Ok, ça c’est priceless!

Une journaliste de la Presse s’est livrée à une série de plagiats au cours des derniers mois…

Mais il y a un hic plutôt drôle!

capture-decran-2016-11-19-a-08-35-30

On peut lire dans la Presse + que la journaliste Suzanne Colpron a repris, sans attribution, des citations d’individus qui s’étaient adressés en exclusivité à d’autres journalistes.

On peut lire: Nous avons découvert, jeudi, que notre chroniqueuse Suzanne Colpron s’est livrée à une série de plagiats au cours des derniers mois, reprenant mot pour mot des extraits de textes créés à l’origine par des journalistes du Devoir, de Radio-Canada, d’une publication spécialisée ainsi que par deux quotidiens européens.

Et là, ça commence à être intéressant, on poursuit en disant:

Dans d’autres cas, notre journaliste a recopié ou légèrement retravaillé des paragraphes écrits par d’autres.

Rappelez vous de « RECOPIÉ ou légèrement RETRAIVAILLÉ ».

He ben pas plus tard qu’il y a 3 jours, Suzanne Colpron écrivait un texte assez méprisant sur Mélania Trump. Dans le genre… “c’est la comparaison entre les deux premières dames, l’océan qui sépare Michelle Obama de Melania Trump. Je dis l’océan, mais je pourrais dire le siècle.”

He bien… à la fin de son texte sur Mélania, Suzanne Colpron écrit:

Son premier grand discours à la convention du Parti républicain, mi-juillet, a été un fiasco. Le speech s’est révélé être la copie conforme d’un discours de Michelle Obama datant de 2008. Melania s’est ensuite évaporée de la scène politique où elle était déjà peu présente. « Je profite de la vie et de ma famille et j’aime notre pays », a-t-elle fait savoir sur Twitter.

HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA!!! Wait… elle méprise Mélania qui a recopié un discours et 3 jours plus tard son employeur la relève de ses fonctions pour une période indéterminée à cause d’une histoire de plagiat?

NON NON NON… Ça ne s’invente pas!

Commentaire inutile à m’envoyer: la Presse a son Bugingo!