Gros gros malaise dans cette entrevue avec Sophie Durocher!

C’est surprenant que t’écrives une telle vacherie!

10 minutes de malaise!


AUDIO…

Commentaire inutile à m’envoyer: elle est ben sensible!

58 réflexions au sujet de « Gros gros malaise dans cette entrevue avec Sophie Durocher! »

    1. Marcel Poivrier

      Exactement. Moi si j’avais été le gars, j’aurais c4lisser mon camp du studio! No way que je me serais fait faire la morale comme un enfant en onde.

      (20)
      1. Faites c'que j'dis, pas c'que j'fais

        “Moi, si j’avais été le gars”…

        Bwahahaha !!!

        C’est ça ton problème : t’as jamais été un gars.

        (2)
    2. Brun la couleur de la marde

      Moi quand j’ai lu gros gros et j’ai vu sa photo qui montrait de la peau, j’ai pensé à des gros lolos.

      (-7)
    3. L'Évidence

      C’est vrai qu’elle sonne très frustrée dans cette entrevue. Toutefois, il
      faut bien dire que c’est une de nos plus grandes faiblesses, celle de
      ne pas tolérer la hausse de température engrangée par le débat, et
      l’échange de sujets comportant le malaise et la vérité partagée ou non.

      Donc Sophie doit rester elle même en étant prête à l’échange mais
      ne pas verser dans le facile et le malaise des petits détails des fleurs
      imprimées des tapis.

      Cette qualité du non lichage constant est pourtant sa principale
      marque de commerce. Si elle s’enfarge ainsi trop souvent pour
      de petites attaques qui sont pourtant comparables à celles qu’elle
      lance, qu’elle ne soit pas surprise de passer pour ringarde et
      rigide. Personne est parfait mais disons que viser haut permet
      d’atteindre les cimes. C’est aussi son cas donc …

      (-14)
  1. Raoul

    Son commentaire sur le lectorat du journal de montreal/quebec, plus eduques, plus riches, etc. que la moyenne… he boboye… un peu plus, elle y croirait…

    (50)
    1. Ben Ouais

      C’est sur qu’à 50% d’analphabètes fonctionnels, n’importe qui qui sait lire à des bonnes chances d’être plus éduqué que la moyenne.

      (13)
    1. Erreur stratégique de sa part à lui

      En effet …. et à la place de Dompierre, je ne serais JAMAIS allé me pointer à une entrevue avec une personne dont je me moque dans mon livre ! Simple gros bon sens. Qu’est-ce qu’il pensait qu’il allait arriver ? (peut-être pensait-il qu’elle n’avait pas lu le livre ??)

      (12)
  2. Allah Papanthoute

    Le gros malaise, je l’ai eu en écoutant la chronique de Louis T. à La Soirée est encore Jeune, parlant de la “Majorité”. Fascinant de comment il réussi à dire tout et son contraire en dedans de 7 minutes. Il cite René Lévesque (qui se méfiait de ceux qui disent être du peuple, mais qui méprisent ce qu’aime le peuple), mais en même temps, mentionne qu’il fait semblant d’aimer écouter du Nickelback pour faire “peuple”. Et naturellement, pour lui, les 72% de québécois qui sont pour la laïcité dans la sphère publique sont des cons.

    Mais le plus malaisant, c’est de voir que même avec une foule gagné d’avance, on entend des criquets à chacun de ses gags…

    (29)
    1. Vital Laforce

      C’est toujours particulier d’entendre ces bienpensants venir nous “informer” des dangers de la dictature de la majorité alors qu’ils voudraient que ce soit une minorité (la leur, bien évidemment) qui devrait gouverner. On appelle ça comment déjà une minorité qui gouverne pour une majorité?

      (3)
  3. Matantekifume

    Quelqu’un qui utilise le mot autrice ne peut pas être crédible…un autre sbire du système qui cherche un safe space!

    (13)
  4. Ta mère

    Vraiment chiant la Clique, tu nous forces à écouter c’te marde là pour en savoir le contenu! Un résumé aurait fait l’affaire.

    (12)
  5. If you can't stand the heat get out of the kitchen.

    « Lorsqu’elle lui fait la lecture du passage compromettant, on entend l’écrivaillon ravaler sa salive; entrainant un incongru borborygme intestinal suivit d’une dilatation des sphyncters, laissant expurger une coulée nerveuse dont on peut presque sentir l’odeur tiède de la lâcheté subventionnée. » – Pierre Lefardeau

    (4)
  6. Jeanvingt23

    L’opinion des tartiss, des gauchiasses, de QS et des intégristes religieux, fou des petits bonhommes imaginaires, on s’en contrecrisse, ça ne représente aucunement le vrai monde du Québec.

    (2)
    1. Jeanvingt23 l'attardé

      J’imagine que le vrai monde c’est des BS comme toi qui sont là de 7h le matin jusqu’à tard le soir à toujours être le premier à commenter sur chaque calisse de post de la clique le même radotage de “gauchiasse, QS, islamissss”. Rend service à la société et au vrai monde, prend une corde et un tabouret pis pend toi crisse de vidange

      (-19)
      1. Berlue

        Ton commentaire est tellement violent que tu devrais être censuré. Tu lui dis de se suicider. C’est quoi ça ??

        (10)
      2. commenteux de commentaires

        Non sont plus comme toi, il attende après que jeanvingt23 ait commenté pour commenter le commentaire de jean, bravo osti de jambon.

        (1)
      3. Jeanvingt23

        C’est fatiguant n’est-ce pas se faire remettre à chaque jour le nez dans ton caca de gauchiasse. Les parasites de la gauche au Québec sont les plus dangereux et violents.

        (0)
      4. Matantekifume

        le fait que tu prends du temps pour vager sur jean23 et que l’on voit ta hargne, ta haine, ta frustration incontrôlée fait en sorte que tu creuses un peu ta propre tombe, cher gauchiasse.

        (-3)
      5. L'obscène qui rampa (Le troisième oeil)

        “…prend une corde et un tabouret pis pend toi crisse de vidange”

        Mais c’est donc ben fâché ç’te ptit monsieur là? On a d’la grosse grosse colère?
        Demande à maman de te préparer un bon chocolat chaud, prends ta doudou pis va regarder tes reprises des Teletubbies.
        On t’embrasse fort fort. Bon dodo mon amour.

        (-11)
  7. Geez Whiz

    Ça me fait penser à LSEEJ lorsqu’ils parlent d’un sujet de politique. Souvent, leur argument suprême, c’est de sortir la carte Martineau, Durocher ou Bock-Côté et juste dire le contraire d’eux pour se donner l’air d’avoir raison.

    (-2)
  8. Docteur Carte Soleil

    Sophie, je ne la connais pas.
    Mais elle a quand même raison.
    C’est un peu facile comme commentaire.

    (-3)
  9. DAMIEN NOMED

    facile de se cacher derriere son ecran ou une page et vomir son fiel. Mais confronter en personne sur les medias, ca moins evident…

    (-4)
  10. Labotte & Costello

    J’avais détesté « Un petit pas pour l’homme », son bouquin qui l’a mis au monde… Mais après cette entrevue, j’ai le goût de (re)lire Dompierre.

    (-9)

Les commentaires sont fermés.