Archives par étiquette : Julie le Breton

Ceci n’est pas une comédie.
16 juillet 2014 - Pauvre gars

Critique qui a été faite tout à fait normalement. La Clique a payé son billet, aucun laissez-passer ou invitation en avant-première, alors aucune corruption, comme à son habitude.

Comme à chaque fois, la Clique doit y aller d’ingéniosité lorsque c’est le temps de se prépaper à aller voir une comédie québécois. Ça m’avait pris 4 grosses pintes de bière pour voir Hot-Dog l’année passée. Même avec ça, on avait trouvé ça nul. Il faut trouver quelque chose pour que la Clique réussisse à voir Le vrai du faux dans un état encore pire qu’Hot-dog. La solution? Se coucher à minuit et se réveiller à 4 heures du matin. On va être crevé raide pendant le film, avec 2-3 bières avant, on risque de rire pas mal. Tout le monde le sait que c’est plus facile de rire quand t’es fatigué.

BEN NON!!!!

Ça rien fait, la Clique n’a pas ri une seule fois. Vous savez pourquoi? La Clique va vous dire ce qu’aucune critique ne vous a pas dit. On nous vend ça comme la comédie de l’été, le poster fait très « théâtre d’été » et il y plein de «gags » dans la bande-annonce. Ben crime, Le vrai du faux est… un drame! C’est pas des blagues, il ya du du drama-lourd là-dedans, c’est l’enfer. C’est de voir les matantes au début du film toi, prêtes à rire, mais non, le gros drame triste.

Heille, ça porte sur le difficile retour des soldats. LA GROSSE MORALE sur les chums et la vie après la guerre.ZZZZZZZZZZZZ pas à peu près. N’importe quoi, surtout dans une supposée comédie légère, ça va juste pogner à Valcartier ce film-là. C’est vrai ce que la Clique dit, il y a… tenez-vous bien, des moments tristes dans ce film. HA HA HA HA, il y a des colons qui s’attendaient à rire qui ont dû demander un remboursement. C’est comme si dans Hot-Dog il y avait un mega-drame et qu’on étirait ça tout le long du film.

Le film est bizarre au début, il y a plein de caméos de vedettes poches. La fille de LCN, Denis Lévesque et surtout Marie-France Bazzo, qui doit absolument être dans les Aurores pour pire actrice de l’année. Soit ça, ou pire coupe de cheveux, mais dans son cas, je crois pas que c’était voulu.

Message à Denise Robert qui dit que le box-office est bas à cause de la température. Il pleuvait pendant la représentation et on était 5. Commence pas à sortir les mêmes arguments que la blonde à Guy A. qui disait que c’était à cause de la pluie que les gens n’allaient pas voir l’Appât. Denise, soit pas aussi naïve, please.

By the way: Budget du film 6.6 millions. Box-office à date:167 012$ OUCH!

2 points positifs:

Ça juste couté 6$
Il y a une scène avec Guylaine Tremblay qui est bien, point.

1 point négatif: plate à mourir

Survol des différentes critiques, qui ont évidemment mis une étoile de trop, c’est un film québécois, alors tradition oblige. Le même film avec Adam Sandler et Zac Effron et nos critiques le démolissent. Mais bon, faut faire semblant que nos films sont bons.

Canoe: 2.5 étoiles sur cinq.
La Presse: 3 étoiles sur cinq.
et le record… Le Voir: 3.5 étoiles sur cinq. (Vraiment?)
Cassivi: dit que c’est pas vraiment bon
La nunuche du 98.5 qui parle de plein de points négatifs pour ensuite nous dire qu’on devrait aller le voir en salle.

Commentaire inutile à m’envoyer: (spoiler) Le film sur Marie-Mai c’est vraiment bon, mais elle meurt à la fin.

On prend le café ou bien on va voir le film?
28 juillet 2011 - film



Oh que ça sent bon… les critiques sont dans l’ensemble très positives pour Starbuck! Le feel good movie de l’été même! Pour être franc, la Clique sentait une bonne vibe par rapport à Starbuck!  On n’avait pas détesté le film précédent de Ken Scott, Les doigts croches, et on avait bien aimé Patrick Huard dans Funkytown! Tsé veux dire, on le sentait bien ce film-là!

Alors c’est comment?

Bahhhh….c’est coorrect, mais on en est sorti quand même déçu… on s’attendait à plus! Est-ce que tous nos critiques auraient donné le même nombre d’étoiles si le film avait mis en vedette Matthew McConaughey et Sandra Bullock? No way!

Le film, co-écrit par Scott et l’humoriste qui achète ses beignes à la même place que la Clique est beaucoup “too much” côté mélo! Ça commence bien pourtant, mais plus le film avance plus on commence à se prendre de plus en plus au sérieux. La passe du chalet vers la fin est d’un ridicule (on chante du Roch Voisine, vraiment?)! On entre dans le mélodrame et pas à peu prêt, on creuse profond en masse dans l’émotion! On veut trop en mettre avec les gros clichés: le paraplégique, la grosse musique, les couchers de soleils, la grosse accolade… zzzzzzzz!

Julie le Breton, fais du le Breton, la fille qui pogne les nerfs! Faut croire que c’est ça son régistre!

Beau poster… mais on s’est inspiré grandement de Truman show, non?


Les fois où la salle rit? Facile : tous les punchs qui finissent avec un sacre, ça marche toujours!

Contrairement aux matantes chics dans la salle, la Clique a vu venir de nombreux gags à l’avance! On doit avoir un don, faut croire! Nombre de fois où on s’est dit: en espérant qu’ils ne fassent pas cette joke-là! Ex: la conférence de presse de l’avocat!

Alors est-ce que c’est le feel good movie de l’été? Oui, car à date, cet été, il n’y a rien eu! Oui il y a eu Le sens de l’humour, mais ça se compare même pas! Starbuck est de loin meilleur!

On le regarde quand: en couple au cinoch ou bien on le loue dès qu’il sort au Club vidéo!

Commentaire inutile à m’envoyer: j’trouve pas que le poster ressemble à celui de Truman Show!