Paul St-Pierre Plamondon trouve que l’histoire se répète…

Concernant le dernier débat!

Commentaire inutile à m’envoyer: un pays, un pays, un pays!

27 réflexions sur « Paul St-Pierre Plamondon trouve que l’histoire se répète… »

  1. Marc Lacasse

    On se souviendra que la modératrice en 2019 avait été prise en photo dans un restaurant avec le bras droit de Trudeau, Gerald Butts, quelques jours avant le débat.

      1. Heille Harold, écoute ça!

        J’ai demandé aux ressources humaines ce qu’ils pensent des gens sur la PCU au lieu de travailler.

        Ils m’ont répondu, “Une personne qui travaille, a 1 année de plus dans son C.V.”

        Voilà, tout est dit !

  2. Ziguezon Zinzon, de Saint-Dilon

    Tiens, le lien que j’ai publié dans un commentaire il y a quelques jours sur le site de la Clique.

      1. 321

        Ta propre mère aurait dû te swigner quelques dictionnaires par la tête quand tu étais jeune. Peut-être que tu écrirais autrement que comme un simplet qui a lâché l’école en maternelle.

        1. Marie Pier

          Tu te fais owner comme un vrai pseudo intello, tsé quand tu dois sortir l’excuse des dictionnaires parce que t’es trop un connard

    1. Antipékistanais

      UNE journaliste pose UNE question un tantinet difficile à un pseudo-chef de parti censé “défendre nos intérêts à Ottawa” et c’est maintenant TOUT le Québec qui se fait “écraser”… Blanchet serait-il si délicat, fragile et sensible qu’il faille accourir à sa défense à chaque fois qu’il se fait tasser dans les coins? Serait-il un des p’tits lapins tant décriés par Martineau?

      Un safe space avec ça?

      Tout ceci est une minable tentative de récupération politique de bas étage d’un évènement somme toute mineur qui nous dévoile à quel point les séparatatas sont désespérés.

      Je suis pure-laine et je ne me sens pas insulté le moindrement par cette question et même pire, je ne me sens pas bien représenté ni par Blanchet ni par Legault.

      1. Anti-cornichons

        Pure-laine : Tu es un mouton

        De souche : Tu es un arbre

        Sérieux, vous êtes tellement zouf des deux côtés que je me sens pas représenté par personne. Trudeau est vide et O’Toole un gros redneck.

      2. L'empereur de Pont-Viau

        Le problème est pas qu’une question soit posée, c’est que c’était plus une occasion saisi pour émettre une opinion biaisé qu’autre chose, la forme plutôt que le fond.

  3. A mari usque ad mare/d'un trou-do a l'autre!

    Le plus absurde dans tout ça, c’est que le Canada Anglais se fait ”chauffer la tête” par les journalistes de leur milieu respectif et par après, ce sont ces même journalistes (ou animateurs) qui demandent des questions qui aboutissent au débat des chefs.
    Les habitants du Canada-Anglais n’en ont rien a foutre de ce qui se passe ici mais l’information négative
    (ou Québec-bashing) leur procurent un préjugé très défavorable envers nous, et le cercle vicieux est créé.

  4. Des jambons d’un océan à l’autre

    Le problème c’est qu’il y a autant des idiots racistes au Canada qu’au Québec. Les anglophones du Canada parlent du racisme au Québec, mais ils sont pas mieux. Deux solitudes qui ont des similitudes en bout de ligne. Cette campagne électorale est une catastrophe avec des politiciens plus démagos que aimais et des coucous clownesques dans toutes les provinces.

    1. Manitoba

      Mon expérience avec les anglos ici, suggère qu’ils sont champions du racisme. Les Québecois on du chemin à faire avant d’être à leur niveau.

    1. Quand on fait les bacs à disques usagés, on secrend compte que la majorité sont plates et/ou le fait d'inconnus

      J’ai hâte que le commentateur qui ploguait des bonnes tounes revienne.

  5. Martin

    Question totalement légitime mais le petit peuple québécois (qui n’a rien compris) se sent insulté… Vraiment honteux comme “nation”…

  6. Geez Whiz

    On s’entend que le principal bénéficiaire de cette tempête dans un verre d’eau, ce n’est pas vraiment le Bloc, mais les libéraux. En effet, ils ont maintenant beau jeu de se présenter comme les défenseurs du beau grand Canada contre les méchants racistes Québécois et ce sera payant pour eux en Ontario. Et les perdants seront les Québécois : Legault s’est peinturé dans le coin en semblant appuyer les conservateurs une journée, puis le Bloc le lendemain. Si Trudeau passe, il fera payer cette ingérence à notre petit dictateur provincial.

Les commentaires sont fermés.