Fake news, le 40% d’étudiants de l’UL victimes de violences sexuelles???

À lire le titre, c’est énorme et un peu “gros”.

Mais lorsqu’on lit l’article, c’est autre chose.

Voici les titres…

 

Mais voici la méthodologie.

Alors, finalement, c’est 40% sur 1963 personnes qui ont répondu au sondage. C’est pas tous les étudiants de l’université.

Un beau faux titre…

Commentaire inutile à m’envoyer: les gens lisent juste le titre, anyway!