EXCLUSIF: Émilie Bilodeau a travaillé fort, hier!

 

Émilie s’est entretenue avec Renée Roy, attention, son témoignage est EXCLUSIF et bouleversant:

Renée Roy, habituée de la Grande Bibliothèque, admet qu’elle a déjà échappé un livre à l’eau et qu’elle a dû rembourser au complet la valeur de l’ouvrage. En revanche, elle remet très rarement ses livres en retard. «Je réserve souvent des livres. Une fois, j’ai dû attendre tellement longtemps avant que la personne remette le livre que je voulais que je l’ai acheté et j’ai eu le temps de le lire avant qu’on m’appelle pour me dire que ma réservation était arrivée. Mais en général, le service est très bon», raconte-t-elle.

Heille Émilie, on a une autre EXCLUSIVITÉ pour toi. La Bibliothèque de Val-Bélair est située à 2 pas d’un bar laitier. Le même problème arrive à chaque été, les livres reviennent collants. C’est pas généralisé, mais ça arrive parfois. Manon, la préposée, est tannée de devoir utiliser des Wet-Nap.

Penses-tu que tu peux te pencher là-dessus dans les prochains jours, Émilie?

Commentaire inutile à m’envoyer: vous riez, mais moi je savais pas ça que les abonnés ramenaient des livres en retard à la biliothèque.