Finale des Chefs

Le gagnant de la première saison des Chefs avait travaillé au Panache.
Le gagnant de la deuxième saison des Chefs avait travaillé au Panache.
Le gagnant de la troisième saison des Chefs avait travaillé au Panache.

On ne sait pas si le Panache à une entente secrète avec les producteurs de l’émission ou avec les juges, mais nous, on ne trouve pas ça normal.

Autre chose… si vous êtes un garçon, que vous vous appelé Guillaume, ben vos chances de gagner sont bonnes en crime. La Clique était persuadée que ça serait une fille qui gagnerait cette année, mais non, même pas en finale. Les gagnants des Chefs, à chaque année, représentent énormément l’environnement “macho” des restaurants haut de gamme.

Trois années de suite = trois gars de Québec. Quand même particulier sachant que tous les meilleurs chefs sont à Montréal. Est-ce que Daniel Vézina et Jean-Luc Boulay aurait plus de pouvoir que l’on pense? Mmmm! C’est rendu une infopub pour Québec cette émission-là.

Pour finir… les commentaires non pertinents de Julie Bélanger, on commence
à avoir fait le tour.

Commentaire inutile à m’envoyer: moi, Julie, j’trouve qu’elle pose les mêmes questions que moé j’me pose!