Est-ce qu’il y avait des faux témoignages sur la page des Hyènes en jupons???

On dirait bien qu’il y a un règlement de comptes entre une source anonyme sur un groupe qui était aussi… anonyme!

Document partagé partout sur le net!

 

Commentaire inutile à m’envoyer: qui croire?

77 réflexions sur « Est-ce qu’il y avait des faux témoignages sur la page des Hyènes en jupons??? »

  1. Le Hibou à bout

    En gros, elle décrit ce que plusieurs personnes savaient déjà: ce groupe est noyauté par quelques extrémistes qui inventent ou exagèrent des méfaits, dans le but de nuire à des hommes de la manière la plus vile et lâche qui soit: par de la diffamation. La porte est maintenant toute grande ouverte pour poursuivre ce groupe vicieux.

    De plus, elle est où la liste? Qui sont ceux ayant été visés par de faux témoignages et ceux qui sortiront dans les prochains jours?

    (77)
    1. Tracteur

      Honnêtement, si j´étais sur cette liste (injustement) je ferais tout en mon pouvoir pour retrouver la personne.

      Vous pensez sérieusement que des gens n´ont pas envie de se venger? Coupable ou non les gens vont pas se laisser faire.

      (23)
    2. Mon grand-père m'a touchée là en allant aux fraises le 7 juillet 1971

      Ce groupe Facebook est simplement la version 2.0 des initiatives de dénonciation des victimes que l’on voyait il y a 25-30 ans, quand une victime se faisait demander par un groupe d’aide de se libérer en dénonçant son agresseur en envoyant une lettre à tout le monde de la famille pour les informer. Ça avait au moins le mérite de se faire en famille et les informations plus facilement vérifiables.

      (7)
  2. Le problème

    Ces hyènes en jupons font la démonstration par l’absurde que ces vagues de dénonciations anonymes anéantissent la cause des victimes de violence sexuelle. C’est de la propagande grossière de féministes enragées, qui montre aussi peu d’égards envers les hommes que les femmes qu’elles prétendent représenter.

    (58)
  3. 50/50

    Ma chère «fausse» Caroline,

    le mal est déjà fait pour certains malheureusement. Ce n’est pas après avoir appuyé sur la gâchette qu’il faut réfléchir…

    (53)
    1. Capitaine évident

      Effectivement, mais il n’est jamais trop tard pour admettre une erreur. On le savait tous que c’était quelque chose du genre, tant mieux si c’est maintenant connu.

      (24)
    2. HAINE EN TAMPON

      Pas mal ça je pense aussi mais j’espère que des actions en justice seront faites, histoire d’avoir une jurisprudence ou au moins un cas pour faire peur aux futurs déficients qui voudront refaire ce type de terrorisme.

      (4)
  4. Yannick

    D’un côté, si nous voulons être parfaitement cohérent, il faut aussi garder en tête que cette sortie peut être aussi une vengeance et nous devons aussi questionner la véracité de ce qui y est allégués.

    Cela dit, étant donné que ce collectif met de l’avant les dénonciations anonymes invérifiables de l’avant comme des témoignages valables pour exercer une vendetta sur n’importe qui, les propos de cette anciennes admin du site me semble parfaitement en ligne avec cette ligne de conduite et donc, sont vraisemblablement vrais.

    Qu’on se le dise; les groupes qui jugent valables et utilisent les dénonciations anonymes sans preuve pour faire avancer leur cause ne sont pas bien intentionnés, ne veulent pas le bien de tous et doivent être considérés avec la plus grande suspicion. Je mets au défi quiconque de me trouver un contre-exemple dans l’histoire de l’humanité.

    (39)
    1. "Dans l'histoire de l'humanité"

      Je crois que Pompée avait voulu partir une page facebook anonyme pour dénoncer les ambitions de César.

      (12)
      1. il faudrait

        Après la sentence de Jésus, les gens mécontents du verdict se sont même fait traiter d’antisémites.

        (5)
      2. Ferdinand Walsin Esterhazy

        L’affaire Dreyfus fût un long échange de drunktweets par télégrammes interposés.

        (2)
  5. Refelemele

    Le fond est probablement vrai mais tout feministe radicale aurait écrit “collaborateur.e.es”. Pas assez inclusif 2020 pour etre vrai je crois….

    (36)
    1. Toxic White Man

      Peu importe qui a écrit cela, puisque ça résume parfaitement l’agenda caché de ces anarchistes contemporaines dénuées de sens moral, qui ne font, dans les faits, que perpétuer la stigmatisation du masculin à titre de sous-homme, à partir des stéréotypes surnégatifs lancés par les féministes occidentale de la fin du 20ème siècle, à savoir que : les hommes et les garçons sont idiots, immatures, irresponsables, dominateurs, apathiques, esbroufeurs, colériques, harceleurs, agressifs, violents, violeurs, sexistes et racistes.

      L’objectif étant de forlancer la ”bête masculine”, persécutrice historique obstinée du sexe opposé que seule l’instauration d’une CHASSE AUX SORCIÈRES RÉCURRENTE parviendra à expulser définitivement de la Nouvelle Maison Occidentale, et ce, pour le plus grand bien du plus grand nombre.

      L’espace vacant laissé par le ”persécuteur envoyé au bûcher” étant occupé illico par la ”persécutée historique”. Pas plus compliqué que cela.

      (36)
      1. Honoré de Voltaire

        Je suis d’accord avec le texte mais voté -1 pour forlancer l’abus de termes surobscurantistes essaimés dans un but évident d’épater la galerie avec une éloquence fainte.

        (-1)
        1. Toxic White Man

          Il va de soi que ces Saintes Vierges des Temps modernes (puisqu’au dessus de tout soupçon alors qu’adossées sur la rectitude politique) allaient répliquer.

          @Conclusion (à sens unique) :
          Tes enquêtes à la stalinienne tu peux te les mettre où tu sais;

          @Déshonoré de Voltaire :
          Écrire correctement, au Québec, est évident que ça surprend les sectaires antimasculines, puisqu’elles s’imaginent qu’elles n’ont affaire qu’à des ”déplorables” ;

          @Masculiniste, qui ridiculise tous ceux qui ”osent” se mettre en travers de sa pensée unique en les qualifiant ”d’incel” :
          Pour ton information, le terme ”masculiniste” fut lancé par la militance anarcho-féministe française dans les années 1990 à l’égard de tout individu osant questionner un tant soit peu la dérive du Mouvement des femmes occidentales, avec l’objectif de cantonner faussement ce masculin protestataire, dans la psyché collective, à titre de machiste-réactionnaire affairé à contrer les efforts d’émancipation du féminin ; alors que son objectif se limitait, et se limite toujours – exclusivement – à tenter d’éveiller le collectif à la transgression de ses droits humains fondamentaux, ainsi qu’aux effets surnégatifs liés à la privation d’une paternité pleine et entière.

          Au fait, les Chemises Roses, elle va vous coûter combien, votre plus récente CHASSE AUX SORCIÈRES-TECHNO, en frais d’avocats… ainsi qu’en terme de frais punitifs liés à… la DIFFAMATION ????????????????

          (2)
    2. "Rusés, éduqués, intelligents et sournoise"

      Même le féminin prend le bord pour qualifier ses collègues (sauf pour “sournoise”, mais là c’est le pluriel qui a été oublié. Ça prend toujours que’que chose, han?)

      (5)
      1. Nouvel obs

        En lisant ce texte, j’ai vite été persuadé que c’est une anglo. Ses structures de phrases, la confusion des genres ( un ou une).

        (3)
  6. Les faits

    Finalement, les commentaires sur la Clique visaient juste: cette page là, gérée par des misandres, c’est du n’importe quoi.

    (33)
  7. Vital Laforce

    Elles sont comiques nos hyènes, ça se fallait allé le clapet pour nous dire que cette lettre a été écrite par un masculiniste. Et bien sûr là on ne devrait pas la croire car elle est anonyme.

    (32)
  8. Démêler Levrai Dufaux

    Juste retour du balancier car ça allait beaucoup trop loin. Cest maintenant aux ministres de la justice de s’en mêler et de proposer des réformes du système. Quant aux médias msinstream, gros échec de leur part. Je fais plus confiance à la Clique qu’à eux pour me donner l’heure juste. C’est tout dire.

    (20)
    1. Capitaine évident

      Quelle réformes?

      Ceux qui se plaignent du système disent ceci:
      – C’est éprouvant de revivre le traumatisme via le procès
      – On me pose des questions intrusives pendant l’enquête pour vérifier mon témoignage plutôt que juste me croire à 100%
      – Je peux être contre-interrogée par la défense, mise en face de mes contradictions et on peut douter de moi
      – Seulement 5% des agressions sont déclarées, moins de 47% de ce 5% se rendent en procès et seulement 65% des procès mènent à un verdict de culpabilité.

      Il n’y a aucune réforme à faire là. Le droit à un procès équitable, à la présomption d’innocence et à une processus contradictoire (chacun peut interroger/contre-interroger) est la base d’un État de droit démocratique. Oui c’est éprouvant, c’est aussi le cas des familles dont un membre a été assassiné ou d’autres crimes difficiles. Oui on doit t’interroger et tout valider pour que le/la procureur/e de la couronne puisse bien comprendre les faits et mesurer si le dossier est assez appuyé en preuves. Non on ne peut pas juste te croire sur parole, pour condamner il faut des preuves. Oui la défense peut exploiter tes contradictions et te “cuire sur le grill” pendant ton contre interrogatoire, ce serait injuste sinon.

      Sur les stats: Seulement 53% des crimes sévères se rendent en procès, donc 47% pour les viols/agressions ce n’est pas trop éloigné. Et en général le taux de condamnation/culpabilité est autour de 50% pour les crimes violents, donc les viols/agressions sexuelles sont plus condamnés que les autres crimes avec 65%. Comme les violeurs/agresseurs récidivent souvent, ce qui aiderait c’est que le taux de dénonciation augmente et soit plus élevé que 5%

      Pas de réforme du droit possible. Mais on doit mieux éduquer les jeunes hommes en amont sur ce qui est acceptable ou non, mieux outiller les jeunes femmes à dire clairement non et se défendre et créer des organisations de support aux victimes pour les préparer psychologiquement à un procès. Le système n’est pas brisé, c’est l’accompagnement des victimes qui l’est.

      (14)
    2. Organisme Nez Brun Lucratif

      Bon point!

      Les merdias de masse qui préfèrent popularisé une page Facebook qui diffame. Y sont pas supposé vérifier leur source avant de publier des niaiseries?

      La Prêche (“ONBL”) qui veut vos dons pour “préserver la qualité de l’information”.
      Trop tard! Vous avez plus aucune crédibilité tant vous aimez ça léchez le derrière des Desmarais!

      Exemple : https://www.lapresse.ca/arts/arts-visuels/2020-07-15/mbam-appuis-internes-pour-mary-dailey-desmarais.php

      (6)
      1. Le problème

        Les Desmarais se sont bien servis de La Presse pour contrer la menace séparatiste.

        Une fois disparue, ils se sont débarrassé de leurs journaux comme d’une boule de papier-cul.

        L’esclave pleure son maître d’antan.

        (4)
      1. Batoche

        Quelqu’un d’intellectuellement indépendant, j’aurais dû dire… Ce qui exclut d’entrée de jeu les “vedettes” et bon nombre de journalistes.

        (1)
        1. Rose Montois

          Les vedettes, je m’en fous, mais les journalistes qui n’ont pas osé lever le voile (très impudique, merci!) sur ce collectif, c’est autre chose. Après ça quémande du financement!

          (2)
  9. Alain le pas fin

    Ca semble être un exemple d’honnêteté intellectuelle si ce mot a encore du sens sur les réseaux sociaux
    Il en faudrait d’autres de même pour tous ces mouvements activistes à l’agenda trouble et aux méthodes douteuses

    (14)
    1. BonskY

      Mouais et je doute du sérieux de ces SJW,

      Mettre en ligne un site au contenu aussi grave sur une plateforme public comme WordPress c’est vraiment pas brillant, on le sais bien, une plainte a WordPress et hop on balance le site…

      Il y a quelque chose qui cloche dans tout ça…car vraiment pris au sérieux…c’est plutôt le genre de site qui se retrouve sur le darknet.

      On dirait que c’est juste par vengeance…faire un coup typique SWJ

      Tout cette histoire me fait penser à l’article que Roosh V avait écrit , résumant bien la pensée et les motivations des SWJ

      Pour ceux que ça intéresse…

      https://www.rooshv.com/what-is-a-social-justice-warrior-sjw

      (7)
      1. Le Malicieux

        Soldat du mondialisme, opération montée, bien diffusée… des pros sont derrière cela.

        Ce genre d’opération a eu lieu partout en occident…

        Follow the money, criss. Les journalistes ne le font plus… pourquoi?

        Parce qu’ils n’ont plus le droit.

        (3)
        1. Rose Montois

          Vous avez parfois des propos pertinents. Variez vos pseudonymes pour déjouer la horde de malfaisantEs qui vous font passer pour un tarla, ce que vous n’êtes sans doute pas. À moins que ce jeu vous amuse (c’est mon propre penchant malicieux qui s’exprime ici).

          (0)
  10. Ah bon !

    Aussi crédible que les dénonciations elle-même…assez crédible pour que les gens qui encouragent ce genre de dénonciations, dont notre premier ministre et sa femme, se dissocient et condamnent cette hystérie collective…

    (13)
  11. Éliane San Antonio

    Quand même assez incroyable que le ministère de la Justice ne se soit pas encore mêlé de ça et que les hyènes ne croupissent pas déjà en prison pour misandrie (discours haineux), diffamation et trouble à l’ordre public. CAQ=bande d’amateurs

    (10)
  12. Amiral Akbhar

    Leur compte Facebook est ouvert à nouveau. Ca fesse fort, âmes sensibles s’abstenir.

    Extrait :

    Comme dans chaque mouvement de dénonciation féministe, il y a un ressac. Nous faisons vraisemblablement face à des attaques antiféministes et masculinistes particulièrement virulentes. Cette lettre et les menaces violentes à notre égard en font clairement partie.

    Dépêchez-vous. ca restera pas longtemps en ligne ca aussi….

    (8)
  13. Yé 3 heures ! Last call !

    Le pire ennemie d’une hyène en jupon est une autre hyène en jupon. Ces greluches bavassent et se jalousent continuellement. Des anarchistes radicalisées qui se servent de nonos en culottes pour vandaliser les vitrines qui exposent la gentrification du quartier de leur quartier.
    Comprenez-vous pourquoi les motards n’acceptent pas de bonnes femmes dans leur ‘membership’ ?

    (7)
  14. Bérangėre

    La Caroline “nom fictif ” écrit des lettres beaucoup trop longues; UN paragraphe m’a suffit. Merci.

    Pour la question de La clique = OUI sans hésitation.

    (5)
  15. Charles

    Lettre véridique ou pas, la page “Hyènes en jupons” est devenue inaccessible au public. Faut croire qu’une certaine corde sensible a été touchée!

    (5)
    1. OboutduRoulo

      Peut-être que la corde sensible c’est la POURSUITE en diffamation. Après lecture de quelques dénonciations anonymes, c’est évident que ce ramassis de récits lubriques a été rédigé par la même plume et non par les victimes. Dommage que celles-ci (la plus-part) ne soient pas passées par les voies de la justice.

      (1)
  16. Tracteur

    Elle a été menacé de poursuite, donc elle a peur. C´était la chose à faire pour quelle se calme!

    Elle a créée un monstre et elle perdue le contrôle mais oui le mal est fait!

    (3)
  17. Charles Martel

    Pour ma part, je préfère avoir des preuves solides provenant d’enquêtes policières. Je prend donc cela avec un grain de sel. C’est certain que dans ce genre de dossier, on est dans du circonstanciel et non du factuel étant donné qu’on ne peut pas avoir de preuves tangibles comme des photos, vidéos, ADN, etc. Mais, c’est possible de recueillir des témoignages de gens présent lors du dit délit et faire une synthèse des informations. Il faut également prendre la déposition de la victime. Un bon enquêteur ou enquêtrice va le savoir tout de suite si c’est vrai ou faux. Ensuite, le DPCP décidera si des accusations doivent être portées.

    Notre système de justice n’est pas parfait, mais il est basé sur le fait que toute personne a droit à un procès juste et équitable dans un délai raisonnable et que toute personne a droit à la présomption d’innocence. Sans ce système, c’est l’anarchie.

    (3)
  18. LolDevine

    J’ai regardé la liste Dis son nom
    Sur 300 noms nommés, j’ai déjà vu une paire de boxers d’un de ceuses-là

    (0)
  19. Black list

    « On vous l’avait dit que c’était faux!!! » – Bernard Alanus, Yann Perro, Alex Slinky, Kevin Rempant, Maybe Watsoune

    (-4)
  20. Elvis avec des loups

    Esti que vous aimez ça au Québec vous faire mener par des bonnes femmes hystériques ou des osties de Germaines anti-hommes. Ti-peuple d’hommes-whippets soumis.

    (-4)
    1. homme soumis insécure et peureux

      De quoi tu parles?

      L’homme québécois sait se faire respecter partout sur Terre, encore plus à la maison voyons…

      //s

      (0)
  21. Ouf!

    C’est en effet terrible pour les vraies victimes d’agression et pour ceux qui furent faussement accusés si tout ceci est vrai. II demeure par contre que notre système de justice connaît en ce moment une crise de confiance et qu’il a besoin d’une réforme. Il va falloir y penser quand même si nous ne voulons pas que ce genre de phénomène se poursuivre. Du moins, il y a une bonne réflexion à faire tout de même. Bien qu’il soit utopique de penser que nous pourrions éliminer complètement les agressions pour toujours, il reste que nous pourrions les diminuer par la prévention et cela passe par l’éducation au respect de l’autre dans son intégrité physique et psychologique. II est important dans tout ça aussi de ne pas monter les gens les uns contre les autres selon leur sexe, mais de travailler ensemble pour une égalité et aussi un monde meilleur. Ce ne sont pas tous les hommes qui sont des agresseurs et ce ne sont pas toutes les femmes qui font des faux témoignages. Il y a un problème d’abus de pouvoir dans nos sociétés, travaillons ensemble pour espérer l’enrayer.

    (-5)
    1. Vital Laforce

      “Il y a un problème d’abus de pouvoir dans nos sociétés”

      Ah oui? Qu’est-ce qui fait que c’est pire dans NOS sociétés que dans celles des autres?

      Puis pour le système de justice on fait quoi? On accepte un seul témoignage d’une présumée victime comme preuve?

      (13)
    2. Le Malicieux

      Oui oui la hyene: c’est de la faute du système de justice, on connaît le couplet.

      Système qui pourtant, à toujours bien servi les gens de bonne foi.

      (12)
    3. Capitaine évident

      Oui à l’éducation et l’accompagnement des victimes.

      Mais non, le système de justice n’est pas en crise. Les systèmes de justice des États de droit opèrent selon le même principe voltairien de “mieux vaut libérer un coupable que condamner un innocent”. On ne changera rien à cela et c’est une bonne chose.

      (5)
    4. Toxic White Man

      Oui, le système de justice en matière d’agression sexuelle peut être amélioré, comme par exemple l’adoption du huis clos et de l’interdit de publication médiatique, de manière à ce que les victimes puissent témoigner puis être contre-interrogées en l’absence du public et des médias dans les salles d’audience, ce qui leur enlèverait une pression énorme.

      Mais réclamer des changements par une CHASSE AUX SORCIÈRES est évidemment inacceptable, puisque la peine imposée aux individus qui en font les frais (ASSASSINAT VIRTUEL) est disproportionnée par rapport au geste posé (si tant est qu’il est réellement criminel, ou a véritablement eu lieu !).

      (3)

Les commentaires sont fermés.