Des sites frauduleux utilisent Denis Coderre pour vendre des cochonneries!

Mise en demeure ou poursuite dans 3,2,1…


Commentaire inutile à m’envoyer: ben ça marché non?

18 réflexions sur « Des sites frauduleux utilisent Denis Coderre pour vendre des cochonneries! »

  1. Mademba Toumane Mandela

    Le retour de l’ascenseur…
    Coderre s’est toujours livré à des magouilles pour imposer ses cochonneries aux Montréalais ainsi qu’au peuple québécois en tant que cochon rouge libéral

    (34)
  2. phil

    “Ne pas pouvoir satisfaire ma femme” !!! 😂😂😂😂
    Vous êtes sûr que ce n’est pas le vrai Denis Coderre ??

    (20)
    1. Un homme de bien et de goût

      L’expression juste est “honorer sa femme”, comme disait le scientifique schizo joué par Russell Crowe dans “A beautiful mind” pour expliquer à son psychiatre la raison pourquoi il avait cessé de prendre sa médication.

      (4)
        1. L'honnorable Justin Trudeau

          On comprends mieux maintenant pourquoi les premier-ministres ont le titre d’honorable!

          (1)
  3. Bibi

    Idem avec Véronique Cloutier. Marilou Wolfe, Sarah Jeanne Labrosse… Ces compagnes étrangères qui viennent on ne sait d’où utilisent le nom de personnes connues sans gêne et impossible de faire cesser leur manège. Le pire est de voir le nombre effarant de naïfs, et surtout de naïves, qui y croient et qui engloutissent leur argent dans une arnaque.

    (13)
  4. hagen

    Si c’est un humoriste il est vraiment très bon. J’ai ri comme un petit fou, à me péter la rate.

    (6)
  5. À la lumière des neurosciences

    L’ex-gros Coderre a tellement peu d’amour propre que c’est sûrement lui qui est derrière tout ça. Il se dit probablement qu’un ex-gros porc est encore plus sympathique qu’une vieille Plante féministo-cruche.

    (5)
  6. Un honteux libéral

    Je pense que ce site” frauduleux” ne s’inspire pas que de la perte de poids de Denis Faidelair pour sa publicité.

    (1)
  7. Des faits, seulement des faits.

    « Pourtant j’ai lu et relu les textes; et nul part je n’ai trouvé d’erreurs factuelles! » – Luc Fernandel pour Cogecon Infopubs

    (1)

Les commentaires sont fermés.