Sophie Durocher a de bonnes sources…

sophie

En effet, on peut lire : La Cour supérieure a condamné Sophie Durocher, Sun Media, propriétaire du Journal de Montréal, et le site Canoë à se rétracter et verser 10 000$ en dommage moraux pour atteinte à la réputation de Gesca, propriétaire de La Presse.

Dans son article, Les copains d’abord, Sophie « affirmait que Radio-Canada avait tenté de négocier l’obtention de la diffusion gratuite du débat des chefs au profit de Cyberpresse.ca »

Malheureusement pour Sophie, c’était faux.

Mais la meilleure citation dans le jugement vient de la défense, c’est incroyable :

« La défense a tenté de plaider qu’à titre de chroniqueuse, Sophie Durocher avait le droit d’exprimer son opinion, même erronée, un argument avec lequel la Cour supérieure s’est dite en désaccord. »

2poin-new

Wow, ça c’est fort. Madame est chroniqueuse, alors elle peut dire ce qu’elle veut ? Que ça soit vrai ou faux… ben oui !

Et Québecor qui en rajoute…

quebecor

Ha oui?

journalistechroniqueuse

Pour lire la fameuse chronique Les copains d’abord qui date de 2011, c’est ici !

Commentaire inutile à m’envoyer : pfft, c’est un peu comme le Conseil de presse, la Cour supérieure, c’est inutile. Un x !