parce qu'on nous prend pour des clowns

Marci de prendre les cinéphiles pour des cons!



Christian Larouche, producteur de Gerry, dit des choses ridicules et Maxime Demers prend ses propos et les met dans son journal! C’est ça aussi chroniqueur, la preuve:

Départ difficile:  Gerry victime du beau temps!

Il n a pas été victime du beau temps, c’est juste que les gens n’ont aucun intérêt à voir ce film! À part ça, il n’a pas fait si beau que ça! On a tellement hâte au jour où le journaliste va dire: come on, victime du beau temps? Trouve autres choses, mais moi, je mets pas ça dans mon journal!

Peut-être que plus de monde serait allé le voir si vous n’en aviez pas autant parlé ! On avait quasiment vu tout le film avant même sa sortie! Heille la Presse était tellement désespérée. On a mis la critique le mercredi, jour de sortie, et on l’a remise encore dans l’édition du samedi!

Regardez bien le premier week-end de sortie du film Le sens de l’humour avec L-J Houde, le box-office va exploser beau temps, mauvais temps, bonne critique, mauvaise critique!

À part la Clique et quelques autres qui ont trouvé ça pourri, les critiques sont, pour la plupart, bonne-moyenne pour Gerry!

Dites-vous que votre film aurait eu une étoile de moins par nos critiques si ça avait été un film américain! Nos critiques au Québec commencent toujours avec au moins une étoile quand ils critiquent un film fait ici, c’est la norme!  On ne veut pas faire de la peine au gens de l’industrie ou bien à ses collègues de travail!

Ça s’en va directement aux Aurores ce film-là!

Commentaire inutile à m’envoyer: moi j’ai lu la critique de mercredi et je me disais: ouin, j’sais pas trop! Je l’ai relue le samedi et je me suis dit: ouin, j’sais pas trop!


publié le
21 juin 2011 8:18
catégorie
Pauvre gars
mots-clefs
, ,

Les commentaires sont fermés.

haut de page