Archives par étiquette : MICHÈLE OUIMET

Questions interdites.
14 juin 2012 - Non classé

Martineau pose de bonnes questions ce matin dans le Journal de Montréal.

Vraiment un bon texte.

La Clique vous a fait un top 5 de ses meilleures questions :

Numéro 5

Si Jean Charest était élu lors des prochaines élections provinciales, les militants de gauche accepteraient-ils le verdict populaire ou continueraient-ils d’exiger sa démission ?

Numéro 4

Si Gilbert Rozon demandait à des manifestants Verts de se tenir à ses côtés à l’ouverture du Festival Juste pour Rire, comment réagirait la communauté artistique ? Dirait-on qu’il détourne son festival à des fins politiques ?

Numéro 3

Si des Verts armés et masqués avaient harcelé et intimidé des Rouges, comment aurait réagi Michèle Ouimet, de La Presse ?

Numéro 2

Si des manifestants se promenaient avec une pancarte disant « Janette Bertrand est une criss de salope », les groupes féministes réagiraient-ils ?

Numéro 1 (tellement, mais tellement)

Si un groupe néo-nazi écrivait sur son site Internet « Tuer Foglia » ou « Tuer Petrowski », la communauté journalistique resterait-elle silencieuse ?

Commentaire inutile à m’envoyer : Martineau exagère…

Michèle Ouimet pense avoir rencontré un Tough! (Ajout)
30 septembre 2011 - Pauvre gars



En effet, c’est ce qu’on peut lire dans son article qui s’intitule Entrevue avec Jacques Duchesneau: confidences d’un tough! Après Nathalie Collard qui dit fail, Ouimet utilie tough!

Le hic, c’est qu’on a pas la même définition du mot tough!

La preuve, à un moment donné, il parle d’intimidation. Il dit: De l’intimidation? Oui, répond Duchesneau. Et il donne des noms: Paul Larocque, Jean Lapierre. Andrew McIntosh. TVA, Le Journal de Montréal, l’Agence QMI. 

Ha ha ha ha ha! De l’intimidation de la part de Paul Larocque? Ha ha ha, vous êtes pas sérieux-là! Heille un mec qui est chef de police, c’est supposé être un dur, d’en avoir vu d’autres et ça se sent intimidé par Paul Larocque!

Être victime d’intimidation de Paul Larocque c’est l’équivalent de recevoir des menaces de mort de la part de Justin Bieber!

Ajout: On peut lire dans l’article: À l’avant, Jacques Duchesneau, qui conduit parfois d’une main et, de l’autre, attrape son cellulaire pour parler à sa femme et à ses fils… C’est pas interdit le cellulaire au volant? Bel exemple…

Commentaire inutile à m’envoyer: bizarre, il ne reproche rien aux journalistes de la Presse!

Quand la Presse se prend pour le JM! (Bis)
6 mars 2010 - gros ego



Que c’est intéressant cette enquête… que c’est intéressant!

Crime qu’on se croirait au Journal de Montréal. Vous vous rappelez comment nous et les journalistes de médias concurrents pouvions rire de ce pauvre journaliste de Québécor qui s’était déguisé en personne de couleur pour voir comment elles se sentaient à Montréal? Dernièrement aussi, cet autre journaliste qui s’est mis dans la peau d’un professeur. Mais nous, l’exemple dont on se rappelle le plus, c’est Julie Marcoux qui avait porté le voile pour un reportage à TVA, pour “voir c’était quoi” être une femme musulmane. C’était ridicule hein?

Hé bien non ça l’air!!!

Après l’autre qui se croit dans 28 days later, la Presse nous arrive avec Michèle Ouimet qui porte le niqab et qui va sur le TERRAIN.  On se demandait, après son article de mardi et son entrevue filmée de jeudi, quelle serait la prochaine étape. La voilà: on se déguise et on “observe” la réaction des gens. Comme si on allait apprendre quelque chose de nouveau  là. Le pire c’est que tout au long de ces reportages, on a l’audace de mettre le mot “exclusif”. Trouver un cas de corruption à la mairie c’est exclusif, mais pas ça. Un peu plus et vous allez écrire “exclusif” pour nous annoncer une tempête de neige. Désolé de vous l’apprendre, mais il n’y a rien d’exclusif dans votre enquête. Ce même reportage il y a 10 ans peut-être, mais pas maintenant. On le sait tous que tout le monde te dévisage quand t’es voilée et que la préposée du métro a un air bête avec toi. Pis à part de ça, niqab ou pas, elles sont toujours bêtes les préposées dans le métro.

Commentaire innutile à m’envoyer: imaginez le courage de cette journaliste!

PIRE JOURNALISTE AU QUÉBEC?
9 novembre 2009 - gros ego

la presse

Bienvenue dans le premier round de ce tournoi qui définira le ou la pire journaliste/chroniqueur du Québec. On commence par La Presse, et ce pour toute la semaine. Suivront plus tard, Rad-can, TVA etc…

On peut évaluer nos médecins et nos professeurs, alors pourquoi pas nos journalistes?

Défoulez-vous en grand nombre!!!

Vous ne pourrez voter qu’une seule fois par semaine cependant.

Votez à droite

En espérant que certains journalistes ne demanderont pas à leurs amis Facebook de ne pas voter pour eux. (Pour ceux qui ne le savent pas, un certain journaliste a, dernièrement,  demandé à ses contacts Facebook et Twitter de voter pour lui à l’émission La Joute. Bizarre, c’est lui qui a gagné.)

Commentaire inutile à m’envoyer: je ne lis pas la Presse!