Il va y avoir beaucoup d’échecs dans la ville de Québec!

À cause des radios, il n’y a pas grand monde qui croient aux changements climatiques! 

Examen du ministère secondaire 5!

Commentaire inutile à m’envoyer: le #1 n’a pas été respecté!

9 réflexions au sujet de « Il va y avoir beaucoup d’échecs dans la ville de Québec! »

  1. Miss Monde pleure

    Vrai, Bribri. J’aurais dû écrire le correcteur au lieu de “le prof”.

    (3)
  2. Champion

    Au risque de répéter ce que d’autres ont indiqué plus haut, cet examen n’est pas corrigé par le prof.

    (2)
    1. Oui Non Mais

      Est-ce qu’un fonctionnaire du ministère c’est mieux qu’un prof ou c’est l’équivalent ?

      (2)
  3. Oui Non Mais

    Francis Charrue: “Un avis contraire n’invalide pas une théorie. Il en faut beaucoup plus.”

    Quand la théorie est pleine de trous et que ses prédictions catastrophiques sont basées sur de la modèlisation informatique qui n’a pas été capable de prédire le présent

    et que ses prescriptions économiques s’élèvent à des centaines de trillions de dollars

    alors cette théorie devrait être très solide et être au minimum falsifiable (avec les bons instruments et suffisament de volonté) avant de s’appuyer sur elle pour s’embarquer dans le projet de transformer l’économie mondiale en une économie ‘carboneutre’.

    Va t’informer un peu avant de répéter ce que tu lis sur Wikipédia ou IFLS et de t’imaginer que toi et ta grosse tête vous avez compris l’essentiel du problème.

    (2)
  4. Jugulaires

    Réponse à Oui Non Mais : Vous n’allez sans doute jamais lire ma réponse, mais je le fais par principe. Je vous invite à appuyer vos dires avec des références afin de que l’on puisse en parler à partir de faits. Donc, voici un article qui explique ou nous en sommes par rapport aux modèles climatiques : https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2017/12/06/the-most-accurate-climate-change-models-predict-the-most-alarming-consequences-study-claims/?noredirect=on&utm_term=.5ef45153bbaa

    L’article fait référence à la revue Nature, laquelle est réputée internationalement et non un post de blogue perdu.

    La science n’est pas parfaite, je le sais. Les théories ont des trous, c’est normal. Les combler sera le travail de millers de scientifiques. Je n’ai jamais dit que je comprenais tout le problème. Personne ne sait ce quu va se passer. Je me base toutefois sur le consensus scientifique actuel en la matière. S’il change, je changerai d’avis.

    En terminant, les insultes c’est vraiment ordinaire. Nous sommes tous des adultes, parlons donc comme des adultes.

    (1)
  5. Francis Charrier

    Effectivement je ne le connais pas. C’est sans doute parce qu’il n’a pas publié dans des revues scientifiques et qu’il s’inspire du mysticisme et de la geomancie. Des sciences très populaires au Moyen-âge. Il y a toujours des gens qui ne sont pas en en accord avec des conclusions scientifiques et c’est parfait. Les meilleurs arguments finissent par l’emporter. Un avis contraire n’invalide pas une théorie. Il en faut beaucoup plus.

    (0)
  6. Champion

    Il est certain que de modifier la composition chimique de notre atmosphère aura une incidence sur la quantité d’énergie thermique que celle-ci est capable de retenir.

    Oui, notre atmosphère retient la chaleur, sans quoi, la nuit, exposé au vide de l’espace, il ferait autour de -150 degrés C à la surface. Vous êtes à même de constater que ce n’est pas le cas. De plus, nous savons depuis le 19ième siècle que certaines molécules (par exemple le CO2, le méthane, la vapeur d’eau, etc.), ont des propriétés de rétention de l’énergie très supérieures aux autres.

    https://scied.ucar.edu/longcontent/greenhouse-effect

    Cette capacité de l’atmosphère (surtout de certaines molécules) à retenir la chaleur explique qu’il fasse plus chaud à la surface de Venus que de Mercure, qui est pourtant plus proche du soleil.

    (0)
  7. Oui Non Mais

    “Je me base toutefois sur le consensus scientifique actuel”

    Tu accepte et répète le consensus parce que tu t’imagines que ça fait de toi quelqu’un qui s’appuie sur La Science. La science n’est pas un vote, ni un appel à l’autorité non plus.

    Quand une théorie n’est pas falsifiable la première chose à faire ce serait d’essayer d’atteindre ce point là au minimum avant de suggérer de dépenser des milliers de milliards de dollars pour essayer de changer quelque chose qui est peut-être un phénomène naturel sur lequel les humains ont une influence minimale.

    Et la section commentaires d’un blog mal fait ce n’est pas un forum fait pour débattre.

    (0)

Les commentaires sont fermés.