Est-ce que Mitch Garber est de mauvaise foi envers PSPP???

Est-ce que Mitch a trop de hargne?

Commentaire inutile à m’envoyer: cassé!

49 réflexions sur « Est-ce que Mitch Garber est de mauvaise foi envers PSPP??? »

    1. Explications...

      Garber a raison. PSPP a étudié à McGill, Oxford et travaillé pour Delegatus.

      Pour les idiots trop vachent pour Googler tout ça, c’est une université anglophone, une en Angleterre et un bureau d’avocats aux racines montréalaises-anglophones.

      Il ne fait qu’exposer l’hypocrisie du nouveau chef du PQ.

      14
      14
      1. Selon la same logic, mais pas just pour moi

        Donc, Guylaine Tremblay est communiste, fraudeuse en plus de faire de l’appropriation culturelle car elle faisait des pubs de Sinorama.

        Mark Twain est venu à Montréal et disait que la ville avait mille clochers. C’était sûrement un souverainiste ultracatholique.

        9
        3
      2. Question

        Est-ce que le PQ veut interdire d’aller étudier à Oxford ou de travailler dans un cabinet anglophone? Non? Alors quel est le rapport?

        9
        3
        1. Malheureusement, oui

          De nombreux partisans du PQ souhaitent effectivement que les Francophones n’aient pas le droit d’étudier dans une institution anglophone…

        2. Camille Laurin

          Encore du pur délire ! Il n’y a aucun péquiste qui souhaite interdire à un francophone d’étudier dans une institution anglophone. On veut juste pas avoir d’institution anglophone chez nous subventionnée par nos impôts. Ceux qui veulent absolument étudier en anglais peuvent le faire dans le reste du Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Australie. Il n’y a aucun péquiste qui souhaite empêcher un francophone d’y aller.

  1. Garber le jambon royal! The royal ham!

    Il n’y a pas que les francophones indépendantistes qui détestent la monarchie et veulent s’en débarrasser. II y a aussi des anglophones et francophones fédéralistes du Canada et Québec ainsi que même des britanniques. C’est en effet un symbole inutile et dispendieux. Le Canada et Québec manquent de courage de s’affirmer comme autre chose que des colonies, c’est peut-être pour ça que nous nous faisons pas prendre au sérieux au niveau internationale même par rapport à des plus petites nations.

    https://m.youtube.com/watch?v=02D2T3wGCYg

    40
    6
    1. Le p'tit laid d'Air Supply

      C’est vrai ce que tu dis. Sauf que pour ça il faut amender la Constitution. C’est un processus long, complexe et donc coûteux.

      Et en bout de ligne, l’amendement négocié requiert l’accord unanime des parlements des 10 provinces et des 3 territoires.

      C’est pas infaisable mais ce serait étrange d’en faire une priorité.

      12
      3
      1. .

        D’autant plus qu’au final, il faudrait fonder une institution indépendante (pour remplacer le Gouverneur-général et les lieutenants-gouverneurs) pour sanctionner les lois. Au final, les coûts seraient semblables.

        Une entité indépendante du parti élu au gouvernement et qui veille à la sanction des lois est capitale à notre système. Le Premier ministre a déjà énormément de pouvoir politique (plus que le président des États-Unis).

  2. Ah bon !

    Mitch aurait pu rajouter qu’il aimait le Cirque du soleil parce que ce sont les petits québécois francophones avec leurs taxes qui lui permettent de réparer ses erreurs de gestion d’entrepreneur incompétent…et on ne parlera pas des ses autres entreprises…Garber est le Sugar Samy des entrepreneurs anglophones…un pauvre type…

    39
    8
  3. Le p'tit laid d'Air Supply

    J’aime quand les souverainistes s’attaquent à des symboles pour masquer leur incapacité à nous démontrer la pertinence de leur projet, dont ils parlent peu souvent, d’ailleurs.

    La monarchie britannique n’a rien à voir avec l’indépendance du Québec. C’est juste une vieille patente poussiéreuse à laquelle beaucoup de Canadiens et de Québécois demeurent inexplicablement attachés.

    La monarchie britannique est le restant symbolique de ce qui fut, il y a plus d’un siècle, l’un des grands empires de l’histoire humaine. Depuis, le Royaume Uni n’est plus qu’un pays parmi d’autres en Occident. Et il en a bien assez de ses problèmes pour s’intéresser à ses anciennes colonies.

    Non PSPP, c’est pas à cause des Britanniques si on n’est pas foutus de gérer un réseau hospitalier, si trop de nos écoles sont insalubres et si nos dirigeants sont mous et indécis.

    Mais bon, c’est tellement plus facile de partir à l’assaut des moulins à vent.

    22
    41
    1. Bofff

      À quel moment PSPP blâme le régime britannique pour les problèmes du Québec? Nul part. Sophisme de l’homme de paille.

      14
      11
      1. Le p'tit laid d'Air Supply

        “J’aime la monarchie britannique parce que leur (sic) colonialisme nous a toujours empêché de s’autodéterminer”.

        “L’abolition de la monarchie sera un pas de plus vers la liberté, la justice et l’indépendance.”

        De rien.

        8
        11
        1. Bofff

          “empêcher notre autodétermination”, ça veut pas dire accuser l’autre pour nos erreurs. Ça veut juste dire qu’on est pas indépendants.

          Ta compréhension de phrases pourtant simples laisse à désirer.

          4
          3
    2. God Shave the Queen

      C’est sûr que l’impérialisme, surtout britannique, n’est en rien responsable de la déforestation de nombreux territoires (pour faire des bateaux et de la planche, genre), la décimation de nombreuses espèces animales (pour faire des manteaux et des chapeaux, genre) et l’asservissement des populations (pour parquer entre autres des autochtones dans des pensionnats, genre).

      Entre autres choses mais on va s’arrêter là.

      9
      8
      1. Le p'tit laid d'Air Supply

        Tu pourrais aussi parler des révolutions industrielles, de la Magna Carta et de la démocratie représentative, des mouvements féministe et ouvrier, pour ne nommer que cela.

        Mais toi, tu réduis tout ça à ta petite indignation bien à la mode.

        Triste.

        9
        8
        1. Bah

          @ Le p’tit laid d’Air Supply

          Te fatigue pas.

          La majorité des Québécois ignorent ce qu’est la Magna Carta de 1215 et les valeurs de justice fondamentale qu’elle contient, en dépit du fait qu’ils y sont assujettis en tant que citoyens canadiens.

          La plupart des Québécois pensent à la Révolution française lorsqu’il est question de définir les valeurs démocratiques, alors que les révolutions anglaises et le Bill of rights ont posé les bases du système démocratique moderne 100 ans auparavant en supprimant presque tous les pouvoirs de la monarchie et en imposant une démocratie parlementaire.

          Évidemment, les français n’y sont pas pour rien dans cette histoire. Fidèle à leur habitude, ils sont arrivés 100 ans plus tard en 1789 en prétendant inventer l’eau chaude.

    3. Ahpisnon

      « Leur projet, dont ils parlent peu souvent, d’ailleurs. »

      On en parle quand même infiniment plus que les fédéralistes du leur. En quoi le maintien du Québec au sein de la fédération canadienne va lui permettre de se développer et de prospérer? Est-ce que le Québec va vraiment mieux depuis le référendum de 95? Le français a-t-il vraiment un avenir au Canada (et, du coup, au Québec/province)? La place et l’influence du Québec au sein du Canada ne cessent de péricliter. Qu’est-ce qui pourrait nous laisser croire à un renversement de situation? Depuis quand la dépendance devrait être plus souhaitable que l’indépendance?

      Des questions comme celles-là, j’en ai plein les bottes. Mais on n’y répondra jamais parce que les fédéralistes québécois n’en ont rien à cirer de l’avenir du Québec. Ce sont, pour la plupart, des gens qui ne sont ni politisés ni très bien informés. Toutes ces questions sont bien trop compliquées pour eux qui ne souhaitent qu’un statu quo qui ne viendra jamais briser l’ennui de leur quotidien. Au fond, les deux mamelles du fédéralisme sont l’indifférence et la terreur qu’inspire le changement et l’action.

      23
      8
      1. Le p'tit laid d'Air Supply

        C’est ça mec, c’est à cause des fédéralistes.

        Continue de mépriser ceux qui ne pensent pas comme toi, à les traiter d’incultes qui s’en foutent.

        Quand on présume que l’adversaire est stupide et indolent, on se condamne à perdre.

        9
        14
      2. Bah

        1) “Le français a-t-il vraiment un avenir au Canada (et, du coup, au Québec/province)?”
        Selon la jurisprudence canadienne, OUI, infiniment mieux au Canada et ce, depuis l’adoption de l’article 23 de la Charte canadienne, qui peut forcer une province à construire des écoles pour les usagers de l’une des deux langues minoritaires officielles. C’est ce qui s’est passé en Alberta, en C-B, à l’IPE et en N-E, notamment. (à noter que la Cour suprême est très frileuse à utiliser l’article 23 pour soutenir la minorité anglophone du Québec, en raison de sa force relative beaucoup plus importante que les Francophones hors-Québec).

        2) “La place et l’influence du Québec au sein du Canada ne cessent de péricliter. ”
        Il est vrai que la population du Québec est moins élevée qu’elle fut historiquement. MAIS, la constitution fixe le nombre de députés fédéraux provenant du Québec ainsi que le nombre de juge de la cour suprême provenant du Québec (3 sur 9), ce qui est à son avantage.

        3) Par définition, il est moins impératif de défendre le statut quo que le changement. La raison étant que le statut quo est assez prévisible, tandis que le changement est très incertain et hypothétique.

        2
        1
    4. Bouché des deux bords

      Ça fait 60 ans que les indépendantistes démontrent noir sur blanc les multiples avantages économique, culturels et sociaux de la souveraineté.

      Si tu n’as pas encore compris, regarde dans le miroir, et tu verras le problème.

      10
      8
      1. Brobert

        Les souverainistes québéquistes sont des incompétents finis avec un projet con qui n’offre aucun réel avantage. Si vous voulez assurer l’avenir, la croissance, l’épanouissement et la prospérité du peuple canadien-français (un vrai projet qui en vaudrait la peine, quoi) il va falloir plus que du républicanisme français édulcoré doublé de social-démocratie misérabiliste.

        4
        4
        1. Le p'tit laid d'Air Supply

          Là est le problème des indépendantistes.

          L’argumentaire misérabiliste ne tient plus, alors ils promettent de meilleurs lendemains sans toutefois préciser le projet.

          3
          5
      2. Bah

        “Ça fait 60 ans que les indépendantistes démontrent noir sur blanc les multiples avantages économique, culturels et sociaux de la souveraineté.”

        Écrire sur le sujet n’en fait pas une preuve. Ça reste hautement spéculatif. Les effets macro-économiques sont difficiles à prévoir (par exemple, les effets d’une non reconnaissance du statut d’état indépendant du Québec par les alliés du Canada, les É-U en premier).

        On pourrait ajouter que brandir des articles écrits en 1995 pour démontrer la viabilité économique de la souveraineté, c’est démontrer son incompréhension totale de l’économie. Il y a un monde entre la situation économique mondiale (et québécoise) de 1995 et celle de 2021.

        2
        1
  4. Vital Laforce

    Mitch Garber est le parfait exemple du petit angryphone qui ne veut rien comprendre de la réalité québécoise.

    14
    3
  5. DIEU ET MON DROIT

    Premières choses à faire par le PQ dans notre nouveau pays.
    1- Nommer un Président de la République du Québec.

    2- Créer un bureau de l’intendance de la République du Québec dont la 1ère misision sera de lancer un concours architectural Québecois pour la construction de la maison officelle du Président.

    3- Ouvrir un réseau international d’ambassades avec tout le personnnel nécessaire pour faire rayonner notre pays.

    4-Création d’une commission qui déterminera si le Québec dois se doter d’une armée professionnelle ou d’une brigade civile.

    Pas mal plus que le 64 M$ que ça nous coûte présentement….

    1
    3
    1. Vito Rizzuto

      Je crois que vous mélangez les pommes et les oranges cela étant dit, je suis d’accord avec vous.

      J’ajouterai qu’il peut aller en chercher plus avec les paradis fiscaux. Il veut la symbolique. Quoi de mieux pour un séparatiste de renverser la reine? Calcul politique ou pas, il faut être sociopathe pour atteindre les hautes sphères politiques et sa démagogie nous laisse croire qu’il a des signes de cette pathologie.

      Je parle par expérience pour en avoir vendu des cartes du parti Libéral. On a beau être vieux et quasiment sénile, on voit clair.Toute une vie pour comprendre…

      Vivement le tirage au sort pour une belle démocratie. On se protégerait de ces rapaces…

    2. Bah

      “Premières choses à faire par le PQ dans notre nouveau pays.” (…) “…créer un bureau…”

      Ah tiens, c’est bizarre, moi j’aurais plutôt mis très haut dans la liste :

      – Écrire un nouveau Code criminel? Ou garder le code criminel canadien?? Ou adopter un Code criminel civiliste inspiré de celui de la France? (est-ce que la jurisprudence québécoise des 150 dernières années continue de s’appliquer???)

      (Juste ça, ça coûte pas mal plus cher que 64 M$)

  6. Shawn-Alexandre , francophone bilingue que du nom

    Si les Québécois avaient été encouragé à lire, écrire et parler en Anglais, on serait p-e quelque chose comme, un grand peuple, mais non, on a préféré être une colonie française de l’Africanophonie .

    2
    13
  7. Question

    Quel est le rapport entre les écoles anglaises et l’abolition de la monarchie au Québec / Canada?

    Aucun.

    Garber mélange tout, volontairement ou non. Pour répondre à Clique, oui, il est de très mauvaise foi.

    10
    1
    1. Le p'tit laid d'Air Supply

      Alors quel est le rapport entre la monarchie et la situation du Québec?

      Faisons disparaître la monarchie d’un coup de baguette magique. Pouf! C’est fait.

      Dis-moi ce que ça changerait au Québec.

      PSPP évoque un Québec plus juste, plus libre et plus près de l’indépendance.

      Essaie de pas t’étouffer en riant.

      3
      4
  8. Explications

    Garber a raison. PSPP a étudié à McGill, Oxford et travaillé pour Delegatus.

    Pour les idiots trop vachent pour Googler tout ça, c’est une université anglophone, une en Angleterre et un bureau d’avocats aux racines montréalaises-anglophones.

    Il ne fait qu’exposer l’hypocrisie du nouveau chef du PQ.

    2
    4
    1. Raisonnement spécieux

      Donc, il faut se refermer sur soi-même pour ne pas donner la fausse impression d’aller contre ses principes?
      Un américain qui va étudier à la Sorbonne est un francophile antiaméricain?

  9. Yé 3 heures ! Last call !

    Il a un très.grand.avantage sur ceux qui payent: il est capable de passer sous tous les tourniquets…

    1. André Boisclairc

      Ma prendre deux grosses quilles de Laurentide pour partir… Ça serait cool que tu les débouchent pas cette fois-ci, ça renversera pas dans le char en retournant chez nous. Ma être correct ake la poudre en attendant!

Les commentaires sont fermés.