“Nous sommes fermés, distants, racistes.”

Luc Ferrandez en a long à dire sur les québécois et le racisme systémique…

Commentaire inutile à m’envoyer: un traître!

86 réflexions sur « “Nous sommes fermés, distants, racistes.” »

  1. Capitaine Évident

    L’inversion accusatoire continue. C’est de notre faute s’il quitte pas ses jobs payantes pour se faire remplacer par une minorité visible.

  2. HONTE au Québec

    T’as tellement raison Luc mais le mal, le VRAI mal, c’est la loi 21 !!! Celle qui crée une atmosphère de ségrégationnisme et de racisme dont tout le Québec devrait avoir profondément honte.

    L’abroger serait déjà un pas dans la bonne direction et démontrerait un début de bonne volonté de la part du gouvernement caquiste.

    1. un adulte

      la loi 21 est contre les signes religieux. rien à voir le racisme la religion. la religion n’a plus sa place dans l’État.

      1. Bah

        “la religion n’a plus sa place dans l’État.”

        La religion n’avait déjà pas sa place dans l’état avant cette loi inutile. La constitution empêche qu’une croyance soit favorisée au détriment d’une autre. C’est le concept de la neutralité religieuse, qui est pas mal plus ancien que la loi 21 et qui est abondamment décrit par la Cour suprême.

        C’est ce qui a permis notamment que les citoyens de Saguenay cessent de se farcir une prière avant le début de chaque conseil municipal en 2015. L’état, en tant qu’institution, est laïque au Canada.

        Néanmoins, on ne cesse d’entendre des gens dire que “la religion doit sortir de l’état”. C’est assez étrange. La seule explication plausible, c’est que la CAQ a misé sur l’ignorance du peuple à des fins électoralistes, ce qui n’est pas très noble.

      2. Le Hibou à bout

        @Bah,

        Des fonctionnaires qui arborent des signes religieux mondialement reconnus comme des symboles extrémistes, ce n’est pas représentatif d’un état “laïc”. D’où la nécessité de conserver cette loi, et même de l’étendre à toute la fonction publique. On ne peut se prétendre neutre et laïc et en même temps promouvoir une forme de conservatisme religieux flirtant avec l’extrémisme islamiste.

        1. Bah

          @ Le Hibou à bout

          C’est un faux débat. Un fondamentaliste chrétien (par exemple) pourrait faire du prosélytisme; pourtant il n’arbore aucun signe religieux. Il n’y a aucun lien rationnel entre un signe religieux et le prosélytisme qui puisse être assez rigoureux pour être mis en preuve.

          Si vous avez des notions en droit constitutionnel, vous savez que le lien rationnel entre une mesure législative coercitive et l’objectif visé par le législateur est primordial lorsqu’il faut se prononcer sur la validité d’une loi.

          La loi 21 a une conception superficielle du prosélytisme religieux.

          L’important en matière de neutralité religieuse, c’est que l’état soit neutre dans ses effets, c’est-à-dire ses actes. Et la constitution s’en charge depuis longtemps.

      1. Le Hibou à bout

        L’utilisation abusive du terme “raciste” par les inclusifs commence à révéler leur grand manque de vocabulaire et de discernement.

    2. D’autres sujets aussi

      Je suis d’accord avec toi que la loi 21 est une grosse daube électoraliste pour avoir des votes des gens qui n’aiment pas les étranges, mais il y d’autres sujets aussi.

      1. Anti-crétin

        Dès que je vois quelqu’un utilisé le terme “étranges” pour parler des immigrants (même si cette utilisation est sarcastique), je sais tout de suite que j’ai affaire à un crétin.

    3. Sneak

      Vive la loi 21!

      T’es pas content, le Canada est grand, vas-y, tu va voir c’est quoi du racisme dans le ROC pour un Québécois francophone.

      Et mélanger religion et racisme, c’est pas fort.

      1. :)

        “T’es pas content, le Canada est grand, vas-y, tu va voir c’est quoi du racisme dans le ROC pour un Québécois francophone.”

        Soit que tu n’es jamais allé dans d’autres provinces canadiennes, soit que tu es vraiment fragile pour trouver que les Québécois francophones sont persécutés dans le ROC…

        1. PVC

          Avec mon frère en auto plaque du Québec a Edmonton Canada la police nous suis et nous arrête. Première phrase du policier ,ici on parle Anglais sur un ton des plus baveux.Bienvenue au ROC

        2. Sophisme de l'homme de paille

          Qui a parlé de persécution? On ne parle que d’un mépris et une attitude hautaine du ROC envers le Québec.

        3. :)

          @ PVC

          Ah, il y a des caves à Edmonton? 🙂

          Le ROC, c’est aussi plein de gens hyper-sympathiques et ouverts et de femmes qui trouvent l’accent québécois sexy, mais tu ne l’as peut-être pas vécu…

      2. Brian Pallister

        Ayant vécu au MB pour un temps c’est évident que le racisme vécu par les francohones ici est infiniment plus sévère que n’importe quoi qu’on peut subir au Québec.

      3. Ecoeurantite 3000

        Noooon . Pourquoi ils seraient racistes. On n’ est pas dans un pays bilingue? Ils sont francophobes mais ils aiment tous les autres avec des cultures, religions complètement différentes des leurs. Cherchez l’erreur. Ce n’est pas l’allure des gens ni leurs vêtements qui peut causer problèmes c’est leurs façons de penser , d’agir, qui cause des frictions. Ceci existe dans bien des cas de figure pas seulement au niveau racial. Mais c’ est commode d’utiliser cette intolérance pour en retirer des avantages. Il n’y a pas nécessairement de racisme mais”incompatibilisme”. C’est sûr que si tu veux te singulariser, ça peut entraîner de l’incompréhension. Ça se voit même entre générations où des gens regardent les plus jeunes et les jugent durement.

    4. Capitaine Napalm

      Je suis content d’apprendre que le racisme systémique au Québec n’existe que depuis l’adoption de la loi 21. Je me demande bien ce qu’on était avant! Faudrait demander à Louis T. ou à Webster.

      Trêve de plaisanterie: c’est vrai qu’on applique le racisme systémique dans la Belle Province. La preuve? Hier, j’ai fait Montréal-Québec sur la 20. Partout, j’ai rencontré des immigrants racisés, fers aux pieds, qui récoltaient des épis de blé d’inde et des gallons de sirop d’érable tout en subissant une pluie de coups de fouet. Les plus rebelles d’entre eux portaient le tchador, en solidarité avec leur soeurs islamistes. Malgré la douleur de la ségrégation, ils avaient encore le courage de chanter We Shall Overcome. Comme c’était beau.

      Honte au Québec mon oeil. Pauvre type.

    1. La gauche caviar.

      Merci de si bien représenter la droite avec votre français de qualité supérieure et vos propos intelligents.

  3. Sébastien Rioux

    Ferrandez c’est un débile systémique. Vous avez des doutes? Écoutez le 98,5 chaque matin pour le confirmer.

    1. Ferrandouille

      oui un débile systémique 😆

      http://archive.vn/geN17

      “Wuhan. Aucune circulation automobile. Aucun vol aérien. La seule ville de la planète qui va atteindre ses objectifs de réduction de GES. Le chemin vers la décroissance qui s’imposera quand tous les débats auront été vains.”

      Si tu grattes la surface de n’importe qui dans ou associé à Québec Suicidaire tu vas trouver un moraliste débile assoifé de pouvoir.

      Les escrocs rationels sont moins dangereux que les moralistes.

      1. Capitaine Évident

        Point intéressant: Ferrandez N’A JAMAIS osé refaire ce tweet avec Montréal.Aucune intégrité comme tous les autres donneurs de leçons.

    2. Je veux ma station de radio jazz au Québec ciboire

      Non merci, moi la radio poubelle de Québec et ailleurs ce n’est pas trop mon genre.

  4. garde tes petit sentiments de culpabilité pour toé luc

    Ce n’est pas parce qu’une minorité veut gagné des points bonis au jeux du “c’est moi qui détient la meilleur morale” que nous le peuple ont va embarquer dans vos osti de niaiserie de colon.

    1. Tu parles pour toi et pas tout le monde. Merci

      Tu es pas plus le peuple que lui. Cette manie de parler au nom de tout le monde ici.

  5. Brobert

    “Une boulette de steak haché avec un Jos Louis en regardant des soaps américains”. Que c’est beau quand la gauche décrit ce qu’elle croit être le citoyen lambda. Ils ne sont pas du tout des créatures haineuses remplies de mépris.

    J’aime bien aussi l’idée que “ce que l’ouverture aux autres peut t’apporter” se résume à de la bouffe (choix culinaires) résider dans une zone remplie de gens de races diverses (choix de résidence) ainsi que vivre et manger dans un miasme urbain diversifié (style de vie). C’est donc beau et tentant comme programme.

    1. Cock chose comme un Ti Peup

      Belle description, bien imagée et glorifiante de la Niochon Québécoise!

      Pas besoin du Racisme vous autres…On s’en occupe nous autres…

      Marci Luc!
      Ti-Poil

    2. hellophone

      En effet c’est très drôle, dire qu’il y en a qui se pensent supérieurs car leur voisin ne parle pas un mot de français et qu’ils mange un poke bowl avec un baklava en écoutant netflix sous-titré. L’ironie est délicieuse.

  6. Le barbus en Birkenstock

    « À partir du moment ou Fernandez s’est permis de dormir en direct lors d’un conseil municipal, il ne devrait plus avoir accès à aucune tribune – même à Cogecon Infopubs. » – Pierre Lefardeau

  7. Ben oui, mon Luc, ben oui, ben oui... coucouche, mon Luc, dodo, mon grand...

    Nous sommes tellement racistes qu’on accepte que des dizaines de milliers d’immigrants ne parlent pas et ne comprennent pas notre langue sur notre territoire.

    Nous sommes tellement racistes qu’on accepte que le gouvernement fédéral finance des groupes pour contester nos lois adoptées par le Parlement élu démocratiquement.

    Nous sommes tellement racistes qu’on accepte que notre gouvernement offre des services dans une soixantaine de langues et dialectes aux nouveaux arrivants.

    Nous sommes tellement racistes qu’on accepte qu’un immigrant qui débarque ici jouisse des mêmes droits et accède aux mêmes services qu’un honnête citoyen qui paie des taxes et des impôts depuis 60 ans.

    Nous sommes tellement racistes qu’on accepte que la fonction publique soit sclérosée par des programmes de soi-disant égalité à l’emploi qui procurent des postes à des gens selon leur couleur plutôt que leurs compétences.

    1. Eh ben

      “Nous sommes tellement racistes qu’on accepte que le gouvernement fédéral finance des groupes pour contester nos lois adoptées par le Parlement élu démocratiquement.”

      Si tu avais un peu de culture juridique, tu saurais que le Québec n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de s’immiscer dans les recours judiciaires d’autres provinces. Le Procureur général du Québec a très souvent agi comme intervenant dans des recours albertains, manitobains, etc.

      Tu sembles l’ignorer, mais le pouvoir de contrôle et de surveillance des tribunaux sur la validité des lois et leur respect de la constitution est ce qui fait la différence entre une démocratie qui se respecte et une république de bananes.

  8. Batoche

    Est-ce qu’il y a un espèce de concours chez les bobos pour savoir qui peut lancer le plus de fois qu’on est racistes et ce, sans fondement?

    1. les saloppes débiles gauchistes

      L’agenda politique des saloppes gauchistes c’est de transformer la civilisation occidentale en inversant complètement les rôles depuis les années 60.

      Ça donne un sens à leur vie de débile profond.

  9. Ah bon !

    Il a tout à fait raison, mais comme toute vérité n’est pas bonne à dire et qu’elle fait mal, il va se faire ramasser par les mongols, c’est clair.

    1. Logique

      Ben non esti ya du racisme mais ce qui est ironique cest de tjr frapper sur nous autres alors que je suis sure que la loi des indiens du federal canadien fais plus mal aux ameridiens que nous mais cest drole quand un anglo est raciste personne generalise mais si un quebecois l’est ont est tous raciste c’est d’une fkg stupiditer oui ont doit aider les minoriters mais je pense pas que nous crisser des coups sa tete au lieu de chercher des solutions est plus brillant

    2. Les multiculturalistes sont des racistes

      Le multiculturaliste typique, en sol québécois, est le pire des racistes, alors qu’il refuse de reconnaître la nation québécoise à titre de peuple au sens propre du terme, préférant l’inscrire dans le registre des multiples communautés ethniques canadiennes.

      Voici son vrai visage, caractérisé par la pire des hypocrisies :
      Immigré de son état, en provenance de tous les coins du Monde, il s’affiche comme un homme nouveau, c’est-à-dire un citoyen du monde, qui proclame à tous vents les bienfaits du vivre ensemble multiculturaliste. Or, il vit en diaspora fermée, en participant allègrement à la ghettoïsation de son propre groupe ethnique, et ce, en sphères résidentielle, culturelle et religieuse. Il se refuse à toute ouverture aux autres ; qui a déjà vu des immigrés en provenance de l’Orient, du Maghreb, d’Afrique, d’Amérique du Sud, etc, attablés ensemble dans un restaurant, ou dans un bar, en train de festoyer ? Poser la question, c’est y répondre.

      Effronté jusqu’à la moëlle, il déprécie en catimini, voire au grand jour le peuple québécois au quotidien, ce peuple qui pourtant, l’a accueilli à bras ouverts, et auquel il refuse de s’intégrer, en rejetant son mode vie, et ainsi sa culture, ses valeurs, ses objectifs.

      Pire ; lorsqu’il se rend dans son pays d’origine, dont il est par ailleurs constamment nostalgique… surprise ! À l’instant où il y pose les pieds, sa fibre identitaire, en ”dormance intéressée” au ”Canada multiculturaliste” resurgit illico, le transformant de nouveau en ardent nationaliste ! Tout au long de son séjour, il se gardera bien de faire la promotion du multiculturalisme, trop heureux de n’être enfin entouré que de ”siens”, c’est-à-dire exclusivement de compatriotes partageant ses propres origines.

      Hypocrite, raciste, faux-jeton.
      Le voilà, le vrai visage du multiculturaliste.

      1. Monsieur

        “Le multiculturaliste typique, en sol québécois, est le pire des racistes, alors qu’il refuse de reconnaître la nation québécoise à titre de peuple au sens propre du terme”

        Pas la peine de lire davantage, puisque c’est fondamentalement faux.

        Si vous lisez la constitution canadienne, vous allez vous rendre compte que les deux traditions linguistiques fondatrices (française et anglaise) constituent des droits qui sont protégées par plusieurs articles et qu’il est impossible d’utiliser la clause dérogatoire pour les brimer (!).

        La constitution reconnaît donc d’emblée une supériorité à ces deux cultures fondatrices.

        La clause sur le multiculturalisme (article 27) n’est qu’une clause d’interprétation (ça ne constitue pas un “droit”).

        Il est vrai que le Canada est unique en ce sens qu’il a une clause d’interprétation, qui, dans le doute, favorisera le multiculturalisme, mais ça ne pourra jamais égaler les privilèges des deux traditions fondatrices. On a qu’à consulter la jurisprudence pour s’en convaincre.

        Vous pouvez donc dormir tranquille…

        1. obsession

          Le multiculturalisme est un processus de changement de société visant à renverser les sociétés blanches.

          Si t’as pas encore compris ça, t’as rien compris de ce qui t’entoure au point de vue de la politique, les médias, la culture, etc.

          Ce projet quasi-totalitaire dans sa volonté de changer la civilisation, derrière des mots comme diversité, enrichissement, égalitarisme, intégration, multiculturalisme évidemment, anti-racisme, etc.

          Tout ça pour un seul but : changer les sociétés blanches majoritaires en dissolvant/criminalisant/déligitimant l’identité ethnique des blancs.

        2. Les multiculturalistes sont des racistes

          Le multiculturaliste sur papier constitutionnel n’a rien à voir avec le multiculturaliste réel, un raciste hypocrite qui s’affaire à torpiller la nation québécoise au quotidien, qu’il déteste au plus haut point.

          Non, je ne dors pas tranquille…

        3. Monsieur

          “Le multiculturalisme est un processus de changement de société visant à renverser les sociétés blanches.”

          Mythologie. Propos farfelus.

          Pouvez-vous nous citer une loi fédérale ou un jugement de la Cour suprême qui prouverait votre dire, ce serait-ce que partiellement?

          C’est bien ce que je pensais.

      2. Ecoeurantite 3000

        Il est vrai que les vieilles générations d’immigrés se mêlent peu. Ça semble aller mieux pour les enfants. Malheureusement, les parents les poussent vers l’anglais.
        Beaucoup de communautarisme. Pas trop ouverts . Si le Québécois embauche pas une personne immigrée elle peut crier au racisme. Mais si je vois une offre d’emploi où on demande de parler le tagalog (langue des Philippines) que doit-on en penser? Le multiculturalisme actuel ressemble à une courte,-pointe mal cousue, où tout le monde tire sur un bout. Espérons que les nouvelles générations s:en tireront mieux. Mais il faut impérativement que ces générations soient éduquées et vivent en français.

    3. En réponse au déni...

      “…l’endroit le plus inclusif du continent… …le territoire où il y a le moins de crimes haineux au Canada…” Mais où a-t-il pris des faussetés semblables?

      En 2018, dernière année où des statistiques là-dessus sont disponibles, le Québec avait le PLUS de crimes haineux au Canada, avec 5,3/100000, juste devant l’Ontario (5,2/100000) et la Colombie Britannique (5.0/100000). Pour les régions urbaines, la ville de Québec était deuxième (11/100000) derrière Hamilton (17/100000). Montréal (~6,5/100000) était plus haute que Toronto (~6,3/100000) mais plus basse que Vancouver ( ~7.0/100000).

      N’importe quoi, Ferrandez.

  10. Jeanvingt23

    Ce discours de bobo bien pensant m’énerve au plus haut point, les vrais racistes sont les Ferrendez de ce monde du Plateau qui ne tolèreraient jamais que des noirs en grand nombre viennent habiter près de chez eux, alors qu’en région, on a qu’à penser à Mont-Laurier qui ont eu un maire noir pendant plusieurs années.

    1. Les faits

      La réalité c’est que les quelques immigrants qui choisissent les régions sont beaucoup mieux intégrés et subissent bien moins de racisme que ceux qui monopolisent des blocs, des rues ou des quartiers à Montréal. Mais ça, les Montréalais aiment pas entendre ça.

  11. T'as dit, UN PEU, écoeuré ?

    Depuis quand le crime d’une personne devient celui de toute la nation ??
    Avant ces évènements instrumentalisés, tous les crimes attribués à un
    individus n’était pas ensuite portés en direction de tous les citoyens d’une même nation.

    Qui gagne à cette irrationalité ?? Qui gagne des votes dans ces jambettes politiques ??
    Rép pour les nuls : trudeau.
    Ferrandez semble être prêt à monter et redescendre à genoux les marches de
    l’Oratoire St-Joseph …

  12. Ecoeurantite 3000

    C’est bien beau tout ça mais il ne faudrait pas aller trop loin dans l’autoflagellation. On a parfois l’impression que si tu fais partie d’une minorité visible tu as plus de classe tu es meilleur et il y en a beaucoup que je connais qui s’en sortent très bien mieux que bien des Québécois. Je veux bien respecter l’autre dans sa diversité mais permettez-moi de me respecter moi-même avant. Désolé si je ne veux pas offrir ma joue. Avant de dire que l’on respecte les autres il faut avoir du respect pour soi-même sinon c’est seulement de l’aplat-ventrisme et au Québec on est fort là-dessus. On n’arrive même pas à se faire répondre en français bien souvent et on s’en accommode. A bas le sentiment de l’imposteur.

  13. Alcoolo citoyen

    « Un petit drink de trop pour notre roitelet déchu du Plateau, Luc Fernadel… Hihihihihi!!! » – Valérie Planque

  14. obsession

    C’est bizarre cette maladie mentale qui consiste à être obsédée à se chercher des “problèmes moraux” au sein de son propre groupe, et encourager et légitimer ainsi son effacement.

    Juste en Occident que l’on trouve ces débiles dépressifs qui veulent répandre leur dépression, leur pessimisme et la hâine de soi sur toute la société.

    1. L'Évidence

      L’espace originellement occupé par les blancs est victime de son
      succès. Le monde blanc a cherché à éliminer l’esclavage,
      nulle part ailleurs il y eut la même volonté morale.
      Maintenant que les multi-nationales s’approprient des États,
      la plus lumineuse promesse humaine est menacée d’existence.

  15. Charles Martel

    On a des choses à améliorer c’est certain, mais pour moi je ne suis pas prêt à dire que tous les québécois sont racistes. De un, la loi sur les indiens, en partant les indiens vivent en Inde, est une loi canadienne et non québécoise. Il faudrait moderniser cette loi et changer son nom. Aussi, les amérindiens doivent aussi se prendre en main. Je parle de Manawan qui j’y suis allé, et ils sont un bon exemple de communauté qui se développe. Ils ont internet haute vitesse, la fibre optique, une belle auberge pour accueillr les visiteurs, un réseau d’aqueduc, des égouts, une station d’épuration. Bref, il y a des villages au Québec qui n’ont pas ça.

    De plus, certaines minorités ne s’aident pas vraiment. Montréal-Nord ce n’est pas la grande forme, ça tire du gun très souvent et c’est plate à dire, mais ce ne sont pas des Tremblay ou des Chouinard qui se tirent dessus. Cela entretient les préjugés. Pourtant 99% des gens à Montréal-Nord sont d’excellents citoyens. Mais c’est une minorité qui nuit à tout le groupe.

  16. Christos

    Regardez l’émission de Patrick Huard d’hier soir…un french, un autochtone, une hispanique et Fardoche…en somme si j’ai ben compris c’est la peur naturelle de notre cerveau, la prudence qui nous mets sur nos gardes contre toute différence ou surtout violence….que ça soit un québécois HA ou covidiste, un mafiosi Italien, asiatique russe ou de Mtl-Nord etc…il faut donc se parler pour élaguer cette différence…pis éradiquer ou contrôler la violence sous toutes ses formes….

  17. Plouc

    Il y a du racisme à la fonction publique Canadienne. Pour des compétences et talents égaux on choisiras toujours une minorité…. couleur, handicap, maladie chronique en priorité. Donc être blanc avec un nom de famille tout ce qu’il de plus commun te place en fin de liste.

    Mais c’est honnête tu dois te démarquer au niveau supérieur pour passer en avant et il reste que les Ressources Humaines fassent aussi leur boulot honnêtement.

  18. Allumez

    Raciste ? Vraiment ? Non mais regardez-vous ce qui se passe dans tous les autres pays ?

    Pays supposément majoritairement blanc qui n’a aucun droit d’avoir une fête pour célébrer la culture blanche car le définis comme raciste , maïs qui encourage la diversité et fait la promotion des fêtes et célèbre toutes les cultures , sauf la sienne .

    Pays qui a une charte des droits où l’on ne peut refuser un logement , emploi etc. en raison de la couleur de la peau ,origine ethnique ou de religions .

    Population qui manifeste son soutien auprès des communautés et condamne les individus de son propre groupe qui commettent des gestes racistes .

    Pays qui fait la promotion du multiculturalisme ,qui garantie l’accueille des réfugiés et qui accepte des centaines de milliers de migrants chaque année .

    Pays qui non de façon seulement tolérée mais plutôt qui donne le plein droit aux communautés de vivre leurs religions de façon égalitaire, en acceptant leurs lieux de culte sans préjudices en toute liberté religieuse,on marque même leurs fêtes sur nos calendriers .

    ***
    Fait intéressant ….Le racisme et l’esclavage existait depuis et bien avant l’antiquité et les premiers qui ont interdit cette pratique dans leur pays , sont justement des pays de … -=Blancs Chrétiens=-, Alors que l’esclavage est encore toléré dans certains pays non caucasiens. Ça il faudrait aussi commencer à le reconnaître .

    Alors … NON ,nous ne sommes pas un peuple ou pays de racistes , nous sommes tout le contraire, si vous voulez voir du racisme , sortez du Canada ,car ici ,c’est plutôt le multiculturalisme systémique et non le racisme systémique .

  19. Le prêcheur

    « Pourquoi monsieur Fernandel à inscrit son fiston dans une école alternative branchée du Plateau? Il devrait donner l’exemple: en envoyant son enfant-roi dans une école de Montréal-Nord; afin qu’il puisse profiter de ce que les autres cultures peuvent lui apporter. » – Pierre Lefardeau

Les commentaires sont fermés.