Une coucou répond à une journaliste du Journal de Québec!

Elle n’a pas aimé son billet!  

Commentaire inutile à m’envoyer: ils aiment pas l’expression covidiots?

30 réflexions sur « Une coucou répond à une journaliste du Journal de Québec! »

  1. Le Limité

    C’est pas une journaliste c’est une chroniqueuse…
    La Clique aime ça se la péter quand ce qu’elle publié est repris ou fait des vagues. Ça flatte son égo.
    Mais elle est même pas capable de faire la différence entre une chroniqueuse et une journaliste. Quand même un pas pire fail pour quelqu’un qui a fait son pain et son beurre de mettre en lumière des erreurs dans les médias. J’ose pas imaginer ce que ça donnerait à grande échelle si tu produisais du “contenu” en grande quantité…

    61
    22
    1. Pascalexandre

      Chroniqueuse ou journaliste , on s’en caliss tu? C’est un message qui s’adresse à tous les Québécois. Typique Ad Hominem, Un trait de personnalité typiquement féminin, tu dois avoir une belle craque entre tes cuisses

      6
      7
    2. Pathétique Doyon

      La pitoyable Marie-Ève Doyon est d’abord et avant tout une risible et ridicule petite groupie du Parti libéral. Elle ne se cache même pas d’être partisane subjective et incapable de raisonnement rationnel.

      Son entreprise de communication a toujours léché les bottes des libéraux pour obtenir des contrats publics. Pendant la campagne électorale de 2018, la Doyon octroyait d’ailleurs systématiquement à Couillard la meilleure note dans les débats des chefs. Bref, c’est une pauvre fille avec la crédibilité à zéro.

      1
      1
  2. Mincent Varrisal

    Si Fillion qui tweet à une chroniqueuse de Rad-Can, c’est une invitation à une campagne d’intimidation…

    Clique qui post à propos d’une no name que personne ne connait, sans biffer son nom, c’est… ?

    “On vo les avouerres les coucous !”

    35
    28
  3. Euh...

    “…pour la majorité… la solution est clairement plus nocive…”

    Non. C’est là que je débarque : je ne crois pas que la situation, pour la majorité, est clairement plus nocive. Est-ce qu’on subit des inconvénients : oui. Mais comme la majorité, je m’en accommode. J’ai évidemment hâte que ça soit terminé mais sans plus. Une minorité subit des inconvénients majeurs : c’est vrai. C’est pour ça que les gouvernements tentent de venir en aide. C’est pas parfait, loin s’en faut.

    42
    7
  4. IXE13

    C’est drôle, elle récupère la méthodologie de MBC de demander à son adversaire de préciser son point. Elle ne faut pas de fautes. Elle arrive avec des arguments – constables, soit – mais ça change des railleries et des “fingers”. Elle ne semble pas être un spécimen du lien manquant entre les singes et ses cousins humains.
    Vous êtes sûrs que ce n’est pas une agente provocatrice en pleine tentative d’infiltration du monde coucou?

    17
    11
    1. Pointilleuse007

      Elle a fait des fautes : “nul part”. C’est “nulle part” qu’il faut écrire. Cette faute m’a sauté aux yeux, et je n’ai lu son truc qu’en diagonale. Je n’ai pas envie de lire attentivement. Ce qu’elle ne semble pas comprendre, c’est que toutes ces mesures contraignantes visent à enrayer une maladie, à faire échec à une pandémie. “Pan”, comme dans “le monde entier”. Soupir!

      2
      3
    2. Coucou

      Lis mieux :

      Existence et non existance

      Nulle part et non nul part

      Qu’importe et non qu’importes

      Va te coucher maintenant.

      2
      2
    1. Le supposé relativisme

      Si toutes les opinions se valent, tout le monde à raison et tu dois respecter celles de tous et chacun.

      4
      5
      1. Le problème

        Ton commentaire dénote de grandes difficultés de lecture.

        Tout ne relève pas de l’opinion. Ça signifie qu’il existe une réalité objective, des faits avérés. Tu peux te faire une idée en les considérant dans leur ensemble ou en ignorant ceux qui ne font pas ton affaire.

        Il est donc faux de prétendre que toutes les opinions se valent.

        De rien.

        3
        1
  5. Le pro-masques

    Ce n’est pas vrai qu’ils sont de plus en plus nombreux contre les mesures. Ils veulent faire croire qu’ils sont nombreux en parlant fort mais ils restent minoritaires. Les “covido-responsables” sont majoritaires. Ne vous laissez pas impressionner ou intimider par les covidiots.

    36
    9
    1. ton ami le shill

      C’est bien, ton check de PCRE arrive dans pas long, merci pour ta contribution à faire croire que les covidiot sont minoritaire parce que la ont est dans marde avec notre vaccin il y a déjà plus que 58% qui ont dit qu’ils n’allaient pas le prendre maudit !!!

      4
      2
  6. Un piéton

    Il y a une ligne entre être un covidiot qui milite pour “le droit de faire cke jveu ché nous sti” et être quelqu’un qui questionne sainement les initiatives et politiques gouvernementales en réponse à la pandémie.

    Dans cet exemple précis, on a probablement affaire à quelqu’un de la seconde catégorie, qu’on peut entre autres reconnaître par sa capacité à écrire dans un français acceptable.

    21
    7
    1. Un gars à mode.

      Effectivement, j’ai eu le même réflexe.

      Un jour, lorsque la poussière sera retombée, on pourra se questionner à tête reposée sur les effets collatéraux négatifs des mesures mise en place. Et en toute honnêteté, il sera assez aisé de démontrer que ces effets auront dépassé et de loin, les effets positifs, tous scénarios confondus. C’est clair comme de l’eau de roche. Comment pourrait-il en être autrement? Le rôle d’un gouvernement est de protéger la santé de la population et l’intégrité de ses infrastructures. À tout prix.

      3
      3
  7. Stéphane Blêêêê

    Ça pas de bon sens comment ils sont bouchés. On a beau leur expliquer la capacité limitée des hôpitaux, les opérations reportées, on a beau leur dire que la situation n’est PAS particulière au Québec etc… ca les dépasse, ils comprennent pas ça. Mais ils vont te parler de complot pédosataniste et du fameux Plan par exemple !

    28
    8
  8. c'est ça qui est ça

    Une autre qui ne comprend pas la différence entre un journaliste, qui fait des reportages, et une chroniqueuse qui est payée pour donner son opinion.

    Cette simple méprise, à la fin de son texte, annule tout ce qu’elle a écrit plus haut.

    4
    2
  9. Ma prédiction

    Septembre 2024: le fédéral met en place d’urgence une Commission royale d’enquête dirigée par trois juges à la retraite en vue de faire toute la lumière sur le cafouillage dans l’administration du vaccin anti-COVID et sur la place que les coucous ont occupée pour entraver la bonne marche d’une opération impossible à réaliser. Plusieurs parents de victimes viendront témoigner.

    6
    1
  10. Poirot

    Les gens ont le droit à leur opinion. C’est un texte bien écrit et respectueux. On a la chance de vivre dans un pays où on peut discuter librement. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat. À l’exception du chat de mon voisin d’en face qui traverse la rue pour venir faire ses besoins dans mes plantes.

Les commentaires sont fermés.