15 réflexions sur « Le choix des mots lorsqu’on dénonce le racisme… »

  1. Ne pas blesser l'électorat raciste avec des mots blessants

    Il faut faire attention aux mots quand la CAQ veut dénoncer le racisme parce qu’il ne faut pas blesser une part de notre électorat qui est effectivement raciste d’où cette peur d’utiliser l’expression racisme systémique. C’est pour ça que nous aimons mieux l’expression je suis pas raciste mais…

    16
    35
    1. Actarus Cadorette

      Parce que évidemment, il n’y a personne de l’electorat du PLQ, du PQ ou de QS (surtout pas !) qui est raciste !!!

      Très brillant comme argument.

      9
      4
    2. AMIR TATARAN

      Je partage entièrement ton point de vue.

      Pour ma part, je ne suis pas raciste, mais en tant qu’homme brun-woke, lorsque j’entends le mot ”Québec”, ainsi que le mot ”bonjour”, je ressens immédiatement un intense sentiment de frustration alors qu’un homme brun-woke qui comme moi, circule dans les couloirs de l’Université d’Ottawa ne peut accepter qu’on y fasse la promotion de la langue française.

      C’est-à-dire de la langue du peuple de raciste qui de l’autre coté de la frontière ontarienne, s’offusque parce qu’il a compris que notre objectif, à nous les wokes, est de nous approprier leur Terre d’origine.

      6
      3
        1. Les wokes seront électrocutés

          Bientôt, tous les wokes seront contraints à une séance d’électrochoc à Pinel.

          Quand même plus efficaces que des pilules, non ?

  2. Pifpaf

    Bon alors une autre victime qui pensent que le Québec c’est le Mississippi. J’aime bien son expression “Another white man” qui en soit aide à créer des ponts entre tous et qui n’est pas du tout raciste.

    33
  3. « Femmes BLANCHES seulement » 🤢🤮

    Impossible que cela soit plus évident en effet. L’autre « twit » se coule solidement.

    4
    4
  4. Sancho Gariépy

    En quoi est-il si mauvais ?

    Attendre l’enquête avant de sauter aux conclusions est plutôt sage.

    Il le choco-machin est le premier coupable de racisme en utilisant ‘another White man’. Il démontre d’entrée de jeu son propre racisme.

    As-tu autre chose pour nous Clique ? Me semble que c’est pas mal mince ton affaire.

  5. Parlons du racisme des Mohawks

    Vous en voulez du racisme systémique? Parlons des réserves mohawks qui expulsent avec violence les couple interraciaux.

    Quoi? Oups, ça ne convient pas au narratif des médias, qui veulent faire du racisme le monopole des gros méchants Blancs.

    https://www.ledevoir.com/societe/526592/l-expulsion-des-couples-mixtes-de-kahnawake-est-discriminatoire

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/721290/couple-mixte-chasse-reserve-kahnawake

    https://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201002/04/01-946126-si-vous-netes-pas-mohawk-dehors-tous.php

    9
    1
  6. Pensez-y !!!

    Femme blanche seulement pour offre d’emploi ,c’est justement ça l’idéologie woke ,Pas une question raciste ,c’est du ”Wokisme” tout ça pour accommoder une personne âgée sénile en pleine démence ,il aurait demandé un extra-terrestre mauve ,que l’annonce aurait été
    ” RECHERCE E.T Mauve …..

    Y’a pas un adulte responsable NoN-Woke dans cette hôpital qui a pensé à dire, on va augmenter sa dose et il va se calmer le pompon et s’il est trop tannant avec nos préposées racisées, il va aller visiter la belle chambre isolée, celle qui a des matelas sur les murs au 5e avec belle camisole blanche fournie.

    —–

    NONNNNN on peut po faire ça ,c’est Inhumainnnn ,il faut répondre à toutes les demandes ,même celle d’avoir le droit de manger des popsicles multicolores sur la lune
    —– Alexire.e IEL . Préposé.e Woke .

    7
    2

Les commentaires sont fermés.