Voyons Richard, on se calme!

Les gros mots,  toi!

Commentaire inutile à m’envoyer: grrrr!