Je n’ai jamais parlé de V avec mépris, sauf une fois au chalet!

Richard Si les Olympiques ne sont pas à Radio-Canada, c’est pas bon Therrien aime ben ça le plongeon. Hier, il n’était pas content que V ou RDS, lâchent le plongeon (Despatie) pour aller à la finale enlevante de soccer féminin. C’était pas la finale des plongeons, là, mais bien les préliminaires, qui sont d’habitude interminables…

Bref, en écrivant toute sa frustration envers V et RDS sur Twitter, ça sonné l’oreille de Maxime Rémillard.

Preuve, que cet échange a secoué notre Richard, il en glisse un mot dans sa chronique ce matin. Il dit, et ce le plus sérieusement du monde: Monsieur Rémillard, je n’ai jamais parlé de V avec mépris, même que Les détestables ont été mon coup de coeur l’automne dernier et que j’attends leur retour avec impatience. Soignez donc votre susceptibilité.

Ha ha ha!

Ben oui, comme si le fait de dire que t’aimes une émission dans la programmation, fait de toi quelqu’un qui ne méprise jamais la station. Come on…

C’est comme si la Clique disait: on n’a jamais trouvé les chansons de Marie-Hélène Thibert d’une immense nullité, la preuve, on a déjà aimé la chanson 3 de son deuxième disque.

Je n’ai jamais parlé de V avec mépris… Sacré Richard!

Commentaire inutile à m’envoyer: faudrait que tous les postes de télé soient de Rad-Can! Radio-Canada1, Radio-Canada2, Radio-Canada3 etc… là, Richard serait heureux.