Pas facile la vie d’Isabelle Maréchal à Mtl…

Avec son salaire au 98.5 FM, pourquoi elle ne va pas en clinique privée?

Commentaire inutile à m’envoyer: du contenu pour 2 semaines d’émission ça!

27 réflexions au sujet de « Pas facile la vie d’Isabelle Maréchal à Mtl… »

  1. GBS

    Ça fait 20 ans que Montréal s’anglicise mais cette insignifiante née en France croit que Montréal c’est la Nouvelle-France.Combien de signaux d’alarme,combien d’études nous indiquent depuis longtemps que Montréal s’anglicise mais tout le monde ou presque fait la sourde oreille,a croire que la population est atteinte du ”syndrome Gérald Tremblay”

    (63)
    1. Vous êtes pas écœurés...

      Et vingt ans est une estimation conservatrice….Il est bien temps que nous recommencions à affirmer, haut et fort, que nous sommes chez nous et que nous n’aurons pas honte d’imposer notre langue comme il se doit.

      Vive le Québec libre !

      http://www.vlql.org

      (21)
    2. Hellophone

      Montréal s’anglicise car des que les francophones terminent leurs études et ont un emploi ils sacrent leur camp en banlieue ou retournent dans leur région natale.

      L’Ouest de Decarie est effectivement un mega quartier habité par des anglophones ou allophones anglicisés.

      (2)
  2. Vérité qu'il est interdit de dire

    La gratuité universelle dans les soins de santé quand tu ouvres la porte à 70,000 nouveaux arrivants par année au Québec (immigration régulière + les regroupements familiaux) qui n’ont jamais contribué un sous à ce régime, mais qui ont accès immédiatement à ces services, est un non-sens économique qui mine le système. Aucune assurance privée ne pourrait fonctionner sur cette base. Une franchise devrait leur être demandée pour couvrir une partie des coûts, franchise qui irait en diminuant au fur et à mesure que ces nouveaux arrivants auraient contribué au régime de santé par leurs impôts.

    (63)
    1. Mon voisin

      J’imagine qu’elle glisse super-bien dans machine à voir le nombre de gens qui l’utilisent . Mais surement qu’après 35 fois par mois, elle use un peu quand même .
      Est-ce qu’on ne pourrait pas la faire en inox ?

      Dommage pour certains qu’il n’y a pas de points air miles avec !

      (-1)
    1. Éduquons un autre colonisé

      Si tu tiens à t’exprimer en anglais comme un pauvre colonisé pas très évolué, fais-le correctement.

      «Welcome to Québec», ça veut dire «Bienvenue à Québec» (la ville). En revanche «Welcome in Québec» signifie »Bienvenue au Québec (la province).

      (-25)
  3. Moi, bonjoursanté, ca marche.

    Il est grand temps que les pharmaciens s’enlèvent la tête du cul et s’occupe des otites, grippes, sinusite, streptocoque et tout le reste. Le problème, c’est les urgences remplient de monde qui n’ont pas d’affaire là.

    (17)
    1. Ginette Paquette

      Les pharmaciens ne peuvent pas s’occuper de ça car les médecins ne veulent pas lâcher un peu de lest et gardent la main-mise sur tout ce qui est médical ainsi que les prescriptions d’antibiotiques et autres.

      Les interventions simples et répétitives pourraient être effectuées par les pharmaciens et/ou les infirmières praticiennes mais les docs tiennent à leur chasse gardée alors y’a rien qui avance et ça fait des siècles que ça marche comme ça.

      (17)
    2. GBS

      @bonjour-santé:le problème serait en partie résolu si les cliniques qui soignent les grippes et la gastro resterait ouvertes durant de longues heures.En général,les urgences débordent lorsque tu ne peux te rendre a ta clinique de quartier parce que celle-ci est pleine depuis belle lurette.

      (2)
  4. stromgol

    je connais le reine elizabeth dans NDG
    service poli mais froid
    et quelquefois quelques niaisages si t’es franco

    (7)
  5. Les médias cosmopolites, l'école, etc...

    Accepte ton effacement et cesse de résister, ça serait raciste ça. Et tu n’es quand même pas un monstre raciste qui rêve de camps d’extermination?

    (2)
  6. Hygiène de vie minimum ?

    C’est-tu une bronchite, une grippe, du surmenage ?

    C’est pas clair.

    J’espère au moins qu’elle ne fume pas.

    Ce serait le comble de la vulgarité.

    (-11)
  7. Nik Barnik

    Voyons, la Maréchal. Westmount/NDG est surtout anglo, reviens-en. Je demeure dans ce coin-là. Tu parles français, ils répondent anglais. Ben oui. C’est ça. T’as eu ton rendez-vous, tes médicaments, prends-les pis étouffe-toé.

    (-12)
    1. Ben oui c'est ça

      Les québécois se font traiter de racistes à l’année dans les médias anglophones par du monde qui immigrent ou vivent icitte depuis 18 générations et refusent d’apprendre le français. Un moment donné, va falloir commencer à allumer.

      Continue de trouver ça «chill» de te faire servir en anglais dans un hôpital QUÉBÉCOIS, le colonisé du cerveau.

      (7)
    2. Petite bitch à la gorge profonde

      Maudit que les domiens sont cretins! Elle a eu un rendez-vous du cote anglophone précisément parce qu’il est moins achalandé (les quebecois unilingues francophones n’y ont pas accès, yes, yes, pizza me too, water, thank you). S’ils servaient en français, elle n’aurait jamais eu de rdv car tous les francophones seraient rendus la au lieu d’attendre 17 heures au francophone comme les moutons tondus qu’ils sont.

      Elle devrait benir le ciel qu’on ne sert qu’en anglais (surtout en anglais)… ca fait une selection naturelle et les personnes qui vivent en 2019 et sont trilingues (ou bilingues ou au moins futées) sont, pour une fois, avantagées, dans ce système communiste du plus petit dénominateur commun.

      Pis avant que vous chialiez: vous n’êtes pas assez importants pour moi pour que je prenne 2 minutes de plus pour aller remettre les accents que mon MacBook Pro n’a pas su ajouter par lui-même dans le commentaire ci-haut… eh oui, je massacre le français… blah blah blah… mon ordinateur est en anglais. Live with it, pis étouffez-vous avec!

      (-5)

Les commentaires sont fermés.