Archives par étiquette : Mario Dumont

Léger conflit…
18 avril 2012 - gros ego, La vie d'artiste

Hier, au show de Paul Arcand Puisqu’il faut se lever au 98.5 FM…

L’ordre n’est peut-être pas identique…

Marie-France Bazzo et Mario Dumont étaient avec Paul pour la commission, comme à chaque matin. Ils ont parlé du film Dérapages pendant prêt de 11 minutes. Ils ont tous les deux beaucoup aimé ça. Même que Mario Dumont, qui était à la projection de presse, a dit: j’ai jamais vu ça, à la fin du film, tout le monde en sortant de la salle ne parlait que du film. Ha oui, Mario? C’est rare ça en sortant d’une première…

Plus tard, dans sa chronique Web, Dominic Arpin a lu différents tweets écrits par des “veudettes” à la sortie du film. Évidemment, tous des tweets louangeaient le film Dérapages.

Encore plus tard, la belle Pascale Lévesque nous parlait, dans sa chronique, du film Dérapages pendant près de 5 minutes. Elle est allée interviewer différentes personnalités qui étaient présentes au visionnement de presse.

Hé hé hé… c’est-tu pas beau ça! On imagine Arcand assis sur sa chaise, penché par en arrière avec les deux mains derrière la tête se dire: crime que je suis hot. Imaginez la situation dans laquelle sont placés les moutons de l’équipe de Paul Arcand. Ils doivent parler d’un sujet autour d’une table où l’animateur vedette de l’émission (Arcand), qu’ils cotoient à chaque jour, est aussi le réalisateur\producteur du film en question. C’est comme si le grand boss d’une compagnie réunissait ses employés dans la salle de conférence pour leur montrer des photos de son dernier voyages à Paris. C’est pas mal certain que les employés vont dire: wow, sont tellement belles vos photos.

Évidemment, que le dernier film d’Arcand est sûrement un bon documentaire, mais c’est pas ça le point. Il y en a pas un de son équipe qui a eu un petit commentaire négatif. Aucun: très bon film, mais j’ai pas aimé telle affaire… Marc Cassivi dans la Presse à beaucoup aimé le film et se permet quand même de souligner des points négatifs à la fin de son article, et c’est ben correct.

Est-ce qu’on en aurait parlé autant et surtout est-ce que les commentaires auraient été les mêmes si ça n’avait pas été Arcand qui l’avait réalisé…

Certains nous diront: ben non, c’est sûr.

Justement, c’est là le problème…

Commentaire inutile à m’envoyer: Claude Poirier a aimé ça, lui?

À ne pas inviter aux mêmes partys!
4 mars 2012 - gros ego

Liza Frulla, Mario Dumont et Martin Pelletier.

Alain Saulnier, ancien directeur général de l’Information, a été remercié de Rad-Can en février dernier. La grosse affaire, l’équipe l’a applaudi pendant près de 5 minutes en direct à RDI.

Mario Dumont a commenté son départ à V.

Les deux ont des bons points. Tout ce tralala juste pour le départ d’un employé. Seulement à Rad-Can comme dirait l’autre.

Liza Frulla n’a pas aimé ça, évidemment et elle en a parlé à C’est juste de la télé (à 1:09 :46). Sur un ton hyper prétentieux elle dit : Jugeant l’élan de solidarité, on fait référence justement au passé communiste péquiste. Alors je voudrais dire à Mario Dumont qu’il semble encore très amer de son passage, pas toujours réussi en politique! À ce, Martin Pelletier, dont la seule crédibilité à l’info c’est d’avoir été participant à Occupation Double que c’était vraiment, vraiment mal placé et honnêtement non-approprié.

Évidemment qu’il n’y a personne autour de la table qui lui a dit : ben là, Liza, c’est vrai que c’était exagéré comme réaction.

Message à la plus prétentieuse des prétentieuses Liza Frulla : du monde qui se fait mettre à porte, il y en a plein et on n’en fait pas un cas pour autant. Le boucher de chez Métro qui se fait mettre dewors après 20 ans, personne n’en parle. C’est quoi la différence?  On sait bien que tu travailles là, mais à un moment donné, reviens sur terre. Arrive dans le vrai monde.

Commentaire inutile à m’envoyer : est-ce que je peux arrêter d’applaudir là? (un employé de la salle de nouvelles de Rad-Can encore debout)

La Une qui tue.
29 janvier 2012 - La vie d'artiste

La Une qui tue, à Télé-Québec, c’est pas super intéressant! Vous prenez des gens pas connus et vous leur posez des questions sur l’actualité de la dernière semaine.   On a aucun intérêt à voir Ginette de Laval gagner 300$ parce qu’elle connaît l’actualité!

Cependant, vendredi dernier ils ont fait un spécial vedettes qui était beaucoup mieux où celles-ci étaient séparées en équipe! L’équipe de Nathalie Petrowski : Jean-René Dufort, Christian Bégin et Caroline Proulx. L’équipe de Denis Coderre : Mario Dumont, Sophie Faucher et Gildor Roy.

L’émission était très drôle et on voit qui connaît vraiment l’actualité (Mario Dumont et, surprise, Gildor Roy) et qui répond n’importe quoi (Caroline Proulx).  En plus, la satisfaction de voir l’équipe de Nathalie Petrowski se faire battre royalement par l’équipe de Coderre c’est priceless!

Ce n’est qu’une suggestion, mais vous devriez continuer avec des vedettes!

Commentaire inutile à m’envoyer : C’est Bazzo qui produit ça!

La grande classe (Ajout)
22 novembre 2011 - Pauvre gars

Via 25stanley



Ce qui est drôle, cette fois-ci, c’est que ça ne se passe pas en haut dans la zone des rednecks, mais bien en bas dans les rouges, juste en arrière du gardien!

Là exactement où les m’as-tu-vu et les pseudo-vedettes (Paul Arcand, Brathwaite et Louis-François Marcotte) se tiennent. Avez-vous été froissés, les boys!

Ajout: on voit clairement Mario Dumont partir vers la droite à 33 secondes et l’autre dans la foule à la fin de lancer un: il est parti en esti Mario Dumont hein?

Si à gauche en blanc c’est sa femme, on peut voir que Dumont la protège bien… il la laisse seule de son bord!

Ha ha ha!


Commentaire inutile à m’envoyer : c’était des gars de Boston qui ont commencé!