Me semble, oui, que c’est pour ça!

TVA Nouvelles essaie de nous faire croire que la quarantaine de personnes qui manifestaient hier devant le Métropolis étaient des femmes contre les farces sexistes ou homophobes.

C’est faux!!! Nous, on pense que c’est parce qu’on a osé réunir sur scène François Massicotte, Marc Boilard et Jean-Michel Dufaux en… 2012. Heille, c’était un flop il y a 10 ans, imaginez aujourd’hui. On peut lire dans le Journal de Montréal, que la salle n’était même pas pleine! Ha ha ha, vos retrouvailles étaient attendues les boys! Continuez donc de faire des pubs de Scotttowel ou de parler voyage avec la Durocher à Vox, gang!

Pauvre Mike Ward, il devait tellement se dire: qu’est-ce que je viens faire icitte, moé! J’suis rendu à un autre stade, contrairement à ces 3 has been-là! Ward a dû perdre une gageure, c’est clair!

Il devait se sentir comme le gars qui a réussi dans la vie, qui a une famille et qui croise ses 3 anciens chums de jeunesse qui sont encore dans le même appart, à fumer du pot.

Encore plus pathétique? On peut aussi lire: on a constaté que les quatre comparses avaient manqué de préparation. Dès les premières lignes, les blancs de mémoire se sont succédés, entremêlés de quelques fous rires et malaises.

Ha ha ha, ça fait rien de leur journée à l’année longue et c’est même pas foutu de se préparer pour un show de 2 heures, qui comprend 2 interventions d’à peine 3 minutes!

Quel dur retour à la réalité ça doit être…

Commentaire inutile à m’envoyer: on voit pas bien du balcon, c’est pour ça que c’était vide (un organisateur)