La pire insulte que les profs pouvaient recevoir aujourd’hui!

T’as un secondaire 5… Bienvenue!!!!

Commentaire inutile à m’envoyer: anyway un suppléant ça passe des vieux films!

48 réflexions sur « La pire insulte que les profs pouvaient recevoir aujourd’hui! »

  1. Yannick

    Elle a peut-être fait 4 ans à l’université pour son BAC, mais cela ne l’empêche pas d’être une cancre en compréhension d’analyse de document, doublé d’une mauvaise foi crasse.

    Si on regarde le document attentivement, la demande est pour des remplaçants suppléants pour de très courte période. On peut comprendre cela en voyant le tableau des salaires qui indique le taux pour des remplacements de 60 minutes, 120 minutes, jusqu’à une journée complète. Bref, on comprend très bien que la tâche demandé est de surveiller les élèves lorsqu’un enseignant s’absente, pas de la substituer dans sa profession d’enseignant et tout ce que cela implique comme investissement auprès des élèves. En gros, c’est une job de gardiennage dans les écoles. Ça n’a rien à voir avec ta profession d’enseignant.

    Une fois cela dit, moi je m’interroge surtout sur comment la commission scolaire a un tel besoin de surveillant. Peut-être que le taux d’absentéisme des enseignants de la commission scolaire de Portneuf est problématique? Peut-être que dans le bassin d’enseignant de cette commission scolaire, peut-être qu’il y a une culture qui fait en sorte qu’on “call” malade plus facilement? Peut-être qu’il manque tout simplement d’enseignant?

    Finalement, en temps de covid, qui est quand même une situation exceptionnelle, est-ce si surprenant de voir des mesures exceptionnelle pour palier aux absence accrues (attente de test, isolement préventifs, etc.)? Bref, prends ton gaz égal ma Joanie. Ta tentative de générer du buzz et de l’indignation (parce qu’être à l’origine d’un mouvement d’indignation sur les réseaux sociaux, c’est le nec plus ultra pour les SJW en devenir) est assez minable, en fait.

    (48)
    1. Sowhat

      Elles/ils “callent” malades pendant les négos, tout comme les infirmières. Hasard? Mot d’ordre des instances “syndigaleuses”?

      (-1)
  2. Salut

    Il est temps de valoriser les metiers qui apporte à la société. Inciter les jeunes à admirer ceux qui vous enseignent, ceux qui prennent soin de vous quand vous êtes malade et ceux qui s occupent de vos grands parents.

    Lachez les influenceurs, « veudettes » et autres idoles qui prônent l argent facile et le vide.

    (42)
  3. Le Quidam

    Oui mais faut faire la part des choses : on parle de suppléants occasionnels là, pas de profs réguliers.

    (36)
    1. retourne te coucher petite hystérique ignorante

      Crise et pénurie…des gros mots d’hystériques qui sont sensés démontrer que tout d’un coup les profs sont tous à la retraite ou même pire, hospitalisés par milliers?

      Oh ça l’a surtout rien à voir avec le fait que le monde préfère rester sur le chômage au lieu de travailler temps plein pour un additionnel incroyable méga gigantesque 250$ à la fin du mois?

      (-15)
  4. Charlemagne

    Elle ne sait pas faire la différence entre une enseignant et un suppléant ? Le suppléant n’enseigne pas. FAKE NEWS !!

    (34)
    1. Rachel

      Vous saurez que suis enseignante et suppléante de ce fait même depuis 4 ans. Je ne “surveille” pas, j’enseigne. Elle est là votre différence. Moi, je vais recevoir des courriels détaillés de l’enseignant de la classe pour connaître la matière à donner. Je sais aussi comment gérer une classe plus difficile. Je n’en dirai pas autant de l’élève qui vient de terminer son secondaire 5!

      (0)
  5. agagneonsaittout

    IL s’agis probablement d’une situation temporaire, en attendant de trouver un prof qui a toutes les qualifications, si ça se trouve dans ce coin-la

    (30)
  6. Jayson Scott

    C’est quand même cocasse. Chez Purolator les critères étaient plus élevés que ça dans l’offre d’emploi pour le poste de trieur de colis.

    Je pense que vais appliquer pour devenir enseignant; ça l’air moins salissant.

    (27)
    1. Professeur Procyon

      Bon point, est-ce que bons nombres de jobs doivent requérir un diplôme collégial ou même un diplôme de secondaire 5?

      (1)
    2. Ecoeurantite 3000

      Tellement raison. Les demandes sont telles que tu as quasiment besoin d’un bac pour certains jobs. Liste de tâches longue comme le bras et salaire de misère. Et on ne parle pas des conditions à …

      (1)
  7. J'ai pas mon secondaire 5

    Je suis daccord avec elle, mais en meme temps c’est pas un prof full time qui cherchent, y veulent un ‘remplacant occasionnel’ parce qui manque de profs.

    (27)
  8. Mélanie Hallé, RAD St-Hyacinthe

    Les jeunes ne veulent plus apprendre de toute façon. Ils préfèrent “chiller”. De plus, si un enseignant est trop rigoureux, les parents vont s’en mêler pour se plaindre que leur petit roi est brimé dans sa liberté.

    Les jeune sont les premiers à se foutre des règlements. Ils ne respectent rien. Alors pourquoi se forcer pour eux. C’est ça qu’ils aiment de toute façon la médiocrité.

    (26)
  9. Mojo

    Si on en est rendu là, c’est parce que beaucoup d’enseignants avec BAC et 20-30 ancienneté qui sont à la maison « full pay check » cachés sous leurs couvertes… y ont peur!

    (26)
    1. Mangemarais

      En plein dans l’mille. Tu viens de régler la pénurie d’enseignants avec ce seul message. Du génie!

      (-3)
  10. Siaumoins

    C’est de la mauvaise foi. Ils ne choisiront pas le jeune de 17 ans fraîchement diplômé de secondaire 5, voyons.

    Je travaille dans une école. Il y a énormément de profs absents. Le travail du suppléant occasionnel et à courte durée est généralement de surveiller une classe qui fait du travail personnel ou qui poursuit un travail déjà entamé dans la matière concernée. Il aura beau avoir un doctorat en enseignement supérieur, s’il sait pas les jeunes sont rendus où, il ne connaît pas nécessairement la matière à enseigner, etc. Alors ici aussi on en est rendus, en dernier recours, à demander à un surveillant d’élèves de surveiller une classe. On est dans une situation exceptionnelle et extraordinaire.

    (23)
    1. Québec paradis des victimes

      Pourquoi les profs sont absents? Tous hospitalisés sur des lits en quarantaine à cause du covid? Ils ont changé de carrière de manière coordonnée tous en même temps et ça l’a créé un déficit?

      Au Québec on est les experts pour crier à l’urgence nationale comme des victimes professionnelles sans jamais expliquer la source du problème comme si ça devait rester un secret national.

      (2)
  11. Je ne suis pas enseignant mais...

    Il est plus que temps voire même grandement temps. Il n’y a que ceux et celles qui n’ont pas été enseignant ou qui ont eu maille à partir avec un enseignant au primaire ou au secondaire pour penser que c’est un job facile et pour banaliser justement cette profession pour laquelle il nous avoir la passion ou à tout le moins la vocation. À ceux et celles qui pensent qu’enseigner c’est simple et facile, je vous mets au défi de tenter l’expérience ne fut-ce que pour une heure. Vous cesserez de fustiger les enseignants après avoir vécu cette expérience humaine des plus exigeante quand on y est pas adéquatement préparé. Je ne suis pas enseignant, mais j’ai le plus grand respect pour ces gens qui ont choisi ce métier en tous points exigeant, encore plus aujourd’hui qu’hier. À ceux et celles qui voudraient ici s’en prendre aux enseignants, gardez-vous une petite gêne puis aller finir votre secondaire.

    (21)
    1. HONTE au Québec

      Vous avez tellement raison et celui qui s’en est l3 plus pris aux enseignants est Lego avec sa loi 21 qui empêche des dizaines d’entre-eux d’exercer leur noble profession. Il en est réduit à devoir engager des apprentis sorciers sans diplôme pour les remplacer…

      Misère…

      (-28)
      1. Yannick

        C’est pas plutôt le manque de souplesse dans l’application des doctrines de l’islam qui les empêchent d’exercer leur profession?

        (47)
  12. Regis Lebum

    Bin voyans, 4 ans de BAC ça vaut rien maintenant, faut faire des vraies recherches sur les internets maintenant!

    (15)
  13. En temps de crise, il faut faire avec.

    Tu as ton secondaire et tu sais te servir d’un couteau pour couper ton poulet? Nous cherchons des chirurgien.

    (13)
  14. Charles Martel

    Je côtoie des ados et étant donné leur niveau de culture générale, je dirais que n’importe qui avec un peu de jugeote et de culture générale pourrait faire la job comme remplaçant. Moi, je suis en ingénierie et même si je n’ai pas de formation en pédagogie, je suis persuadé que je pourrais donner des cours de mathématiques ou de physique au secondaire comme remplaçant si on me dit la matière à donner. Mais un vrai prof avec une formation en pédagogie comprend comment transmettre de façon graduelle et cohérente la matière pour que l’élève comprenne bien.

    (10)
  15. Capote

    S’ils demandent ça, c’est qu’ils ont de la difficulté à embaucher j’imagine ?

    S’ils demandaient plus qu’un sec 5, il y aurait peut-être près de 0 application ?

    On jase là.

    (3)
  16. Jeanvingt23

    Le problème du système d’éducation est que les profs qui sortent des universités sont des cancres, on accepte à peu près n’importe quel bozo avec une cote R de 24 pour le programme d’enseignement, pas fort fort.

    (3)
    1. L'Abbé Dène

      Avec les conditions d’emploi qu’ils offrent par contre, faut pas avoir ben ben plus qu’une Cote R de 24 pour penser que ça vaut la peine de considérer ce cheminement porfessionnel…

      (0)
  17. Fred

    Quand ton job se résume à mettre des vidéos youtube sur l’écran de la classe, oui un secondaire 5 est en masse suffisant.

    (2)
  18. Lopette

    Ben non

    Si nous étions bien informés nous aurions laissés faire les études et nous serions tous en train de poser du des paneaux de gypse et faire de l’argent dans l’immobilier car c’est tout ce qu’il y a d’important le modit immobilier

    (1)
  19. Jeune Viève

    Allô Joanie,

    si vous arrêtiez de vous cacher derrière votre syndicat pour dire combien vous avez peur de la COVID et que votre job est donc ben dure et que vous rentriez travailler comme tout le monde, ils en seraient pas rendus là?

    Mais entre pas de “prof” dans la classe parce que vous braillez roulé(e?)s en boule dans votre coin et un cadavre encore chaud, ben y vont prendre le cadavre encore chaud ça a l’air, voyez-vous ça?

    Combien de bulletins vous allez remettre cette année Joanie? À quelles dates?

    Bye Joanie.

    (1)
  20. Une relève d'incultes

    « Je ne comprends pas pourquoi on s’offusque pour si peu; car la majorité de nos chargé.e.s de cours de l’UQAM et du Cégep du Vieux, n’ont qu’un diplôme d’étude secondaire! » – Jean-François Goberge

    (-2)
  21. PVC

    Cela est révoltant pour les VRAIS enseignants (il y en a ) qui ont à coeur la réussite de leurs étudiants (es)et qui mettent des heures et des heures en planification et en correction surtout en Français ces heures supplémentaires n’étant jamais payées. Très valorisant pour les futurs enseignants (es)qui sont présentement à l’université .Roberge enleve toi les doigts dans le nez et opère sans ça tu vas suivre l’ex.ministre D’Amour ce qui ne serait pas une mauvaise chose.

    (-5)
  22. HONTE au Québec

    Regardez où nous ont mené Lego pis sa gang d’ineptes. Avec sa loi 21, il empêche des dizaines de profs parfaitement qualifiés d’exercer leur noble profession et doit les remplacer par des 2 de pique.

    Cette ignoble loi aura des répercussions pour des dizaines d’années à venir.

    (-102)

Les commentaires sont fermés.