Lorsque Christian Dubé sait pas pantoute de quoi la journaliste de Global parle!

Heille fille, ta question vient de passer dans l’beurre!

Lien Facebook

Commentaire inutile à m’envoyer: peut-être parce que la question était en anglais!

26 réflexions sur « Lorsque Christian Dubé sait pas pantoute de quoi la journaliste de Global parle! »

  1. Non mais, eille

    C’est quoi cette histoire de fournir des “médecins répondant aux besoins des communautés”? Une maladie, c’est une maladie pour tout le monde, et un membre d’une communauté culturelle, c’est un immigrant qui a quitté son pays et sa culture pour adopter les nôtres.

    (69)
    1. Ecoeurantite 3000

      Tu rêves là. On a l’impression qu’on doit adapter la société à eux plutôt que l’inverse. Si je demande un médecin de ma communauté ça envoie quoi comme message envers les autres. De toute façon impossible à faire. On fait avec le personnel à disposition.

      (0)
  2. Le Hibou à bout

    Ça m’a tout l’air d’être une petite journaliste “woke” nouvellement engagée qui amplifie un seul cas vécu d’un immigrant “non-white” qui a eu de la misère à obtenir son permis de pratique pour X raison. La journaliste, du haut de stupidité et sa mauvaise foi, a attribué le tout au “racisme systémique” parce qu’elle a appris à raisonner de la sorte, uniquement en terme binaire de “raciste / pas raciste” comme une petite lobotomisée.

    (58)
  3. Marche Lamarche

    Des fois, les journalistes, ils ont le tour de poser des questions alambiquées, voire complètement minées pour essayer d’embobiner leur interlocuteur. Dans ce cas-ci, je pense que même elle ne savait pas de quoi elle parlait ? C’pas des maudites farces.

    Ce matin, j’écoutais à la radio, l’animateur de Radio-Canada a reçu deux intervenantes du secteur scolaire en ondes l’une après l’autre. Dans LES 2 CAS, il a essayé, je répète avec les deux, de leur faire dire que c’était catastrophique que le premier bulletin scolaire ne soit remis qu’en janvier prochain.

    Or, les deux se sont plutôt dites heureuses de voir qu’elles allaient être capables de ne pas seulement se concentrer à des maudites notes sur un bout de papier, et qu’elles allaient pouvoir évaluer aussi davantage la réceptivité des élèves, la façon dont ils ‘dealent’ avec les mesures sanitaires, etc. De toute façon, il y a beaucoup d’autres méthodes de correspondre avec les parents s’il y a des problèmes. Comme si un prof n’avait que le bulletin pour signaler à un parent qu’il y a un problème. Euh !

    Moi, dans mon auto, j’avais exactement la même face que Dubé dans la vidéo. Je me disais en moi-même : « Mais, veux-tu bien me dire à quel cal… de résultat tu veux en arriver ? C’est quoi que TU veux qu’elles te disent ? C’est quoi… TON… but ? »

    Je comprends Dubé de faire une face de même quand tu te fais poser des questions des fois avec des chiffres sortis de ‘nowhere’, des ouï-dire, des comparaisons boiteuses, des exemples pas rapport, etc.

    Sont fait forts en sacrament la gang à Legault qui se présentent à tous les jours devant cette meute de nonos pis de nounounes-là.

    Je suis 100 % d’accord avec l’importance d’un journalisme intègre, rigoureux, qui pose des questions qui font mal des fois.

    Mais qui peut me dire que les journalistes des points de presse quotidiens à Legault, Dubé, Arruda et les autres sont tous intègres, rigoureux et posent de bonnes questions ? Y en a une méchante gang de pas vite-vite là-dedans.

    Et, pour ceux que ça intéresse, je ne suis ni un fan de Legault, ni n’ai voté pour lui aux dernières élections. Mais, il y a toujours bien des hos… de limites au niaisage.

    (52)
    1. Pensez-y

      “Sont fait forts en sacrament la gang à Legault qui se présentent à tous les jours devant cette meute de nonos pis de nounounes-là. ”

      Ils pourraient très bien ne pas le faire et ça ne changerait rien à la santé publique.

      (9)
      1. Marche Lamarche

        Oui, et les journalistes brailleraient qu’ils ne sont pas informés, comme cet été quand Legault avait décidé qu’il n’allait plus faire de point de presse quotidien.

        (1)
  4. Je suis une journaliste anglophone et j'aimerais profiter de la tribune qui m'est offerte pour "basher" le Québec comme il faut encore une fois, plutôt que de me contenter de faire mon travail.

    Question biaisée, pour piéger le ministre. Journaliste en mission pour dénigrer publiquement le ministre, le gouvernement, le Québec et les Québécois. Malhonnêteté intellectuelle s’il s’avère que ce qu’elle raconte est faux ou exagéré. Bonne réaction et réponse du ministre; honnête, sincère et respectueuse.

    (35)
  5. Uncle Joe

    Une autre esti d’anglo fëlée qui voit du racisme partout. Probablement une diplömée de Concordia!

    (35)
  6. Cré Basile

    Pourquoi assumez que Dubé ne comprends pas la question très mal formulée par la journaliste de Global?
    Pourquoi Global envoie une journaliste unilingue anglophone couvrir la Colline parlementaire (Québec)??
    Daaaaaah!

    (30)
  7. Matante Roulotte

    Pour elle c’est inacceptable qu’un immigrant n’ait pas accès à un médecin de sa communauté… imaginez-vous le scandale si c’était l’inverse? Un blanc dans l’incapacité de voir un médecin de sa communauté?

    Quand on aura un surplus de médecins au Québec, on en reparlera…

    (30)
  8. Ahpisnon

    L’obsession raciste des Canadiens anglais pour un Québec supposément plus raciste qu’ils ne le sont eux-mêmes… Ils sont mûrs pour une relecture de la parabole de la paille et de la poutre.

    (27)
    1. Dr. Dave Morissette

      …ou une relecture de l’histoire du British Dominion…vous en voulez des histoires de racismes, de ségrégation, de xénophobie et de racisme systémique ? Allez fouiller la-dedans. Ça pleut.

      Ils ont besoin qu’on leur “rafraichiseraient” la mémoire à ses tab****** d’hypocrites-là.

      (8)
  9. Jeanvingt23

    La CAQ devrait s’en tenir à parler uniquement covid dans ses conférences de presse pour éviter ce genre de dérapage des racistes anglophones et autres minables gauchiasses qui les appuient.

    (24)
  10. Dr.Nguyen

    “Non-white doctors are victims of systemic racism”
    Sans vouloir minimiser la cause, si il y a une place que j’ai pu remarquer que le racisme n’existe pas au Québec, c’est bien chez les medecins.

    (24)
  11. Tortue Géniale

    Encore une journaliste militante qui tente de faire un show avec ses niaiseries de racisme systémique hallucinées dans une conférence qui est supposée parlé de gestion de pandémie. Perte de temps et enfantillages.

    (19)
  12. Brian Pallister

    Aucun médecin francophone ici a St-Boniface MB seulement des anglos et elle parle de racisme systémique au Québec?
    La conne devrait regarder dans sa cours d’abord!!!

    (11)
  13. agagneonsaittout

    Dubé a de la difficulté en anglais dans une province officiellement de langue française dont la métropole Montréal est rendue majoritairement de langue anglaise dans un pays officiellement bilingue mais ou il est difficile et souvent impossible d’obtenir des services en français, pays dont une seule province est officiellement bilingue (Nouveau-Brunswick) pays dont la capitale économique et financière (Toronto) est unilingue anglaise et dont la Banque de Montréal a son siège social a Toronto et dont les guichets automatiques de cette dite banque sont tri-lingues soit l’anglais, le français et le mandarin!
    Comm.inutile a m’envoyer: pardon Monsieur!(un Français a Montréal avec un Canada-Goose de 1 500 euros au mois de juillet)

    (6)
  14. Toute vérité n'est pas bonne à dire.

    “Je ne connais aucun deux-de-pique qui est venu à la télévision en heure de grande écoute déclarer qu’il était un deux-de-pique” Horatio.

    (1)
  15. HONTE etc

    pour sauver du temps:
    Racisme systémique etc ignoble loi 21 etc baillon ignominieux etc Charte des Libertés etc

    (-9)

Les commentaires sont fermés.