Ça c’est l’affaire la plus freak du mois!

Pauvre journaliste de Rad-Can…🤢🤢🤢🤢🤢🤢

Commentaire inutile à m’envoyer: il est dans un asile?

36 réflexions au sujet de « Ça c’est l’affaire la plus freak du mois! »

  1. ayoye

    Un bon coup de coude surprise, ça règlera son cas à ce morveux. “Ah oups, jsavais pas que quelqu’un tentait de licher mon oreille, je voulais juste m’étirer”.

    (40)
    1. Le problème

      Voilà. C’est ainsi qu’agissent les hommes dignes de ce nom. Et les femmes aussi.

      L’agression ne doit jamais rester sans conséquences.

      (8)
    2. Le bureau du psy ouvre à 11h00.

      Un(e) Québécois(e) sur six a déjà reçu un diagnostic de trouble de santé mentale. Les autres sont en attente d’une rencontre avec un spécialiste

      (-4)
      1. ayoye

        T’aurais pu juste dire “une portion inquiétante de femmes québécoises”.

        Ce qui est encore plus inquiétant c’est que la plupart de ces femmes sont probablement en couple avec la mauvaise personne, mais ça chiâle contre le “stress à job” comme source de maladie mentale.

        (-3)
  2. Vita Laforce

    2 observations sur ce clip:

    1- Si le journaliste avait été une femme, tous seraient monté aux barricades afin de dénoncer l’acte et une chasse à l’homme aurait été organisé rapidement pour retrouver le désaxé et le traduire en justice. Mais là c’est un gars, fak c’est juste ben drôle.

    2- Une autre preuve que les journalistes de Rad-Can sont des marionnettes sans couille qui sont juste là pour régurgiter la propagandes des grands boss.

    (12)
  3. Ça, c'est non!

    Je ne me souviens plus de son nom, mais il y a quelque temps (2 ans?), une journaliste se faisait harceler d’une manière semblable et elle s’est retournée vers son agresseur et a dit : « Ça, c’est non. » Elle avait clairement plus de couilles que le jeune homme présenté dans la vidéo ci-dessus… come on, dude, habite tes testicules!

    (7)
  4. la clique du Thulé

    Une chance que ce n’était pas une femme en Égypte comme Lara Logan qui s’était fait attaquée et violée en live par une dizaine d’arabes consanguins en 2011.

    (6)
    1. ayoye

      Les femmes musulmanes aussi se font violer par des gangs de rednecks du KKK en Amérique du Nord aussi voyons!!! //sarcasme

      (-3)
    2. T'sais quand tu veux un Pulitzer à n'imprte quel prix

      Tu fais exprès pour ne pas mentionner qu’elle s’était volontairement garrochée dans ce troupeau de mâles musulmans en chaleur habillée en reporter nord-américaine blonde et sexy et ne portant pas le voile ? Mettons que c’était pas la plus brillante idée.

      (-5)
  5. Un agréable assault

    Ils ont beau crier à l’assaut, mais le journaliste semble autant sinon plus tripper que le licheux.

    (3)
  6. hagen

    Tab… ouf, sérieux j’suis en train tomber dans les bleus pour ce pauvre p’tit fif. Le vieux il aurait pas tenu 3 secondes derrière moi à essayer de me lécher les oreilles. Pu de nez, pu de langue, pu de face.

    (3)
  7. Ah bon !

    Jeffrey Vallis se demande pourquoi on fait ça à des journalistes qui font leur job…ben parce qu’il n’y a plus personne qui les prends au sérieux parce qu’ils font mal leur job justement…

    (1)
  8. Robert Capa

    « Les néo journalistes milléniaux – dès qu’ont les sort de leur zone de confort – ne sont pas outillés pour aller sur le terrain; où ils se retrouvent vite démunis et déstabilisés sans leur touchscreen. Pourtant ce chroniqueur se trouve, en connaissance de cause, dans un bar de stand-up comics pour weirdo. Bientôt des Safe Space seront obligatoires pour les chroniqueur.e.s sur le terrain. If you can’t stand the heat get out of the kitchen! » – Un correspondant de guerre avec des éclats d’obus dans la tête.

    (-1)
  9. Catherinedorionsentledoritos

    Yark , pauvre gars BEURK ! oui le journaliste est vraiment cute et j’adorais lui faire cela mais dans le privée pas devant les 55 auditeurs de CBC #metoo #stjeromecapue

    (-8)

Les commentaires sont fermés.