parce qu'on nous prend pour des clowns

I’m Still Here!



Rebondissements vraiment étranges dans le procès de Jean-François Harrisson aujourd’hui au palais de Justice.

Extrait de Cyberpresse:

Harrisson semblait surpris et évidemment déçu de devoir rester en prison. Un ami, Clermont Jolicoeur, comédien lui aussi, qui se trouvait dans la salle d’audience, s’est alors levé pour dire qu’il devait mille dollars appartenant à M. Harrisson, et qu’il voulait les lui donner dès ce moment. En brandissant une liasse d’argent, il s’est exclamé: «Je veux juste m’assurer que mon ami a l’argent nécessaire pour sa défense.»

Les constables spéciaux l’ont obligé à sortir de la salle.

Heu… est-ce que ça va les gars?

Commentaire inutile à m’envoyer: ben il lui devait de l’argent, mieux vaut tard que jamais!


publié le
28 janvier 2011 17:18
catégorie
n'importe quoi, Pauvre gars
mots-clefs
,

Votre réaction




* REQUIS

Billets en relation

haut de page