Un journaliste de Rad-Can qui ne va pas se faire aimer de la CAQ!

La preuve, Martin Koskinen s’en occupe!

Commentaire inutile à m’envoyer: personne peut critiquer la CAQ!

28 réflexions sur « Un journaliste de Rad-Can qui ne va pas se faire aimer de la CAQ! »

  1. Réginald

    Koskinen en suggérant d’analyser la surmortalité avoue candidement que les chiffres sont gonflé.

    10
    10
    1. Le diable est dans les détails

      Koskinen, s’en est un qui en mène large en ta……Au dernières nouvelles y é pas vraiment docteur.

      4
      1
  2. Plus jamais la CAQ!!!

    Lorsque comparé aux autres provinces qui vivent dans le même Canada que nous, le Québec est bon dernier. Point.

    19
    17
  3. Un mort, c’est déjà un mort de trop. J’ai toujours trouvé ridicule ce slogan disant que Ça va bien aller.

    Les politiciens et bien des idéologues peuvent faire dire ce qu’ils veulent aux chiffres en les analysant selon l’angle qui fait leur affaire. J’aimerais vous rappeler que derrière tous ces chiffres ce sont des vies humaines qui se cachent derrières. Comme disait l’autre : Un seul mort est une tragédie et un million de morts est une statistique.

    19
    4
  4. Cavabinaller

    Je comprends toujours pas pourquoi François Legault est aussi populaire, et Requin Arruda aussi.
    Dire qu’il y a plusieurs Québécois qui méprisent plusieurs États Américains alors qu’ils ne voient pas la poutre qu’il y a dans leur oeil

    10
    16
    1. En fait

      Les américains méprisent le reste du monde. Normal de les mépriser en retour. Imbéciles de cochons d’américains.

      3
      2
  5. Le Hibou à bout

    Il ne sert à rien de faire ce genre de comparaison actuellement, pour la simple et bonne raison que chaque État dénombre ses morts covid de manières différente. Certains, ne comptent que les morts sans comorbidité, d’autres ne comptent que ceux qui meurent à l’hôpital et pas dans les maisons de retraites, etc…Même au sein du Canada, il y a des différences dans les méthodes de comptage. Ça va prendre plusieurs mois, voir des années avant d’avoir un bilan des morts uniformisés, qui servira ensuite à faire des comparaisons de ce genre.

    La meilleure méthode pour le moment, comme le dit Koskinen, est de comparer les surmortalité en 2020 dans les bilans annuels des décès totaux qui commencent à sortir, par rapport à la moyenne des dernières années. Et le Québec, à ce titre, a un bilan tout à fait respectable, avec une surmortalité d’environ 8%, ce qui le placerait au 46e rang des pays les plus endeuillés, (le Canada au 57e rang), et encore là de très nombreux pays n’ont pas encore publiés de chiffres sur le nombre total de décès en 2020, ce qui risque de faire descendre encore le Québec dans le classement des pays touchés.

    En comparaison, le Pérou a 90% de surmortalité. C’est pratiquement le double de décès en 2020 par rapport à la moyenne 2015-2019. Avec un pareil bilan, le Québec aurait compté environ 65 000 morts covid pour une mortalité totale de 135 000. Ça, ce serait catastrophique.

    https://scontent.fyhu2-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/156170520_3464599520316229_5396542073538980373_o.jpg?_nc_cat=104&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=QBRET_1zOjgAX_hYxZT&_nc_ht=scontent.fyhu2-1.fna&oh=1964e7b33e0b458c5eb35e82d00f761f&oe=606FF22B

    18
    2
  6. Tentative de scandale

    C’est que le journaliste dénigre la gestion de la pandémie par le Québec par rapport au reste du monde, et quand le député lui répond, il se défend de pouvoir comparer différentes régions ayant utilisé des méthodes.
    Bref, s’il n’y a pas moyen de trouver si le Québec s’en est bien tiré par rapport aux autres, il n’y a pas moyen de dire qu’il est un mauvais élève non plus.

    5
    4
  7. Ahpisnon

    Journalisme d’amateur insignifiant. S’il était un pays, le Québec gérerait ses frontières et aurait pu mieux le faire qu’Ottawa. S’il était un pays, le Québec ne serait pas à la remorque du fédéral pour l’obtention de doses de vaccins.

    15
    4
    1. un albertain tanné

      Si le Québec était un pays, il serait sans péréquation…donc pauvre. Nous sommes trop lâche pour s’enrichir avec nos ressources naturelles.

      4
      15
      1. Un Québécois tanné

        Si le Québec était un pays, il n’enverrait pas 60G$ d’impôts annuelles à Ottawa, il ne paiera les chantiers navals de Halifax et de Vancouver au coût exorbitant de 35 G$ sur 30 ans sans rien donner à la Davie, il ne financerait pas sa propre concurrence en envoyant de l’argent au flop absolu qu’est Muskrat Falls, il ne paierait pas 22% des infrastructures canadiennes (autouroute transcanadienne, aéroports, parcs) alors que seulement 12% ne se retrouve sur son territoire, etc…

        1. hellophone

          Good tu viens de trouver 60G, le probème est que le fédéral transfère plus que ça,à quoi on ajoute aussi des contrats et des emplois.

          Qui qui va remorquer le Québec indépendant ? Les États-Unis? L’Union européene?

          1
          2
      2. Ahpisnon

        Ne transpose pas sur l’ensemble de la population ton propre manque de confiance en soi et ton sentiment d’être né pour un petit pain. Merci.

  8. Pas vraiment non

    Pas nécessairement 27e. Un Québec pays aurait, entre autres, le contrôle de ses frontières et ne dépendrait pas des humeurs de Justine. Rigueur.

    14
    2
  9. Journaliste et fortrel

    « Jeff Blanchet est au journalisme, ce que son look Daniel Spécialités était à la mode masculine. » – Jean-Claude Poitrail

    7
    1
    1. Geez Whiz

      La CAQ est même capable d’instrumentaliser les morts de la COVID pour faire une cérémonie afin de masquer sa mauvaise gestion.

      2
      3
  10. Point barre

    Le Québec est une province et le restera. On peut arrêter de dire des “si”.

    Et c’est Radio Canada, pas “rad can”.

    1
    10
  11. Fred Purin

    Le plus drôle dans toute cette histoire est que nous savons que les statistiques de morts par la covid sont gonflés au Québec. Arruda l’avait avoué lui-même en conférence de presse au printemps 2020. On a compté des morts qui avaient des liens épidémiologiques sans savoir s’ils avait véritablement la covid.

    Donc, avec les statistiques faussées pour faire peur à la population et exagérer la dangerosité du virus, le Québec s’est placé parmi les pires pays industrialisés pour sa gestion de la crise.

    5
    1
  12. Le diable est dans les détails

    Koskinen, s’en est un qui en mène large en ta……Au dernières nouvelles y é pas vraiment docteur.

    2
    2

Les commentaires sont fermés.