Bienvenue dans la cour des grands…

Nos médias et chroniqueurs québécois nous préparent tranquillement pour les Olympiques de cet été. Vous savez cette tendance à parler énormément d’un athlète comme étant le meilleur et le plus fort pour finalement revenir bredouille…avec les meilleures excuses du monde.

C’est arrivé hier avec Bute et ça va se reproduire à Londres cet été.

Commentaire inutile à m’envoyer: Bute était supposé gagner! (le boss des Cages aux Sports).