Haaa les publications de la Fédération des Femmes du QC!

Toujours délicat!

 

Commentaire inutile à m’envoyer: ça veut dire quoi?

20 réflexions au sujet de « Haaa les publications de la Fédération des Femmes du QC! »

  1. lemoutongris

    C’est malheureusement la réalité. J’ai vécu 2 ans en SK, et ce que j’ai vu et lu n’est vraiment pas jojo. Au début des années 90, 2 hommes ont tuée une prostituée autochtone (p-e est-elle nommée dans le poster; on m’a dit qu’elle se prénommait Pamela); ILS étaient dépeint comme les victimes

    (22)
    1. Vital Laforce

      C’est malheureusement vrai, sauf le petit détail que tu omets: 99% du temps la violence qu’elles subissent provient de leur père, frère, oncle ou mari alcoolique, pas des policiers. Léger petit détail dont la FFQ se garde bien de dire.

      (40)
      1. Louis Riel

        Le Manitoba où ils traitent les francophones comme des Indiens. C’est absolument déplorable, je prévois que beaucoup de Franco-manitobains vont ce déplacer au Québec, où la qualité de vie est de loin supérieure.

        (8)
        1. Vital Laforce

          Non sauf que ce serait plus honnête de le préciser plutôt que de nous faire croire que ce sont une fois de plus le méchants hommes blancs, tu ne trouves pas? Ça pourrait aussi faire bouger les choses dans LEURS communautés que de reconnaître la vraie nature du problème plutôt que d’instrumentaliser cette problématique comme le fait la FFQ pour mener sa guerre contre l’homme blanc.

          (13)
        2. Vital Laforce

          @J’écoute RDI 24/60

          Bon la vieille histoire des réserves asteure. À ce que je sache personne ne les oblige à vivre là, si c’est si épouvantable ils sont toujours libre d’aller s’établir n’importe où ailleurs au Québec ou au Canada. Ah ouain c’est vrai, ils n’auraient alors pu exemption de taxes…

          Pis ton histoire de personne ne va les engager, arrête moi ça ils sont au top de la liste des minorités dans les quotas d’embauche. Après si une personne avec de graves problème d’alcoolisme ou de dépendance aux drogues se voit refuser un emploi on ne va quand même pas venir jouer la carte du racisme ici. Bien plus facile de toujours mettre ça sur la faute des autres plutôt que de regarder dans sa cour, n’est-ce pas. Pourtant on a un très bel exemple à Wendake d’une communauté qui s’est relevé les manches.

          Sérieux lâche RDI et ouvre-toi un peu les yeux. Tu es comme la femme battue qui justifie toujours les violences de son mari en disant “ben faut le comprendre, il l’a pas eu facile dans son enfance!”.

          (2)
        3. J'écoute RDI 24/60

          Bien sûr. Incroyable que les hommes autochtones ne se soient pas adoucie après s’être fait parker dans des réserves par un gouvernement d’étrangers, coupé l’accès au territoire par ce même gouvernement, après avoir monopolisé la gestions des ressources (mine-forêt-fourrure-chasse-pêche/pourvoirie).
          Après ça, on peut se réconforter dans nos préjugés, les traités de drogués et de saoulons. Ça nous déculpabilise. Mais à la fin, on sait tous que personne ne va en engager dans les entreprises qui ceintures leur réserve bien paumé.

          (-9)
    2. Batoche

      Je ne sais pour Pamela, et c’est bien triste pour elle, mais ce qu’on ne dit pas assez dans ce genre de campagne, c’est que la grosse part de la violence envers les femmes autochtones est le fait…d’hommes autochtones.

      (33)
    3. Chu un X, sauvons les vidanges

      C’est en effet la triste réalité, mais les jambons aiment pas ça le constater ou sinon ils comprennent pas la signification des symboles d’une œuvre d’art étant incapables de dépasser le premier degré.

      (7)
  2. Jeanvingt23

    Moi je trouve ça très sexiste comme pub, on a mis le sang rose, le sang devrait être non genré, je vais en parler au monsieur président de la FFQ.

    (4)
  3. Émasculation citoyenne

    « Est-ce qu’on aura droit aussi à une affiche, inspirante et porteuse, illustrant l’orchidectomie citoyenne de monsieur Bouchard; enfin allégé.e de son avilissante tare génétique, symbole du patriarcat et du racisme systémique? » – Michelle Blanche

    (4)
  4. Elles frappent aussi les hommes

    [ L’animateur et journaliste de la télé et de la radio Érick Rémy a livré un témoignage vibrant lors de son passage à TLMP, pour parler de ses conférences « Elles frappent aussi les hommes », livrant un tout autre regard sur la violence conjugale… ]

    (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *