Est-ce que c’est ça le privilège blanc???

Belle photo, ambitieux etc…

Même traitement si c’est un noir?

 

Commentaire inutile à m’envoyer: 249 armes, c’est pas 250! Moins pire!

82 réflexions sur « Est-ce que c’est ça le privilège blanc??? »

  1. Le gars y passe la frontière avec 249 guns à vendre pour le réseau criminel, mais y faudrait pas en parler!

    C’est quoi le rapport avec la couleur de peau? Tu veux faire plaisir à ta bande de jambons coudonc.

    95
    29
    1. Le vide derrière la cravate

      « Un adulescent asexué avec un sourire niais, portant un complet trois pièce de comptable agréé; le look de tous les nouveaux chroniqueurs édulcorés de Rad-Can. » – Pierre Lefardeau

      20
      15
      1. Le syndrome du p'tit monsieur

        « Comment osez-vous nous comparer à ce déséquilibré! » – Patride Masbourion, Jean-Philippe Vautrer, Jean-Sébastoune Girard, Gérard Filfion et Stephan Boureau

        3
        7
    2. Un gauchiste typique

      Pourrais-tu arrêter d’utiliser le terme de jambon, ça pourrait heurter les musulmans et les juifs. À moins que ça te fasse plaisir de heurter leur sensibilité. Nous pourrions appeler les gens de droite des sous-homme à la place, des déchets qui ne méritent pas la vie, etc. Mais le terme de jambon, moi je ne l’utilise plus par respect. As-tu du respect pour les autres, toi?

      4
      22
  2. Matante Roulotte

    Avec son privilège blanc, normalement on n’aurait pas dû l’arrêté. Il y a probablement eu une erreur.

    43
    5
  3. Sue Montgomery, dans un monde parallèle

    J’avoue qu’ils ne publient pas son “mugshot” (photo de détention) mais ses photos de finissant… D’un autre côté, il ne semble pas avoir un passé criminel et un emploi légitime. Le crime qu’il a commis est grave mais n’a pas causé de victimes.

    7
    38
    1. Éthique de la responsabilité.

      Les armes qu’il vend ce n’est pas pour faire des câlins et elles auraient sa doute fait des victimes. Dans la chaîne hiérarchique menant jusqu’à l’individu qui tire sur une personne, il vient quand même jouer un rôle essentiel et participe quand même de manière indirecte.

      36
      2
    2. hellophone

      Rappelles toi de Villanueva ou les medias/ groupes de “diversité” mettaient des photos de lui finissant quand il avait 12 ans.

      10
      1. La schizophrénie

        Bon mon genie. On parle pas de sa famille ici, mais de journalistes. Continue de te réconforter dans ton ignorance.

  4. Le Hibou à bout

    Le gars était conseiller financier, issu d’une famille bourgeoise tranquille de banlieue. C’est en effet beaucoup plus surprenant d’y voir 250 armes à feu en sa possession plutôt que dans les mains d’une racaille de Montréal-Nord. D’où les titres médiatiques. Autrement, son traitement par le système de justice sera tout à fait le même que n’importe qui dans cette situation.

    Conclusion: non, ce n’est pas du privilège blanc, mais du privilège bourgeois.

    49
    7
    1. Débat complexe!

      Étrangement un juge va possiblement être moins sévère avec lui malgré tout. Un type qui a grandi dans un quartier difficile avec de mauvais parents et ayant une situation économique précaire va se faire dire qu’il vient d’un milieu criminel tandis que l’autre il vient d’un bon milieu et on voudra lui donner une chance. La justice devrait prendre en considération la situation ou condition de la personne qui dans certains cas peut avoir besoin d’aide plutôt que d’être puni. L’idée aussi ce n’est pas tant de punir mais réhabiliter tout en amenant les conditions permettant à l’individu de ne pas retomber dans la criminalité parce qu’il ne trouvera rien d’autre. Dans le cas d’un gars dans une situation comme ce jeune, la criminalité est fort probablement plus un luxe pour arrondir ses fins de mois que pour survivre.

      11
      16
      1. Yannick

        Et cela doit être pris en compte.

        Effectivement, quelqu’un qui vient d’un milieu plus aisé aura plus de ressource et de chance de se remettre sur la bonne voie que quelqu’un qui a trempé dans la criminalité et la pauvreté toute sa vie.

        12
        13
    2. Les p'tits nerds sont les nouveaux thugs

      Cette histoire me rappelle tellement celle du King des pharmacies il y a quelques années, un kid du même âge qui avait l’air d’un nerd mais qui possédait des pharmacies et faisait du trafic de pilules.

      16
      2
  5. Truand

    Le privilège blanc d’aller faire de la prison comme n’importe qui d’autre. Ensuite, s’il n’existe pas de photo de lui habillé en gangster pour accompagner l’article, on l’inventera pas…

    38
    2
  6. La poutre dans l'oeil

    Ok, tu veux jouer à ça Clique?

    Pour faire la comparaison, il faudrait que tu trouves un article où un jeune homme noir qui a été arrêté était un homme d’affaire sans histoire ni antécédent.

    T’as tout ton temps…

    40
    6
  7. Léon le caméléon

    Oui.

    Dites ce que vous voulez, mais c’est exactement comme ça qu’on influence l’opinion publique. Le gars serait noir et ce serait le front news et le sujet d l’heure de toute les radios.

    7
    34
    1. Fred Purin

      Les noirs se tirent dessus à toutes les semaines à Montréal et on ne vois jamais la face des suspects ni leurs noms.

      Nommer-moi un seul criminel noir qui a fait les manchettes depuis 5 ans et dont tout le monde connait le nom et la photo? Il n’y en a pas.

      Les médias et les politiciens font tout ce qu’ils peuvent pour cacher la couleur de la criminalité urbaine ici comme à Toronto.

      19
      3
    2. La routine habituelle quoi...

      Ça serait EXACTEMENT le contraire.

      L’habitude fait qu’on ne porte plus attention à une personne “racisée” arrêté avec des armes…

      7
      1
  8. Torrio

    Blanc ou noir, c’est un cave.
    S’il était si sérieux, pourquoi a-t-il risqué sa réputation pour un coup d’argent ?
    Enwèye en dedans mon ptit ambitieux!!

    24
  9. yyannouckk

    Sérieux, l’aire têteux et un problème mental.

    C’est lui, nous avons trouvé le Yannick !

    6
    13
  10. PVC

    Quel privilège ? Parce qu’il est diplômé Universitaire, qu’il a un bon travail. Ce n’est pas plutôt qu’il s’est forcé le cul et pris les moyens pour atteindre des objectifs. Clique tu ne l’as pas à matin tu brasses de la marde pour absolument rien. Si c’est un privilège être emprisonné, voir sa photo comme criminel dans tout les journaux, à la télé pendant quatre jours sans arrêt c’est tout un privilège.

    15
    5
    1. Wokie

      Penses-tu vraiment que ce gars est admirable parce qu’il
      “s’est forcé le cul et pris le moyens pour atteindre des objectifs” ?

      Sérieux?

      1
      5
        1. Résine de synthèse

          Il est pas mal trop occupé à surveiller les réseaux sociaux pour trouver où dispenser une de ses grandes leçons de vie.

          1
          1
  11. Joe Spâgrave

    Exacte ! Un portrait tout en douceur des médias de ce jeune individu dangereux pour lui et les autres. Mais, bon. Il veut pas tuer du monde le pauvre petit. Juste faire de l’argent rapide. C’est pas pareil !

    C”est pas un mechant : Juste un jeune homme trop ambitieux ! Ouin. Un jeune homme totalement motivé par l’argent. Au diable les autres et les conséquences ! Le syndrome “Onlyfans”: Fait n’importe quoi et mets-toi riche en 5 minutes. Pas de morale, peu de valeurs. “Bring the ca$h” ! Comme les hells, les gangs de rue ou la mafia. J’esperes qu’il pognera pas en bas de cinq ans. Mais bon… pas d’antecedents, blanc, éduqué, quartier classe moyenne probablement… On va lui donner une chance…

    12
    8
  12. Le p'tit laid d'Air Supply

    Je comprends pas trop ce post Clique. Tu penses quoi? Que si ça avait été un noir sans histoire on aurait titré “Un dangereux criminel influencé par le gagsta rap a été pris avec 249 armes à feu à la frontière”?

    En fait si ça avait été un noir il y a de fortes chances qu’on n’aurait même pas publié sa photo.

    24
    6
  13. Un gars trop brillant pour la clique

    Je me suis forcé pour faire un commentaire intelligent, mais finalement je l’ai gardé pour moi.

    8
    3
  14. Pierre-charles ladouceur-l'espérance

    S’il avait été un noir, les antifas, les woke dirait que la police est raciste, les politiciens blâmerais la police.
    Donc oui, il a un privilège blanc, personne ne prend sa défense.
    Ha ! Oui, j’oubliais s’il n’était pas blanc, les gens diraient pauvre monsieur sa femme est enceinte de jumeau.

    12
    11
  15. Lassio

    Peux-tu préciser ta question Clique ?

    Même traitement si c’est un Noir sérieux et ambitieux qui travaille comme conseiller financier aux caisses Desjardins ou même traitement si c’est un Noir de gang de rue ?

    Les Noirs n’ont pas tous le même profil.

    21
    1
  16. Yé 3 heures ! Last call !

    Mon petit doigt me dit qu’on ne saura jamais le fin fond de l’histoire. Le procès n’aura pas lieu avant 3 ans. Ca sent l’arrêt Jordan. Tintin pourra s’en tirer avec zéro conséquence…

    6
    7
  17. CQFD

    Quel traitement différent? Vous pensez à M. Camara? Outre ce dernier qui a subi un traitement injuste, quant c’est un noir, y’a toujours quelqu’un de son entourage qui dit “Je ne comprends pas, c’est un bon gars pourtant, gentil, tranquille, sérieux, etc…” même s’il vient d’être arrêté avec raison pour un crime.

    3
    3
  18. Être cave n’est pas un privilège ici, mais un état de fait.

    Je sens que tu vas choquer bien des racistes ici ou plutôt des pas racistes mais…, prépare toi à te faire traiter de woke.

    6
    5
  19. Bobette

    Jsais pas. Jlis ça et je trouve que ça le fait juste paraître encore plus cave et malhonnête. Il n’a pas l’excuse d’être un pauvre qui essaie désespérément de survivre.

    11
    2
  20. Bon une autre affaire.

    Je préfère le privilège brun: avoir le privilège de ne presque jamais avoir sa photo publiée dans le journal. Ne pas souffler sur les braises qu’ils disaient…

    11
    2
    1. As gun will traval

      Moi j’en ai vu une, c’était une photo de finissant de gang de rue, le mec il finissait son séjour en prison.

  21. BAB

    le fameux privilège de se faire arrêter comme n’importe qui dans cette situation là?

    On va pas dépeindre le gars comme étant une larve s’il l’était pas avant

    8
    1
  22. Vrai sujet

    On ne parle pas des blancs et des noirs, là. On détourne le fait qu’on parle d’un autre pauvre type (un garçon et non un homme) fâché dangeureux armé jusqu’aux dents, un bissonnette en devenir.

    5
    5
      1. Explications

        Je dis juste ça car il ne mérite pas qu’on l’appelle un homme. Physiquement il l’est bien sûr mais il ne mérite pas le titre par sa participation au traffic d’armes causera des victimes dans le futur. J’avoue qu’il faut y penser et je pige ta question.

  23. Click Bait

    Non, Clique, c’est pas ça le privilège blanc… Mamadi III Fara Camara était aussi dépeint comme un homme très respectueux, posé et sérieux par ses proches, on nous rappelait constamment qu’il était chargé de cours à Polytechnique et en train d’obtenir son doctorat, la photo de lui n’était pas tendancieuse, etc.

    Pas de controverse ici.

    12
  24. Yannick

    Si c’est un noir d’affaire ambitieux, sérieux, sans antécédant et qui travaille comme conseillé financier chez Desjardins, je dirai que oui.

    11
    1
    1. Peter Moustachny

      Exactement. Ne demande pas à la Clique 2.0 et son nouveau plan d’affaire d’aller jusqu’à faire cette nuance là, ça ne donne pas assez de clics.

      1. Dans le mille

        Tu résume bien la situation. Rendu là, c’est souffler sur les braises de l’intolérance, comme disait l’autre.

  25. Lyne La Pas Fine

    Il a de belles photos parce que c’est un jeune homme sérieux. Il a pas besoin de se prendre en photo avec des guns, le fond de culottes aux genoux avec du faux bling bling en faisant des signes louches avec ses doigts pis en montrant ses grillz pour montrer qu’il est un bad ass gangsta. Anyway s’il faisait ça, il se ferait accuser d’appropriation culturelle.

    14
    4
  26. Les médias c'est comme des chiens, tu leur lances de la viande rouge

    Remontons il y a quelques semaines.

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1767524/mamadi-fara-camara-profil-accusations-doctorat

    Camara est arrêté. Les pleunricheuses professionnelles wokes disent “traitement médiatique injuste, un blanc on aurait jamais déballé sa vie privé en public comme cela, on aurait pas parlé de ses études, son travail, des photos personnelles”.

    Revenons aujourd’hui. Ce “blanc” se fait déballer sa vie privée exactement de la même façon que Camara. Exactement le même traitement. Les pleurnicheuses diront l’inverse, parce que peu importe les faits, la conclusion des wokes est déjà écrite à l’avance: il y a privilège blanc, il ne faut pas le trouver mais l’affirmer. Le traitement médiatique aurait été différent pour un “noir” qui se fait prendre avec 250 armes s’il a comme emploi la vente de drogue, le proxénétisme et le crime. Pas parce qu’il est de peau “noire”, mais parce que c’est une ordure de criminel. Un “blanc” avec le même profil criminel aurait le même traitement que ce “noir”. Bref, la différence réside dans le profil de l’accusé, le potentiel de clics, etc.

    Au final, le vrai enjeux ici ce sont les médias et leurs techniques de vente. Les gens aiment voir les vies personnelles dans les faits divers. Les contradictions, l’étonnement, le rocambolesque. Wow, un étudiant étranger intelligent enseignant à polytechnique, pris à chauffer des UBER, se fait prendre le cell au volant, aurait essayé de tuer le policier. C’est du bon scénario, du croustillant. Un homme d’affaire bien propre sous toute apparence, diplômé de l’USherbrooke, mais a une vie cachée avec “petit revenu secondaire” d’importation d’armes. Incroyable, on devra interroger ses proches qui vont tous dire “on avait aucun doute, incroyable, pourtant c’est un bon gars blabla”. Ça clic, ça vend.

    “les médias c’est comme des chiens, tu leur lances de la viande rouge. Tshack, bouffe ça, bouffe ça. Quoi leur donner comme truc bien sanguignolant qui va les intéresser.” (Dieudonné, J’ai fait l’con 2005).

    15
    2
  27. un nihiliste

    Faut avoir du temps et de l’énergie à perdre quelque chose de rare pour s’insurger en imaginant de quoi aurait eu l’air un article si l’accusé était une naine trans péruvienne microcéphale.
    Bonne journée et (because it’s 2021) bonne indignation!

    14
  28. Chien sale

    Je crois qu’ils ont pris les seules photos publiques disponibles, faudrait pas charrier, Clique.
    Pour les qualificatifs je suis neutre vu que je ne connais pas ce type.

    11
  29. Windex

    C’est plutôt le désavantage blanc si il aurait été noir les médias aurait parler d’un individu du nord de Montréal et éviter de publier ça photo pour éviter de faire de la mauvaise publicité au minorités visibles

    19
    2
  30. Fred Purin

    1- Les “mugshot” n’existent pas au Québec.

    2- Les médias se tournent vers les médias sociaux ou la famille pour avoir des photos.

    3- Sinon ils utilisent les photos prises au palais de justice ou lors de l’arrestation.

    Est-ce que les fières mamans de membres de gangs de rue fournissent des belles petites photos de leurs fils à la police? Les gars de gang de rue ont-ils des comptes sur les médias sociaux facilement retraçable ou des conneries du gense “Killa$MTL$Nord$BOizsBrapbrap@instagram”

  31. Faut pas virer fou non plus

    Non, le privilège blanc en fait, c’aurait été que ça fasse un entrefilet en page 5 du Photo Police. Et non pas que ça fasse le Journal de Montréal et La Presse. À moins que j’en ai raté un bout.

    P.S. Sources des photos ? Facebook. C’est bien rare, à moins d’être cave, que tu mettes une photo de toi en train de vomir la tête dans le bol comme photo de profil.

  32. Fred

    Le “privilège” blanc est le fait que Patrick Lagacé a fait un papier incendiaire sur le jeune ce matin. Si le jeune avait été une minorité visible, il en aurait pas parlé. Ça va dans les deux sens le “privilège”.

    7
    1
  33. Bugs Bunny

    Le blanc privilégié, après avoir passé la frontière non-cédée quelque part autour de Cornwall ou des réserves mohawks avec des K dedans, il vend le gun au n-word. Clairement, il opprime ainsi économiquement le n-word. Le n-word par la suite prend le gun, pour convaincre la jeune fille caucasienne que dans sa culture, la femme est respectée en gagnant le revenu principal à la sueur de ses cuisses. La roue tourne. Notre société s’enrichit. C’est toute une chaîne de création belles nouvelles valeurs non-judéo-chrétiennes colonisatrices.

  34. Yannick

    “Même traitement si c’est un noir?” C’est parce que c’est pas facile de trouver un N Word sérieux et ambitieux, en complet-cravate.

    3
    1

Les commentaires sont fermés.