La pub de Max Bernier qui choque le Plateau…

Et partout ailleurs!

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est quoi un Antifa?

39 réflexions au sujet de « La pub de Max Bernier qui choque le Plateau… »

  1. Un quidam

    Cassivi qui fait semblant de ne pas voir que la mouvance antifa a bien peu à voir avec l’opposition au fascisme. Pour eux, la laïcité, c’est fasciste; ne pas accepter tous les immigrants inconditionnellement, c’est fasciste; ne pas accepter la théorie selon laquelle le genre n’est qu’une construction sociale, c’est fasciste, etc.

    Pour répondre à Cassivi, s’opposer aux antifas ce n’est pas dire oui au fascisme tel qu’il le sous-entend. C’est préférer une discussion raisonnable où on peut faire entendre des points de vue différents sans se faire traiter de raciste fasciste et de sous-être humain fanatique de droite.

    (108)
    1. La 8 au coin.

      Les antifas ne savent pas ce qu’est le fascisme,point.
      Ça s’arrête là. Pire, ils sont TOUS fasciste.

      Faut-il que j’explique le fascisme encore une fois?

      J’ai la certitude que personne ne veux réellement le
      savoir, c’est toujours plus commode de garder le sens
      que tout le monde y donne : L’insulte suprême.

      Sauf qu’à force de l’utiliser, c’est devenu un pois sec.
      Le sens que tout le monde y donnait ne tient plus
      que par des fils d’araignée. Pourtant le coeur et l’âme
      de notre époque ne repose que sur une seule base: LE
      FASCISME.

      Ça commence toujours à la même adresse…La victimisation,
      toujours.

      (15)
    2. Dave

      N’en demeure pas koins que le droit de manifester est un droit fondamental de la démocratie. Dire non aux antifas, c’est dire non à la liberté d’exprimer librekent son opinion.

      (-12)
      1. Du ben bon monde

        Personne n’empêche les enragés antifas de manifester intelligemment (en sont-ils capables?). Par contre, on ne peut pas dire la même chose d’eux.

        Ces petits extrémistes gauchistes sont portés vers la violence, l’intimidation et la censure.

        Et dire que ça beuglait «Je suis Charlie» il y a à peine cinq ans.

        (4)
  2. 450>819>418>514

    Antifa c’est la gagne de clowns qui ont empêcher une dame de 81 ans de se rendre au rassemblement à Hamilton dimanche dernier. Antifa c’est la gagne de clowns qui ont brûlé la voiture de la présidente de Sodexo car sa compagnie exploite des cafétérias dans des prisons (ils sont pro-criminels). Antifa c’est la gagne de clowns qui ont brûlé la maison du PDG de Petrolia avec ses enfants à l’intérieur. Antifa c’est la gagne de clowns qui ont brandient la pancarte « No pedo bashing » en protestant contre Mike Cernovich. Antifa c’est la gagne de clowns qui pratiquent le doxing contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Antifa c’est la gagne de clown qui appuie le mouvement No borders etc. Que les journaloppes qui supportent cette organisation terroristes aillent se faire foutre

    (56)
  3. Geez Whiz

    Non, le contraire d’antifa n’est pas fascisme, Cassivi. Je sais que c’est dur à comprendre pour ta petite tête, mais les antifas sont devenus les fascistes d’aujourd’hui.

    (56)
  4. 450>819>418>514

    Antifa est un groupe d’hurluberlus d’extrême-gauche braillards et totalitaire considéré comme une organisation terroriste aux USA. Les figures les plus connues au Québec de ce groupe violent sont Jaggi Singh et Xavier Camus. Antifa n’a rien à voir avec l’antifascisme car Antifa EST facsiste. Naturellement les porcs consanguins de journaloppes de la RSS du Plateau défendent ces terroristes car ils sont des gaaaaauuuuuuuuuuuccccchhhhhheee. Je vais voter Bernier juste pour faire chier les gauchiasses

    (45)
    1. ronald trump

      Ben d’accord avec ton analyse mais ne vote pas Bernier si tu veux éliminer une bonne fois pour toutes Petit PET (qui distribue des milliards sur RCanada). Marc Cassivi ne serait pas content!

      (5)
  5. Pierre- André

    Quand on parle «d’Antifa» On ne parle pas ici du vrai antifascisme , mais plutôt de groupes fascistes communistes violents masqués , déguisés en antiracisme, qui eux sont plutôt des jeunes troublés manipulables par des professeurs fascistes d’extrême gauche ainsi que les médias avec agenda communistes , des anti-libertés d’opinions et d’expressions , un groupe qui utilise la violence ,même face aux personnes vulnérables , ils sont faciles à reconnaître, tjs habillés de noirs ,souvent masqués avec sacs à dos remplis de billes, briques criants des discours paranoïaques incohérents avec drapeaux rouges communistes etc.

    Des groupes de terroristes organisés , mais que font les autorités afin de protéger la population face à ces individus mal intentionnés ? Rien :/

    Continuons de les dénoncer . Ne nous laissons plus intimider par la violence de l’extrême -gauche .

    Merci Maxime de le souligner

    (27)
  6. démagauchistes insolants

    “Et donc à contrario, dites oui à quoi?”

    Ah faque toi le petit génie quand tu vois une pub mettons “dites non à l’alcool au volant” ça doit nécessairement dire “à contrario” oui au crystal meth?

    Maudit insolant.

    (25)
  7. Batoche

    Cassivi est plutôt naïf. Si je m’auto-proclame anti-crétin, et que je m’oppose à Cassivi, est-ce que ça fait de lui automatiquement un crétin? C’est un peu le raccourci boiteux que les antifas font, et auquel adhère Marc le Fragile.

    (21)
    1. La Prêche

      >Cassivi est plutôt naïf.

      Plutôt malhonnête je dirais. Je crois que c’est un pré-requis pour être chroniqueur à La Prêche.

      (1)
  8. La liberté n"est pas une marque de yogourt

    « Je confesse que, si Bernier proposait de saisir le fastueux et exorbitant nouvel édifice de Radio-Canada pour en faire des logements sociaux, je voterais pour lui. » – Pierre Lefardeau

    (16)
    1. HLM pas dans ma cours!

      « Tellement hâte de prendre possessions de mes fastueux nouveaux studios dans notre nouvel édifice radio-canadien, avec son méga parking de 5,000 places, dont les dépassements de coûts exigeraient une enquête du vérificateur général. » – Guy A Lepape, animateur phare dans l’institution d’état

      (5)
  9. Mari Kouriel

    Incroyable que je paye une partie du salaire de ce toton et, pire, de Rima Elkouri.
    A contrario n’est pas “oui au fascisme”.
    C’est :
    Oui à l’application des lois pour les personnes violentes.
    Regardez cette vidéo:
    https://youtu.be/5KeA_7ouClQ
    Imaginez que ce soient des gens de droite qui bloquent la dame…
    Ç’eut été l’hystérie à La Presse et Radio-Canada, éternels complices de la gauche violente.

    (13)
  10. BudFox

    Cassivi, quel minable. Il ne sait même pas que antifa n’est pas anti fasciste mais plutôt un groupe de fous qui veulent tout simplement terroriser et tout casser au nom d’une “idéologie” politique.
    Marc, oh marc. Retourne à l’intérieur du ventre de ta mère

    (13)
  11. Kercher 101

    Les antifas ne dérangent pas Cassivi et les autres bobos de son espèce car, étrangement, ils vont rarement faire de la casse dans le Mile-End ou sur le Plateau. Les antifas préfèrent aller casser des vitrines d’honnêtes commerçants du centre-ville ou du matériel à l’UQAM payé par les contribuables. Ça c’est du vrai progressisme! Pour paraphraser l’ex-président français à talonnettes, plutôt de la racaille!!!!

    (11)
  12. charabia

    Les antifas sont des jeunes pas trop brillants qui sont utilisés par les mondialistes. Un peu comme Cassivi et les autres vendus de radcan et de la presse plus.

    (9)
    1. excuse-la

      Marc Cassivi et Maxime Bernier se ressemblent, on dirait que les extrêmes se touchent, finissent par se ressembler. Deux têtes de streact!

      (-1)
  13. Fabien L'Amour

    Pauvre Marc. Tsé, le gars qui bat sa femme mais qui dit qu’il l’aime? Ben c’est la même chose les antifas.

    (7)
  14. lemoutongris

    Yo… antifa = socialistes en culottes courtes pour qui “fascisme” = quiconque n’est pas 100% d’accord avec leurs idées saugrenues (le sexe est une construction sociale, mais les femmes sont opprimées, mais quiconque peut être une femme…)

    (6)
  15. Ziguezon ZInzon, de St-Dilon

    On s’en souviendra quand Cassivi se plaindra de quelqu’un qui fait preuve d’un raisonnement binaire.

    (5)
  16. moi

    Première de choses, il y a une grande incohérence dans l’affiche de Bernier. Les vrais Anitifas sont contre le français. lls sont contre ce qui peu ressembler à une marque identitaire. Deuxième des choses, Monsieur Cass ne semble pas comprendre qu’à part les Antifas, il existe un tas d’autres idéologies, un tas d’autres façons de défendre des idées.
    ”À contrario, dites oui à quoi?”
    Si Marc Cassivi en est rendu à se poser cette question, ça ne vaut plus vraiment la peine de discuter avec lui!
    Finalement, le fait que l’affiche soit en anglais ne semble pas le déranger vraiment!

    (3)
  17. Réponse au commentaire inutile à t’envoyer

    J’ai déjà vu ça sur un menu. C’est pas un genre de purée verte qui sent pas nécessairement bon ?

    (-1)
    1. C'est arrivé aujourd'hui encore.

      En Beauce, Maxime tolère que des casse-croute n’émettent pas de facture pour ce que y a mangé et donc ne te chargent pas de taxes. Mais tu dois payer en cash.

      (2)

Les commentaires sont fermés.