Jérome ne veut pas se faire oublier et ne veut pas perdre son bébé!

Capture d’écran 2015-08-20 à 08.30.47

Ça va pas ben pour mon ami Jérome-je-suis-tanné-de-radoter-Landry!

Jérome est parti de Choi à la fin-juin et il disait à ce moment-là:

J’avais fait le tour, j’avais moins le goût un peu. Je sens le besoin de me reposer des médias, de l’actualité quotidienne», a-t-il témoigné, assurant qu’il n’y avait ni scandale, ni chicane derrière sa démission.

“Humainement, ça a été une décision difficile à prendre. Je laisse beaucoup d’amis derrière moi. On était une famille,Radio X”

Mais là, l’été commence à être long pour mon chum Jérome, une chance qu’il s’est trouvé une job à TVA Sports, tant mieux pour lui! Il va être bien là, il n’y a pas trop de co-animatrices à qui il peut sans cesse couper la parole!

Et là, ce matin, on apprend qu’il est en croisade contre Radio X.

Il dit: «Ils m’ont forcé à démissionner par leurs agissements, c’est un congédiement déguisé»

Bouhouhouhou!

Ouin ouin, on commence à être loin de la « famille ».

Un gros braillage dans les médias de Quebecor. Grâce à ses bons amis du Journal de Québec, il réussit à avoir une bonne couverture dans les journaux. Jérome est toujours capable de remonter à la surface, pour prendre un peu d’air… pour pas qu’on l’oublie.

Mais la meilleure, c’est tout le dossier de la Nordiques Gnochonne.

L’affaire, c’est que Jérome est « président » de la Nordiques Gnochonne! La Nordiques Gnochonne a vu le jour à Radio X. Jérome est pu à Radio X… léger problème.

Alors, Jérome veut rester en vie et il se cherche une place pour parler de son bébé. Il est invité chez le concurrent, le 93.3 FM, pas une fois, mais bien 2 fois… dans 2 émissions différentes.

Le hic, c’est que Radio X, l’ancien employeur, continue de jouer encore très gros sur la Nordiques Gnochonne. Ça faisait 5 ans cette semaine! On a souligné l’occasion hier pendant l’émission du retour animée par Denis Gravel (supposément l’ennemi de Landry). Le malaise toi, on parle de la Nordiques Gnochonne pendant 10 minutes, et on nomme à peine l’importance de Jérome.

bleue

On parle même à CHOI d’organiser de nouveaux voyages de la Nordiques Gnochonne…

Mais là, imaginez Jérome chez lui, qui entend ça. D’un bord, il essaie de rester identifié à la NN chez le concurrent, et son ancien employeur, lui, continue de surfer sur la vague.

Est-ce qu’on va se retrouver avec 2 Nordiques Gnochonnes?

Une bleu foncé… et une bleu pâle?

Commentaire inutile à m’envoyer: au FM 93, ils pourraient faire des combos: Nordiques Nations et on va acheter du vin au LCBO!