Richard Martineau trouve ça tordant lorsque Will Prosper patine en entrevue à Rad-Can!

Malaise…

Commentaire inutile à m’envoyer: il doit maintenant suivre la ligne du parti!

21 réflexions sur « Richard Martineau trouve ça tordant lorsque Will Prosper patine en entrevue à Rad-Can! »

  1. Leurre Juste du Camionneur

    Wil va régler le problème des gangs de rue en expliquant aux jeunes noirs de Montréal Nord que tout est de la faute des blancs.

  2. Montréalais pas propre

    Yo Ti Will, un afro ou un coco sous ce chapeau? Je te souhaite la pire des chances. La mairesse ricaneuse va moins rire bientôt.

  3. Un gauchiste typique

    Cette animatrice colonialiste est de tout évidence raciste. Elle s’amuse à humilier un noir à la télévision, comme au temps de la ségrégation. Je vais faire une plainte à l’ombudsman. J’espère que vous en ferez autant.

  4. Geez Whiz

    Ce gars-là mordra la poussière. Personne à Montréal-Nord, sauf les criminels, ne veut définancer la police.

  5. Le gars qui trompe sa maîtresse en couchant avec sa femme

    J’ai la sombre impression que les secteurs pro-QS de Montréal vont réélire Projet Montréal. On risque donc de se retrouver avec Coderre comme maire et Valérie Plante à l’opposition.

  6. moi meme

    autrement , oui il n’ a pas une cassette pour répéter et patiner et éviter de répondre , il a un video c’ est autrement

  7. hmm

    C’est clair que le problème des noirs de Détroit, Chicago, St-Louis, Cleveland, Baltimore, etc…c’est la police qui leur barre l’entrée des universités et des jobs payantes, voyons!

    Même chose en Haïti et pour les pays africains au sud du Sahara, les méchantes polices du KKK qui font tout pour empêcher la communauté noire de s’éduquer!

  8. Horace

    Après le mot “narratif”, c’est maintenant le verbe “adresser” qui est employé dans son sens anglais. On l’entend et le lit de plus en plus souvent. Ça nous donne comme indice que la personne lit surtout des publications américaines, et on sait alors que la personne ne fait que reprendre des idées américaines à la mode pour essayer de les appliquer ici. Ça se pense original et à l’avant-garde, mais en réalité ce sont des fumistes.

  9. La Valse de la politique !\

    Avant les élections = Je suis pour le définancement
    Maintenant = Je suis contre
    Après la perte des élections = Je suis Pour !

  10. Woke the line

    Patine pendant 3 minutes pour changer de sujet jusqu’à 4:26 du vidéo où la journaliste perd patience et lui demande une 3e fois: POUR ou CONTRE?

    Pis lui se permet une petite pointe méprisante en lui disant : “Y’aura pas de dé-financement de la police si c’est ça votre question que vous répétez. Je pensais avoir été très très clair.”

    Ça dlair que tourner autour du pot au lieu de répondre BLANC ou NOIR c’est faire la politique autrement.

    Eh ben!

    1. Torrieux

      C’est un c@ve. Sa question, elle te demande pas s’il y aura un définancement de la police, elle te demande si t’es pour ou contre. Esti d’moron.

  11. Jean est pas content

    Comme bien des gens, mon dégoût de l’hypocrisie a toujours fait en sorte que je méprise la majorité des politiciens, mais de toute ma vie je n’ai jamais détesté un parti politique autant que Projet Montréal.

    Mon mépris des ces individus est tellement vif qu’il se confond avec la haine.

    C’est physique.

    Eurk !

    1. GND

      T’es pas tout seul. Une bande de tarés. C’est sûr que Coderre est le meilleur des pas bons choix.

Les commentaires sont fermés.