Suivi de post!



Là, juste pour être certain, vous le savez que si on parle autant du procès Turcotte dans nos médias, c’est en grande partie parce qu’il est médecin.

Fiou… pendant un instant, on pensait que certains ne le savaient pas!

C’est fascinant de constater comment un meurtre peut être traité par les médias selon le statut social du meurtrier!

Les longs textes de certains vieux chroniqueurs qui ont trop écouté Monster Inc, et qui essaient de nous dire qu’on a chacun un p’tit monstre en dedans de soi, c’est de la grosse foutaise! Et les autres collègues qui parlent du tueur, sur toutes les tribunes, comme s’il était une pauvre victime.

Pensez-vous vraiment que si Turcotte avait été un commis au IGA du coin, et qu’il avait tué ses deux enfants de la même façon, nos médias en auraient parlé autant? Pantoute, le gars fait partie « du petit monde ». C’est pas un MÉDECIN avec de longues études et cardiologue en plus…impressionnant!

Comment a-il pu faire ça? Alors, chacun y va de sa petite analyse maison ( tous réseaux confondus) et de commentaires pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer dans la tête de ce pauvre homme, largué par sa femme!

Pensez-vous qu’on aurait  parlé autant de Francis Proulx s’il avait tué une inconnue, plutôt qu’une adjointe d’un ministre? Poser la question c’est y répondre…

**Martineau pense comme la Clique ce matin, c’est rare, mais on doit le souligner! Il met exactement le doigt sur le bobo!**

Commentaire inutile à m’envoyer: Vous savez, le programme de journalisme à l’université comprend des cours obligatoires de psycho et de criminologie!