La Cabane du Pied de Cochon 2015 qui roule comme un fast-food!

Le classique qu’on attend deux fois par année: ma visite à la Cabane à sucre du Pied de Cochon! Le seul resto au Québec pour lequel tu mets ton alarme à minuit pour faire ta réservation.

Message aux journalistes-blogeurs qui se font inviter gratuitement aux restos pour ensuite en parler en bien: ça l’air de ça une critique d’un gars qui paie 🙂 Prenez des notes les vendus!!!

Je suis toujours un peu hésitant, car lors de nos dernières fois c’était pas la grosse affaire… voir décevant… Mais je pense que la Cabane a suivi les conseils de la Clique, car cette fois-ci, contrairement aux autres fois, la bouffe était moins lourde!

Cette année on se surpasse ridiculement côté rapidité. Sans blague, on entre, on donne nos noms et on nous assigne notre table. Je vais porter mon manteau, je reviens à la table… je m’asseois. Ben crime la soupe et les tranches de pain au jambon arrivent sur la table avec une employée bête comme ses pieds qui dit: ici on a la soupe froide et le jambon sur du pain avec du beurre, bon appétit. Imagine, tu reviens d’aller porter ton manteau, et t’as déjà de la bouffe devant toi: vraiment très ordinaire! On avait rien commandé à boire encore…   Là, on se dit que c’est peut-être une pré-entrée, qu’il y a sûrement une pause après et qu’elle va venir nous proposer  de quoi à boire…mais non…rien!  Le pire, c’est qu’on a dû accrocher la serveuse pour avoir d’la boésson! Ridicule!  On vient d’arriver, et on a déjà les plats devant nous et on se regarde tous en se disant: crime ça commence ben raide!

Je sais qu’il y a un autre setting plus tard, mais c’est pas une course. Ça été un plat après l’autre pendant deux heures. Une petite pause de 20 minutes avant le plat de viande, mais encore là! Ça arrive tellement vite que tu dois t’y prendre d’avance pour commander ton café si tu veux l’avoir en même temps que ton dessert.

Message à la blonde qui fait payer tout le monde (celle que ça doit faire une éternité qu’elle travaille-là):  Est-ce possible d’avoir l’air plus bête svp? Ça vient de nous coûter 400$, pis t’as un air bête qui te donne la machine Interac juste avant de partir, me semble que ça finit sur une drôle de note!

Va prendre de l’air si t’es pour être comme ça nounoune! C’est comme si elle était tannée qu’il y ait des colons qui viennent manger au restaurant et qu’elle s’ennuyait du temps où c’était juste des gens du Plateau qui venaient… Parlant de colons: bravo à la dinde qui a demandé si le pourboire était inclus à côté de moi à la caisse.

Le menu maintenant! On chiâle beaucoup sur le service et l’environnement (parce que ça compte quand même), mais côté bouffe c’était pas mal du tout. On remonte la pente!

Soupe froide aux melons et poivrons, légèrement épicée!  Elle est arrivée vite, mais au moins elle valait la peine!

IMG_9226

Tranches de jambon avec pain maison!

IMG_9228

Le plat de foie gras.  Fac, comme d’habitude ça l’air dégueux. Mais bon, c’était très bon. Poire pochée dans un sirop au vin et aux épices, sur une petite crêpe avec cheddar dessus et une tranche de foie gras. Miam!

IMG_9235

Gnocchi, pesto, bacon et ricotta maison!

IMG_9237

Tagliatelles aux légumes! BOF!!!

IMG_9254

Pizza tomate-basilic… euh correct!

IMG_9244

Esturgeon avec moules. Un gros wow!

IMG_9247

Le plat de viande! Concept de bouilli avec bouillon, légumes et viandes. Mais la vérité, c’est que personne n’a pris le bouillon et les légumes, on a mangé seulement la viande. Cuisses de canard confit, pied de cochon, Poulet de Cornouailles, boudin blanc, os à moelle, côte levées, langue de bison et du cr*** de filet de porc (comme on en mange tous le mardi soir).

Mais bon, quand même pas pire 🙂

IMG_9258

Desserts:

Pêche dans l’sirop

IMG_9274

Tiramisu en forme de pot de terre au chocolat et framboises. On verse un couli au café dessus avant de se servir. ÉCOEURANT!

IMG_9282

Clafoutis

IMG_9280

Commentaire inutile à m’envoyer: pis le pourboire? Il est inclus?