Léger sur Trump: “Quand tout va s’effondrer autour de lui…”

Concernant sa possible défaite!

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est un pro!

29 réflexions sur « Léger sur Trump: “Quand tout va s’effondrer autour de lui…” »

  1. L'épinette

    Il est bien sûr agréable de regarder tous ces psychodrames médiatico-journalistiques à chaque fois que Trump ouvre la bouche et de se délecter des mines déconfites et visages tordus de colère des petits soldats de la bien-pensance à chaque sortie du POTUS. Léger en est d’ailleurs un des plus probant. Ces têtes formatées sont tellement persuadés de faire partie du camp du Bien universel qu’ils élèvent chacune de leur contrariété au rang de tragédie, ce qui est bien entendu hilarant.

    Mais il faut toutefois garder à l’esprit que Trump, comme tout ce qu’on qualifie de populiste, fait partie prenante du système et lui est même parfaitement intégré. L’élection de Trump n’a dérangé personne d’important. Les hauts cris d’horreurs ne furent le fait que la piétaille abrutie du politiquement correct et n’a nullement atteint les véritables tenants de l’oligarchie. Il suffit de voir les réactions des bourses mondiales suite à son élection et tout au long de son mandat. Trump, loin d’être un anti-système, est au contraire un pur produit du système, ayant grandi dans l’über class de Wall Street. Sa présidence ne fut au final qu’un nouvel épisode mélodramatique de la Société du spectacle, si souvent évoquée, mais jamais totalement démasquée.

    Concrètement, rien, absolument rien n’a changé dans la condition de l’ouvrier blanc de l’Ohio, de la bobo de New York, ou du Noir déclassé. Et rien n’aurait changé sous Clinton, rien n’a changé sous Obama, et rien ne changera sous Biden. La logique des classes demeure aussi forte et personne ne s’en sort. Malgré tout, on maintient l’illusion que tout peut encore changer, basculer au gré d’une élection, on laisse sous-entendre que le peuple a encore son mot à dire et que les choses changeront au terme d’un vote populaire « historique ». Car il se trouve des abrutis de première pour y voir là une élection historique, comme si les choses concrètes changeront. Comme si le réel fera un 180 sur lui-même et repartira dans une autre direction.

    Tous ces épisodes électorales surdramatisés, montés hystériquement en sauce, n’ont pas d’autres fonction que d’assurer la survie artificielle du cadavre de plus en plus décomposé et puant de la démocratie représentative. Le bulletin de vote, il n’y a que ça de vrai, rien d’autre! Ne cherchez pas d’autres voies, ne travaillez pas dans d’autres directions, n’envisagez pas de vraies ruptures ni de concrètes sécessions….

    1
    1
    1. Mardocratie

      Je ne comprends pas comment des commentaires et analyses aussi lucides que celle-ci peuvent côtoyer les commentaires les plus abjects, xénophobes, capacitistes, grossophobes, sexistes, racistes qu’on lit trop souvents sur ce blogue. Mais là pluralité des voix dans les commentaires, peut être parfois étonnante.

      Merci de mettre des mots si justes sur ce qu’on
      appelle le système de méritocratie o(un mythe du 20e siècle), et qui est nul autre qu’un système d’exploitation des ressources et personnes par des oligarches qui saccaparent les richesses et ne font que creuser les inégalités sociales, en laissant transparaître une démocratie de façade. Ça aurait été intéressant de voir ce que Bernie aurait pu faire.

      1. Pizza Beaubien

        Je crois que tu te trompes, l’épinette est un des plus fasciste de ce site, parfois à gauche parfois à droite, mais toujours autoritaire et anti-démocratie.

  2. Jeanvingt23

    Léger est souvent dans le champ avec ses prédictions, une seule firme de sondage, Trafalgar, avait prédit l’élection de Trump en 2016, et pour 2020 elle prédit encore l,élection de Trump, à suivre.

    1
    1
      1. Un lecteur plus que moyen

        Il voulait citer Le Lundi et le 7 Jours mais ils ne parlaient que de Nathalie Simard et Joël Legendre.

        1
        1
  3. Les théories du complot vont continuer de vénérer leur Dieu mythique.

    Dans le parti en effet certains vont le rejeter comme une vieille guenille sale, mais dans la population certains coucous et groupes d´extrême-droite vont continuer de le soutenir en parlant d’un vaste complot contre lui. Certains l’aiment d’un amour aveugle souffrant de dissonance cognitive même lorsqu’il affirme des choses contradictoires. Des gourous comme Ken Pereira, Stu Pitt et Cossette Trudel qui utilisent Q Anon qui est un adorateur de Trump pour se faire du capital politique et financiers ont plein de moutons qui les suivent ici et aux États Unis nous retrouvons des équivalents.

  4. Geez Whiz

    Si Trump gagne, ce petit crétin va-t-il enfin disparaître des médias?

    Si je me souviens bien, quelques jours avant l’élection québécoise de 2018, Léger disait que tout n’était pas encore perdu pour les libéraux et qu’une victoire majoritaire était encore possible, selon ses sondages réalisés dans des feuilles de thé.

    1. Une élection sur la crédibilité des sondages.

      Il avait plutôt affirmé un gouvernement minoritaire de la CAQ, je crois que la marge d’erreur fut de 8 à 10 points. Ce qui est énorme quand ton but est d’arriver à photo approximative des intentions de vote de la population. L’élection de ce soir est en fait aussi une occasion pour les maisons de sondages de sauver la face ou de perdre toute crédibilité. A la dernière élection américaine, elles avaient raison pour Clinton concernant le vote populaire, mais pas au niveau du collège électorale.

      1. Geez Whiz

        Oui, les données du sondage donnaient CAQ minoritaire, mais je me souviens très bien que son interprétation desdites données était qu’une victoire libérale majoritaire était encore possible et que c’était le spin médiatique de la journée, quelques jours avant l’élection. Peux-tu m’expliquer comment une telle chose pouvait être possible avec un QLP à environ 20 % chez les francophones?

  5. UN MESSAGE DE DONALD

    Chers Québécois,

    C’est avec grande satisfaction que j’ai constaté que bon nombre de vos concitoyens appuient ma réélection, même si vos médias, vos universités et vos CEGEPS pullulent de gauchistes-antifas-castrés qui s’affairent à détruire votre collectivité depuis un bon moment déjà.

    De vos concitoyens qui tout comme moi, ont compris que Sleepy Joe Bidet et Karma Harris ne sont que des marionnettes au service du ”mondialisme-élitiste” sous l’égide de la vieille folle à Mémé Pelosi et sa clique de vendus à Wall Street, dont les figures de proue demeurent Baraque Hussein Obamentrie et Hillary la tordue-déplorable, tous des potes de votre Justin-le-gamin-mondialiste-
    en-culottes-courtes-pro-islamiste-Trudeau.

    Merci encore une fois d’avoir compris que Sleepy Joe piaffe d’impatience de retrouver sa marchette, ainsi que d’avoir parfaitement saisi le stratagème des démo-niaques, qui consistait à faire de Karma l’arriviste-communiste la véritable présidente en lieu et place de ce vieux sénile hypocrite aux dents peinturées ultra-white (et grand supporter de l’expansionnisme chinois) une fois l’élection terminée.

    Je ne l’oublierai pas.

    Tout comme l’appui à mon endroit d’une de vos idoles de toujours, Bobby Orr, qui bien qu’il ne soit pas Québécois mais Canadian, vous a fait vibrer par ses exploits sur la glace, à l’image de votre compatriote et premier libérateur en titre de votre peuple qui en passant, m’aurait assurément soutenu lui aussi (comme tout mâle Alpha préoccupé par la montée du gauchisme destructeur) : le Grand Maurice Richard.

    Yours Truly,

    Donald J. Trump
    President
    United States Of America.

  6. House of Cards

    L’expression « château de cartes » peut désigner une structure ou un argument qui s’appuie sur des fondations fausses ou fragiles, et qui s’effondrera parce qu’un détail essentiel a été omis. Également, l’expression « construire un château de cartes » renvoie à l’idée de projets fragiles et vains.

    Plus grosse est la structure, plus les chances qu’elle s’effondre sont élevées, car la stabilité des cartes plus hautes dépend pour une grande part de la stabilité des cartes en dessous.

    Orange Déséquilibrée

  7. La politique américaine pour... par les nuls

    Entendu à TVA ce midi:
    “Le Texas n’a pas voté rouge depuis 1976, on se rappelle, avec Jimmy Carter”.

  8. Les sondages, qu'ossa donne?

    Pour moi, il a fait trop de sondages dans sa vie. Il devrait prendre sa retraite avant de virer fou.

  9. les jambons fumé aux larmes de gauchistes

    Une vague rouge historique pour ce soir, une victoire encore plus écrasante qu’en 2016 avec la victoire du vote populaire comme cerise sur le gâteau !

    salut les gros jambons gauchiste, préparé vos mouchoirs dans 79 jours exactement.

  10. agagneonsaittout

    Si j’avais de l’argent a parier, je parierait toujoirs contre les prédictions de J.M.Léger et je deviendrais riche

  11. les gauchistes ont toujours tort sur tout

    Si Trump gagne encore, est-ce que les saloppes gauchistes ignorantes, stupides, bipolaires, faisant de la dissonnance cognitive, vont arrêter de faire des analyses sociopolitiques une fois pour toute?

Les commentaires sont fermés.