C’est ben compliqué de faire comme Collages Féminicides Montreal!!!

Ça prend presque un doctorat pour coller des affiches sur les murs!

  

Commentaire inutile à m’envoyer: ben plus simple un graffiti!

49 réflexions sur « C’est ben compliqué de faire comme Collages Féminicides Montreal!!! »

  1. L'INTERDIT A-T-IL ÉTÉ LEVÉ ?

    Aie…
    C’est interdit, Clique, d’aller fouiller, à Pinel, dans les dossier psychiatriques des internées pour cause de surendoctrinement hystérique antimasculin…

    HAHAHAHAHAHAHAHAHA
    HAHAHAHAHAHAHAHAHA
    HAHAHAHAHAHAHAHAHA
    HAHAAHAHAHAHAHAHAH
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    56
    2
      1. Anecdote musicale #745

        La grand-mère maternelle de Rufus et Martha Wainwright était une madame Latrémouille de Sainte-Agathe-des-Monts.

  2. Plus blanc que blanc, on a encore le droit de dire ça??

    Ils/elles sont rendu tellement loin dans le signalement de vertu qu’ils/elles doivent souligner que la colle utilisé.e.s est environnementale.

    37
    1. Lesbiodégradable

      « Nous tenons à souligner que le colle est 100% organique, et n’est préparée qu’à partir de notre cyprine prélevée à même notre tribadisme. » – Nafia Solin

      8
      1
  3. Alain le pas fin

    dans chacune de ces instructions, on sent une frustration immense, c’est pathétique
    des relations à éviter pour toute personne censée

    32
  4. Alain Bombard

    “composantes naturelles pour la fabrication de la colle”
    j’en ai en masse de la colle naturelle pour vous, mesdames

    20
    2
  5. Baron du Jean-Francois deFillion

    Désormais, si vous êtes de mauvaise humeur à la radio, je vais vous encourager à trouver un moyen d’expression qui est le vôtre.

    🤓🏴‍☠️🥩😂🇸🇪

    5
    3
  6. Yé 3 heures ! Last call !

    Ce groupuscule niaiseux de Montréal est composé de 4 bonnes femmes en surpoids. Elles devraient cesser de manger leurs émotions et faire simplement du scrapbooking comme des bonnes matantes …

    36
    1
  7. Le Hibou à bout

    Guerre civile chez les wokes?

    Chose certaine, cette publication démontre par l’absurde à quel point ce genre d’acte militant n’a rien de sérieux. Ça frise le ridicule.

    26
  8. Yannick

    “Les collages se font en non-mixité choisie, c’est à dire au sein de groupes de femmes et de personnes de la pluralité des gens, mais sans homme cis.”

    Ça me semble une base saine pour lutter contre le sexisme.

    34
    1. Les wokes, unis, jamais ne seront vaincus

      Leur but n’a jamais été de vaincre le sexisme ou les ismes.

      Leur but c’est d’affirmer leur différence, c’est du pur “moi”. Si on vainc le sexisme, elles n’existeront plus parce qu’elle ne pourront plus se positionner comme victimes des autres.

  9. Faites-vous baiser de temps en temps, ça va vous apaiser

    Ces pauvres frustrées doivent être sérieusement insupportables dans la vie. Du genre à toujours être en combat contre quelque chose et avec le petit poing tout le temps en l’air. De la clientèle pour la CSN et Québec Sanitaire.

    16
  10. Batoche

    “Un mouvement social”

    Ben oui toi. 3-4 lesbiennes qui beurrent les murs du Plateau de phrase poches n’est pas ce que j’appelle “un mouvement social”.

    18
  11. Geez Whiz

    On devrait reprendre leur esthétique pour coller des messages du genre “Je suis un vrai homme et j’en suis fier” ou “Vive l’hétérosexualité”. La Presse et Radio-Canada en feraient sûrement quelques articles sur une montée des crimes haineux.

    19
    1. 24 sur 24h

      Selon une récente étude faite par les gestionnaires de la Fierté: un seul sauna du village déverserait à lui seul, dans ses drains, plus de 250 litres de colle naturelle par année! Sans compter celle qui est évacuée sous forme de vapeur odorante par sa cheminée au-dessus des resto-terrasses du quartier.

      5
      1
      1. Il était une fois sur la rue Panet

        « Effectivement, lorsque je marche jusqu’à la tour brune en traversant le village lors d’une journée de canicule; je suis suavement pris à la gorge par de capiteuses effluves séminales exhalées par le priapisme turgescent d’imberbes Éphèbes, qui viennent embaumer délicieusement toutes les terrasses de la rue Ste-Catherine. Tellement inspirant! » – Un dramaturge

  12. BonskY

    Ha! le bon vieux féminisme centré sur leur pauvre petite souffrance…

    Bien entendu, c’est triste et inaceptable le féminicide…mais je me demande, cette année, il y a combien d’homicide ?

    Ha oui, c’est vrai…on s’en calisse…

    Bien entendu, c’est triste et inaceptable la violence conjuguale…mais je me demande, il en a combien qui touche la violence fait au hommes par des femmes.

    Ha oui , c’est vrai, on s’en calisse…même que c’est drôle…

    Je pourrait continuer ainsi…

    Alors, si on veut changer le monde, il ne faudrait peut-être pas laisser ces “Social justice warrior” mener la barque…Ils ne font que rajouté du goudron dans la marre…

    18
    1. dictature antiblanche = multiculturalisme

      Comme la criminalité inter-raciale?
      Les médias sautent sur l’occasion de mettre en avant-plan des histoires de minorités brutalisées par des blancs.

      Mais combien de blancs sont brutalisés par des minorités?

      Le FBI aux États-Unis a d’ailleurs cessé de publier cette section sous Obama car la réalité des choses est à l’opposée de ce que les médias tentent de suggérer.

      Combien de femmes noires sont agressées par des hommes blancs?
      VS
      Combien de femmes blanches sont agressées par des hommes non-blancs?

  13. Réaction (en reprise) du troisième sous-soul de Rad-Can

    « Est-ce que c’est vrai que les affiches sont collées uniquement avec de la leucorrhée tribade? Ce qui expliquerait les excitantes effluves capiteuses qui viennent chatouiller aphrodisiaquement mes humides et touffus poils nasaux, chaque fois que je passe devant leurs inspirants collages! » – Monique Girouille

    4
    1
  14. Chien sale

    Aussi difficile de faire un collage selon leurs normes que de programmer l’orbite de la station spatiale ( désolé les iels s’il y a le mot bite dans orbite, c’est une hazard…oui oui une hazard).

  15. ne venez pas à notre secours, c'est vous qui êtes en détresse

    Allez prendre vos pillules bande de débiles.

    Ça s’invente une guerre imaginaire contre le “système” pour fuir leurs réels problèmes personnels qui datent surement depuis leur enfance.

Les commentaires sont fermés.