Finalement Les Sœurs Boulay étaient au courant, genre, un peu?

Concernant l’histoire sur Bernard Adamus!

Pourtant ils aiment bien faire la morale!

Commentaire inutile à m’envoyer: tiens, tiens, tiens!!!

43 réflexions au sujet de « Finalement Les Sœurs Boulay étaient au courant, genre, un peu? »

  1. smartass

    Donc, si je comprend bien, elle n’ont pas cassé leur contrat.
    Elles ont juste attendu de faire ce statement quand il est venu a échéance et finalement ils ont juste pas renouveler leur contrat ?

    Hypocrisie quand tu nous tiens.

    (51)
    1. informez vous

      Bon encore ;
      1. statement = traduction…..DÉCLARATION
      2. Dans le texte des boulay, ADRESSSÉS = traduction , bon mot est: adresser une question/un problème. Le verbe adresser est un anglicisme dans les expressions adresser une question/un problème quand ce qu’on cherche à dire, c’est aborder une question ou régler un problème.

      (12)
      1. smartass

        Ouais, bravo.

        T’as aussi oublié plein d’autres fautes de conjugaison beaucoup plus grave (même moi je m’en veut d’avoir écrit comme ça) dans ce texte pas trop sérieux, d’une importance insignifiante dont je n’ai pas pris le temps de relire ou tout simplement de bien écrire en chiant sur mon trône de blanche porcelaine en me levant ce matin.

        On a toujours au bureau un photocopieur avec une multitude de termes anglais comme ”print”, ”scan”. Je sais que ça tombe dans le mandat primordial de l’OLFQ de trouver les récalcitrants pour qu’ils mettent des étiquettes francisés par dessus ces mots dont il ne faut pas parler

        Alerte au divulgâcheur : ne lâchez pas, il reste beaucoup de chemin avant de rendre de se mettre a corriger les messages hétéroclites de la section commentaire de la Clique du Plateau.

        (-19)
    2. Fêtons le Québec ignorant

      Le malicieux fait partie de notre nouvelle société, ce n’est plus le savoir vivre, les connaissances, s’exprimer correctement qui est une fierté, mais être abruti, le non savoir vivre, l’ignorance, la méconnaissance, ça maintenant on l’expose et c’est la nouvelle fierté. Tous comme les influenceurs, les safia , les abrutis cocos, vivre notre Québec soyons fiers.

      (1)
  2. Minute papillon!

    Après mûres réflexions et avoir pesé le pour et le contre, elles ont probablement jugé que leur carrière en dents de scie pourrait prendre un nouvel envol en s’autoflagellation publiquement. Dans leur cas, il vaut plutôt mieux faire pité que envie.
    Question utile à m’envoyer: pendant combien d’années avez-vous fait l’autruche?

    (36)
  3. Ti-Bert

    Rappelez-vous l’histoire Guy Cloutier. Une certaine animatrice très près de Cloutier a fait l’autruche en nous faisant croire qu’elle ne savait rien.

    Lise Payette qui a défendu sont ami pédophile mais qui était bien bonne pour se donner en modèle de vertu.

    Ce n’est pas la première fois que des donneurs de leçons sont les premiers concernés.

    Belle bande d’hypocrites!

    (35)
    1. Dorénavant

      “Ce n’est pas la première fois que des donneurs de leçons sont les premiers concernés.”

      On devrait présumer par défaut que les donneurs de leçons ont probablement une double vie et sont hypocrites.

      (14)
      1. Gauchiste de salon

        À commencer par le premier ministre du Canada, le champion du multiculturalisme et du féminisme, qui a un dossier assez douteux avec son blackface et aussi des allégations de harcèlement sexuel datant de l’époque où il vivait en Colombie-Britannique.

        (11)
    2. Hypocrites, vous dites?

      Vous oubliez les bien-pensants d’Hollywood qui défendent encore le très pervers Roman Polanski, ami des petites filles.

      Et dans un tout autre registre, La Presse a laissé passer dans ses défunts blogues les propos dégueulasses d’un certain Serge Côté qui défendait et banalisait les gestes de l’entraîneur pédophile de football Jerry Sandusky.

      (12)
      1. Le Malicieux

        Polanski = juif

        Hollywood = juif

        La petite fille qu’il a droguée et violée = goy

        “Simple troussage de domestique”… ils l’ont dit, a la tele française.

        Ils l’ont dit.

        (-14)
    3. Riende9souslesoleil

      Les tartiss en folie depuis toujours!

      Fling Flang – Swing Swing!! Les hommes aux hommes les femmes aux femmes et swing la compagnie!!

      Le droit de cuissage!!

      JP Fringant

      (0)
  4. Le Hibou à bout

    Même quand les dénonciations visent une véritable agression sexuelle, les curées qui les dénoncent ont toujours un arrière-goût d’hypocrisie… Tous ces gens qui savaient et qui se sont tus et qui, par leur silence, sont en fait partiellement complices des agissements de l’agresseur et qui aujourd’hui se posent en procureurs de la Couronne. C’est l’hypocrisie à son plus haut niveau.

    (26)
  5. Le facteur Humidex

    Semblent être en perpetuelle quête d’attention et mélanger beaucoup de choses sur la place publique. Pas sûr que je me sentirais bien d’être un ami, un ex ou un chum de ces filles… sorry.

    (21)
    1. Maurice

      Ah les artistes, je pensais pas me rendre là mais finalement c’est la même chose que l’industrie de la construction. Tout le monde est croche, on fait partie du système, faut ben mettre du pain et du beurre sur la table pour la famille, bla bla bla.

      Ben fort sur les principes quand ils ont le micro et la caméra dans la face (ou le cellulaire à faire des ostie de selfies fake de marde) mais quand vient le temps de prendre un décision quant à leur travail et leur revenu, en quoi sont-ils différents de l’entrepreneurs ou des syndicats crosseurs ?

      (6)
  6. Tête froide

    L’auto justice peut être très dangeureuse. Qui n’a jamais péché leur jette la première……….

    (10)
  7. El cave

    Principes asymétriques; que ce soit à “gauche” ou à “droite”, difficile de perdre de l’argent pour des principes on dirait.

    (9)
  8. La société du pestacle, Ti-Guy Debord

    « Moi je tiens à le redire: jamais, malgré des années de promiscuité, je n’ai su ni vu les inconduites sexuelles de mon camarade des variétés Éric Santravail! » – Jean-Philippe Vautrer

    (9)
  9. Coco le nono

    Donc quand c’est pour leur contrat… Elles ont le droit d’être silencieuse… Mais quand ce sont les médias… Eux ils n’ont pas le droit d’être silencieux ?

    (9)
  10. Jobinne

    Tellement facile avec un clic de démolir une personne… Je suis de tout coeur avec les victimes mais, pourquoi prendre cette avenue facile et dévastatrice ? Laissez les personnes se défendre.

    (0)
  11. Charles Charles

    Elles disent bien allégations. Les sœurs Boulay sont des chanteuses, pas des enquêtrices de la police. Quoi que je me laisserais bien faire poser des menottes par la blondinette. Elles sont restées prudentes et je pense que c’est la chose à faire. Parfois, peut-être qu’aller discuter avec la présumée victime pour tenter de l’encourager à porter plainte formellement serait aussi une bonne chose. Les victimes ont souvent besoin de soutien.

    (-6)
    1. La clique du Thulé

      ah oui, Isabelle B… Celle dont le mari a entre autre défendu des terroristes en France comme Merah

      (13)
  12. Les gens doivent réfléchir.

    Au moins, elles avouent quoique tout étant rendu public il était difficile de faire autrement. Ce silence que nous voyons dans différents milieux par peur des puissants contrôlant d’importants marchés, je crois que c’est cela que nous appelons la culture du viol. Nous pouvons penser aussi à l’ancien propriétaire de Juste pour rire aussi Gilbert Rozon et en musique aussi Guy Cloutier. Les lois de nos sociétés condamnent ses actes, mais le silence est encore là par peur des puissants dirigeants de grosses industries. J’imagine que le confinement a fait réfléchir les gens sur eux-mêmes ainsi que la situation et que dès qu’une personne commença à dénoncer, il y eu un effet d’entraînement. Le système de justice aura certes une réflexion à faire puisque nous constatons avec cette situation qu’il y a une crise de confiance envers lui. Ne pas le reconnaître et continuer comme si rien n’était ne fera qu’accentuer ce phénomène de dénonciation sur le web.

    (-30)

Les commentaires sont fermés.