Bock-Côté a trop de temps libre pour Dudu!

Bing, bang, pouf!!!

Commentaire inutile à m’envoyer:  Dudu est chanceux d’avoir de l’attention comme ça!

28 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
L'Ombre
L'Ombre
1 mois il y a

Je pense que MBC a eu pitié de Dudu et lui a donné un peu d’attention par charité.

Le seigneur
Le seigneur
1 mois il y a
Répondre à  L'Ombre

Perso, j’ai pitié des lecteurs passionnés de MBC et des partisans abrutis de Dudu.

Pardonnez-leur, car ils sont niais.

Exit les taré.e.s
Exit les taré.e.s
1 mois il y a
Répondre à  Le seigneur

Tu devais aller te faire soigner pour un trouble de la personnalité (narcissisme).

Y paraît que c’est fréquent chez les ABRUTIS DE WOKES.

Au moins, tu seras pas seul dans l’aile W de l’Institut Pinel.

Le seigneur
Le seigneur
1 mois il y a
Répondre à  Exit les taré.e.s

Je te pardonne, car tu es un très limité lecteur du JDM.

Boffff
Boffff
1 mois il y a
Répondre à  L'Ombre

C’est que ça fait quelques jours que Dudu n’a pas parlé de vaccin et de pandémie, alors il se cherche un peu. Faut le comprendre, le pauvre, ses followers sont restés coincés en 2021.

Un gars de Québec
Un gars de Québec
1 mois il y a

La puissance intellectuelle du Québec se déploie dans la cité ce matin.

Siboire.

L'indépendantiste non aligné
L'indépendantiste non aligné
1 mois il y a

Sous les radars médiatiques et dans le plus grand des secrets, peu de temps avant son référendum indépendantiste de l’année 1995, notre premier ministre de l’époque, monsieur Jacques Parizeau, se rendit à Paris pour rencontrer le président Chirac. Advenant une victoire pour le clan du oui et suivi malgré tout de quelques soubresauts économiques, monsieur Parizeau avait gracieusement obtenu de monsieur Chirac une garantie d’un prêt de l’ordre de 160 milliards de francs français. Majestueux !!!

À l’époque, cette somme astronomique représentait toute une assurance-vie pour notre petit peuple. L’indépendance politique du Québec allait être acquise en un rien de temps. Le problème c’est que nous n’en savions rien. Je considère que monsieur Parizeau a commis une grave erreur de jugement politique en ne divulguant pas à notre peuple cette entente de principe. Si monsieur Parizeau avait publiquement dévoilé ce pacte financier avant le jour du scrutin, non seulement il aurait rassuré les mondes économiques et financiers de Montréal qui étaient des plus frileux, mais au lieu de perdre notre seul avenir politique possible par moins de 1.50 % du vote populaire, il aurait certainement remporté la grande victoire finale.

Ironie du sort, nous aurions hérité d’un pays dont la devise monétaire nationale aurait été celle du pays en vertu duquel nous venions de faire sécession. Quelle dépendance. Quelle tautologie. L’antithèse !!!  Ironie du sort, pendant que tout le monde se demandait si le gouvernement canadien allait ou non accepter que nous allions utiliser sa monnaie à titre de notre devise monétaire nationale, monsieur Parizeau préférait le dollar américain. Voyez le tableau: l’indépendantisme à la Picasso.

Comme me disait monsieur Robert Bourassa: vive la Banque centrale du Québek.

Madame Leclair
Madame Leclair
1 mois il y a

Merci ChatGPT.

L'indépendantiste non aligné
L'indépendantiste non aligné
1 mois il y a
Répondre à  Madame Leclair

Hi Hi Hi ………………….

Fier Fédéraliste
Fier Fédéraliste
1 mois il y a

En plus de la monnaie Canadienne, Parizeau voulait garder les fonctionnaires canadiens, les frontières canadiennes, les institutions canadiennes, le passeport canadien, continuer à demeurer au sein du Commonwealth britannique, etc… canadien. Et malgré tout ça, il a dû prier Lucien Bouchard de venir à son secours car il coulait dans les sondages.

WOW! Tout un pays « indépendant »!

John
John
1 mois il y a

La BCRSQ, la banque centrale de la république socialiste du Québec serait le pire navet financier de la planète.

Yogi L'Ours
Yogi L'Ours
1 mois il y a
Répondre à  John

Je ne suis pas souverainiste, mais je ne crois pas que le Québec ferait si mauvaise figure de ce côté.

Socrate
Socrate
1 mois il y a
Répondre à  John

T’as vu ça dans ton urine du matin, mon beau petit frisé soumis??

L'indépendantiste non aligné
L'indépendantiste non aligné
1 mois il y a
Répondre à  John

Arrête d’avoir peur. Tu vas faire pleurer PSPP »

Co-animatrice le midi à Choi
Co-animatrice le midi à Choi
1 mois il y a

Ça aurait été plus simple d’adopter le franc français comme devise monétaire ?

L'indépendantiste non aligné
L'indépendantiste non aligné
1 mois il y a

Soudainement soutenue par toute la droite économique de son pays, madame Marine Le Pen préfère à présent devenir la toute première femme à être élue à titre de présidente de la France plutôt que de redonner à son peuple sa vitale identité bancaire. Qui aurait cru que le pouvoir pouvait ainsi lui monter à la tête. À moins qu’elle soit devenue une espionne russe ?!? Dans les faits, elle abandonne l’idée que la Banque de France revienne à son mandat initial; qu’elle redevienne l’émettrice d’une devise monétaire ayant cours uniquement à l’intérieur des limites territoriales de la France. Madame Marion Maréchal-Le Pen et monsieur Éric Zemmour penchent du même côté. Qu’en pense monsieur MBC ? Je me sens comme monsieur François Legault: je cherche une boussole. Il faut absolument que j’écrive à monsieur Michel Onfray.

Pour tout vous dire, Madame Le Pen est en train de faire aux Français le même coup de Jarnac que monsieur Robert Bourassa nous a infligé. L’héritage sera mince. Avoir la connaissance et la compréhension, mais surtout, ne rien faire pour que ça arrive. C’est Noam Chumsky qui doit brûler d’impatience.

Aie monsieur PSPP ?, si vous avez besoin d’aide pour fonder et faire prospérer la Banque centrale du Québec, à l’abri dans votre ombrage, je suis disposé à participé. Je ne cherche ni gloire ni reconnaissance. Tout ce que j’ai à vous offrir, ce sont mes deux grosses couilles ben pleines de bonne intention. Faite vite, car le Boomer irlandais que je suis n’est pas éternel. Pour vous stimuler davantage, je vous applique la délicieuse loi de Murphy: je vous offre de bon coeur mon seul et unique trèfle à quatre feuilles.

Ps……. Arrêtez de vous cacher derrière un référendum. Lors des prochaines élections générales, dites-le clairement: un vote pour le Parti québécois est un vote pour l’indépendance politique du Québec. Rappelez-vous de vos débuts: les gens vous aimaient à cause de votre franchise. Allume le gros.

Madame Leclair
Madame Leclair
1 mois il y a

Bon il est encore pogné dans ses divisions lui.

Douchaime
Douchaime
1 mois il y a

Essayer de devenir pertinent sans avoir l’intellect pour y arriver.

Alaric le Barbare
Alaric le Barbare
1 mois il y a

Duhaime qui fait exprès de ne pas comprendre que la question nationale n’a rien à voir entre la gauche ou la droite, et qui se met à détourner le sujet (« oui mais qui veut vraiment d’un 3e référendum? ») dès qu’il est mis en boîte par MBC. Quel petit politicien.

Co-animatrice le midi à Choi
Co-animatrice le midi à Choi
1 mois il y a
Répondre à  Alaric le Barbare

Un 3e lien avant un 3e référendum je dis dis moi.

Sérieux
Sérieux
1 mois il y a
Répondre à  Alaric le Barbare

La première chose que le programme du P-Cul mentionne c’est d’abolir le profilage racial. Selon eux, c’est le truc le plus important au Québec en ce moment. T’auras beau te dire que ça n’a rien à voir avec la gauche ou la droite, à un moment donné si t’est à la merci des justiciers sociaux, t’es pas plus avancé.

Boffff
Boffff
1 mois il y a
Répondre à  Sérieux

Source: ton cul?

Camuse
Camuse
1 mois il y a

Comme la clique et ses mille articles par jour sur Dudu

3ieme RIEN
3ieme RIEN
1 mois il y a

Lachez-moé avec vos REFERENDUMBS perdants!

L’Égo

L’arbitre
L’arbitre
1 mois il y a

Eric 1 MBC 0.

Mathieu Cock Coté, jeune éphe
Mathieu Cock Coté, jeune éphe
1 mois il y a

Moi je vais démarrer le Mouvement des wokes pour le Oui juste pour déstabiliser Bock Côté!!

Boffff
Boffff
1 mois il y a

Ça existe déjà, ça s’appelle Québec Solidaire

Un dépendant Triste
Un dépendant Triste
1 mois il y a

3e défaite ou comment perdre le peu de pouvoir qu’il te reste!

Bravo à ces grands stratèges!

Vive le Culbec Ivre!