Pleureuse Lemay-Thivierge s’explique enfin sur la controverse de la semaine… passée!

Étonnant que sa fille ne soit pas venue à la rescousse!

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est une guerre entre TVA et Rad-Can!

28 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ah bon !
Ah bon !
2 mois il y a

L’importance accordée à cet événement par les médias nous démontrent clairement le grand vide qui caractérise le Québec présentement….

Capitaine Scarlett
Capitaine Scarlett
2 mois il y a
Répondre à  Ah bon !

Et on se surprend que les jeunes s’intéressent peu à la culture québécoise!

...
...
2 mois il y a
Répondre à  Ah bon !

écris le gars qui est supposer s’en foutre lol

Québécois illettré fonctionnel très ordinaire
Québécois illettré fonctionnel très ordinaire
2 mois il y a
Répondre à  Ah bon !

Exact. S’il n’y a pas de controverses, on en créé.

vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
2 mois il y a
Répondre à  Ah bon !

C’est juste un fait divers, il n’y a personne qui trouve les interventions de GLT importantes.
Un peu comme une émission des Simpson, on écoute, on rit, pis on va faire le souper en l’oubliant. 🙂

Les faits
Les faits
2 mois il y a

C’est tellement un bel homme intelligent GLT. Je le laisserais bien me manger le tunnel…

Pauvre être risible
Pauvre être risible
2 mois il y a
Répondre à  Les faits

Tiens, un connnnardd qui essaie maladroitement d’usurper un pseudo. Et homophobe, en plus. Petit être…

Gilles
Gilles
2 mois il y a
Répondre à  Pauvre être risible

Un dérangé sérieux entre les oreilles.

Euh...
Euh...
2 mois il y a
Répondre à  Pauvre être risible

Les faits goûte à sa propre médecine !

Horace
Horace
2 mois il y a
Répondre à  Pauvre être risible

Ça c’est woke en cibole.. voir de l’homophobie dans ce commentaire.

Ceux qui n’ont pas encore compris c’est quoi un woke, ben voici un bel exemple : un débile qui voit de l’homophobie, du racisme ou de la misogynie au moindre commentaire.

Esti d’insignifiant.

Pauvre être risible
Pauvre être risible
2 mois il y a
Répondre à  Horace

En parlant d’insignifiant, tu écris comme un enfant. C’est très normal que tu ne puisses voir le sens obvie des commentaires. Le signifiant, l’insinuation, le sous-texte, le sous-entendu, l’allusif, l’implicite ne sont pour toi que des mots sans signification. Tu peux bien employer le mot « woke ». À quand la venue du « narratif » ? Tiens tu m’endors, je vais aller me reposer. Tu m’accompagnes, mon lapin ?

vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
2 mois il y a
Répondre à  Pauvre être risible

On avait clairement compris que ce n’était pas le vrai reptilien dénommé  »Les faits » qui a écrit ce message. 🙂

vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
vol au dessus de coucous a bord de l'Enola gay
2 mois il y a
Répondre à  Pauvre être risible

Tout le monde a compris que ce n’était pas l’energumène délirant  »les faits » qui a écrit ce message et que toi, tu es l’energumène délirant dénommé  »les faits ».
Tu es irremplacable, un peu comme Joe le Dingo

Pauvre être risible
Pauvre être risible
2 mois il y a

Tu te trompes. Je ne suis pas les faits. Aussi, j’ai jamais affirmé que j’étais le seul à voir l’usurpation. C’était évident. J’ai mis l’accent sur la vidange homophobe.

ou par derrière
ou par derrière
2 mois il y a
Répondre à  Les faits
Mon diplôme est un torchon
Mon diplôme est un torchon
2 mois il y a
Répondre à  ou par derrière

hip..mon beau Marc…viens t’asseoir à côté de matante, ensembleee nous allons refaire le lit

Viens dans mes bras
Viens dans mes bras
2 mois il y a
Répondre à  ou par derrière

Pourquwaaa Guillaume m’a tu abandonné mon amour
La semaine prochaine tu épouse ta dulcinée
M’abandonnant dans le crépuscule
Et avec mon jouet

Et voici, le prince des ténèbres s’amène
Tous les 2, nous fumons un énorme pétard
Et nous rions à notre bonheur retrouvé

Le Fripon Maléfique
Le Fripon Maléfique
2 mois il y a

Ça se fait-tu, une greffe de la voix?

L'ÈRE DES NABOTS
L'ÈRE DES NABOTS
2 mois il y a

Après les très à plaindre nabots Brathwaite, Jonathan Drouin et Lemay-Thivierge, qui ne l’ont vraiment pas eu facile dans la vie (!?!), le prochain nabot à entrer en dépression sera Nadeau-Dubois, après avoir été supplanté par Duhaime au soir du 3 octobre.

HAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHA
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Gardien de zoo
Gardien de zoo
2 mois il y a
Répondre à  L'ÈRE DES NABOTS

Tu ris comme un hystérique, attends de rire jaune le 3 octobre. Le pont de Québec reste une option.

vilain phenomene
vilain phenomene
2 mois il y a
Répondre à  L'ÈRE DES NABOTS

tu portes bien ton nom toé

Beurre de suintage
Beurre de suintage
2 mois il y a
Répondre à  L'ÈRE DES NABOTS

Retourne pleurer dans ton ti pickup avec un collant de drapeau kekanada pis laisse les adultes discuter.

#duhaimepayepassestaxes
#duhaimepayepassestaxes
2 mois il y a

PCQ ça veut tu dire Pleureuses et Clowns du Québec?

La vérité choque
La vérité choque
2 mois il y a

Un autre qui n’assume pas sa masculinité.

Aurore Sylvain
Aurore Sylvain
2 mois il y a

Il a pris une décision selon ses convictions et, comme toute bonne tête enflée, il claque une dépression parce qu’il lui est intolérable d’en assumer les conséquences.

Huluberlu pationné
Huluberlu pationné
2 mois il y a

Un repos devrait lui faire du bien
Qu’on le veuille ou pas la pandémie nous a tous affecter ,faut regarder autours de nous ,la patience n’y aie plus et le bitchage est de mise pour faire valoir nos différences

(Très) petit Québec
(Très) petit Québec
2 mois il y a

Pas pour rien que Mariloup va aussi souvent en rep dominicaine a en peut plus de son ex

Fa moé pas brailler
Fa moé pas brailler
2 mois il y a

Cry Me A River (feat. Timbaland) (Pleure Moi Une Rivière)
You were my sun
Tu étais mon soleil
You were my earth
Tu étais ma terre
But you didn’t know all the ways I loved you, no
Mais tu ne savais pas à quel point je t’aimais, non
So you took a chance
Alors tu as tenté ta chance
And made other plans
Et fait d’autres projets
But I bet you didn’t think that they would come crashing down, no
Mais je parie que tu pensais pas qu’ils s’écrouleraient, non
(Chorus)
(Refrain)
You don’t have to say, what you did,
Tu n’as pas besoin de dire, ce que tu as fait,
I already know, I found out from him
Je le sais déjà, je l’ai découvert grâce à lui
Now there’s just no chance, for you and me, there’ll never be
Maintenant il n’y a plus aucune chance, entre toi et moi, il n’y en aura (plus) jamais
And don’t it make you sad about it
Et ça ne t’attriste pas
(Chorus 2)
(Refrain 2)
You told me you loved me
Tu m’as dit que tu m’aimais
Why did you leave me, all alone
Pourquoi m’as-tu laissé, tout seul
Now you tell me you need me
Maintenant tu me dis que tu as besoin de moi
When you call me, on the phone
Quand tu m’appelles, au téléphone
But girl I refuse, you must have me confused
Mais je refuse, tu dois sûrement me confondre
With some other guy
Avec un autre mec
Your bridges were burned, and now it’s your turn
C’est trop tard pour revenir en arrière, et maintenant c’est ton tour
To cry, cry me a river
De pleurer, pleure moi une rivière
Cry me a river
Pleure moi une rivière
Cry me a river
Pleure moi une rivière
Cry me a river
Pleure moi une rivière
I know that they say
Je sais qu’ils disent
That some things are better left unsaid
Qu’il y a des choses qu’il vaut mieux passer sous silence
It wasn’t like you only talked to him and you know it
Ce n’était pas comme si tu lui avais seulement parlé et tu le sais
(Don’t act like you don’t know it)
(n’agis pas comme si tu ne le savais pas)
All of these things people told me
Toutes ces choses que les gens m’ont dites
Keep messing with my head
Continuent de s’emmêler dans ma tête
(Messing with my head)
(Me prennent la tête)
You should’ve picked honesty
Tu aurais du choisir l’honnêteté
Then you may not have blown it
Alors tu ne pouvais pas l’avoir soufflé
(Chorus)
(Refrain)
(Chorus 2)
(Refrain 2)
(x4)
(x4)
Oh
Oh
(Oh)
(Oh)
The damage is done
Le mal est fait, (x4)
So I guess I be leaving
J’crois que j’ferais mieux de partir
(Chorus)
(Refrain)
Cry me a river
Pleure moi une rivière
(Go on and just)
(continue et simplement)
Cry me a river
Pleure moi une rivière
(Baby go on and just) (x2)
(Bébé continue et simplement)
Cry me a river
Pleure moi une rivière
(You can go on and just)
(tu peux continuer et simplement)
Cry me a river
Pleure moi une rivière
Cry me a river
Pleure moi une rivière
Cry me a river, oh
Pleure moi une rivière, oh
Cry me a river, oh
Pleure moi une rivière, oh
Cry me a river, oh
Pleure moi une rivière, oh