Pénélope à Qc avec son Starbucks en anglais!

Compte-toi déjà chanceuse d’être au Salon du livre…

Ça doit être tranquille à son kiosque pour faire ça!

Pénélope est au Salon du livre…

Déjà là…

Une belle photo sur son Instagram…

Mais ensuite…

Commentaire inutile à m’envoyer:les veudettes de Mtl qui pleurent à Québec!

45 réflexions au sujet de « Pénélope à Qc avec son Starbucks en anglais! »

  1. Le gars que crisse

    “auteur.trice.s”, “qcois.e.s”, “le même chose”

    La prose de Pénélope me donne la nausée. 🤢

    (55)
  2. Environnement 101

    Si j’achetais un café dans un verre en carton en 2019 plutôt que de prendre ma tasse réutilisable, je ne m’en vanterais pas…

    (54)
    1. Laurent Migneault

      Je suis en train de boire mon café… Dans ma tasse réutilisable… Mais si je vais à Québec (et que j’oublie malheureusement ma tasse réutilisable), ça se pourrait que je boive mon café dans un verre en carton…

      (-4)
  3. Juste pour Crasse

    En plus elle baragouine son français à l’anglaise! : ”on fait LE même chose”.
    Dans tous les cas, quel insignifiant personnage!

    (38)
  4. Les organisateurs du Salon du livre

    Face à cette critique, nous annonçons un changement important pour le salon du livre de l’an prochain.

    En effet, Pénélope McQuade ne sera plus invitée.

    Nous avons confiance que cette mesure satisfera le plus grand nombre.

    (35)
    1. Le Hibou à bout

      Bientôt ils vont nous arriver avec des mots qui pourraioent sortir de la bouche d’un enfant comme «doctrice», «mettrice en scène», «ingénieurice», «soudrice»…

      (18)
  5. Le problème

    1) Starbucks.
    2) Pénélope McQuade.
    3) Salon du livre de Québec.

    On a minimalement deux fautes de goût ici. J’hésite pour l’item 3.

    (25)
    1. henrietteaimepaslaplante

      LOL La ville de Québec est un fail en entier…. Hors de Montréal c’est tellement pas intéressant le québec

      (-16)
        1. henrietteaimepaslaplante

          Oui c’est un village horriblement plate Québec. c’est peut être cute mais c’est plate!
          Moi je n’aime que la région de Montréal au québec!

          (0)
  6. Les bobos

    Un livre écrit en écriture inclusive? Beurk, non merci. Et en passant, on devrait boycotter cette multinationale qui ne paye pas d’impôt et qui transfère ses profits dans des paradis fiscaux.

    (20)
    1. Oui mais

      @Les Bobos:a ce moment,on va boycotter tous les grands commerces(grandes surfaces,etc) du Québec,ils appartiennent tous a des multi-nationales qui ne paient pas ou peu d’impôts mais dont les employés embauchés paient des impôts et taxes au lieu de recevoir des indemnités gouvernementales.

      (0)
  7. Chris

    Je ne comprend pas son commentaire, Qu’est-ce qui la dérange? Le fait que ce soit Starbuck, entreprise américaine? Que ce soit écrit en anglais?

    Personnellement ce qui me dérange le plus c’est cette façon qu’on les vedettes “locales” de faire la morale à tous, sur tout, tout le temps en prenant un ton faussement gentil. Bois le ton café gratuit et arrête de te rendre intéressante comme si tu épousais TOUTES les causes. C’est juste pour la publicité positive que ça peut te rapporter.

    Vous voulez vendre une image authentique mais vous sonnez faux.

    Et un commentaire sur les auteur.trice.s.es, ami.e.s.: Si vous tenez tant que ça à utiliser l’écriture “inclusive” pourquoi des points entre les lettres et pas des parenthèses comme avant? Parce que les parenthèses sont au deuxième niveau du clavier de votre téléphone et c’est trop compliqué? Finalement écriture inclusive, mais sans trop d’effort?

    (17)
    1. Bérangėre

      Ce n’est pas pour la publicité positive, mais un besoin narcissique de récolter des “J’aime”…

      C’est une forme de maladie mentale, probablement.

      (8)
    2. À droite du 450

      Bien d’accord avec toi… son post n’est pas clair… C’est dans les médias et ce n’est pas foutu de faire une phrase intelligible… Non mais quelle pauvre nunuche cette fille…

      (7)
    3. Féministe moyenne

      Mettre un point entre une lettre féminine et une masculine est misogyne et marqueur de ségrégation sexuelle!!!!! Notre prochain combat consistera à éliminer ce point patriarcal!!!! Les mots auraient dû se lire ainsi:

      «auteurtrices» et «qcoises»

      No Pasaran!!!!!!!

      (5)
  8. Krine

    Je ne comprends pas, le café gratis est du Starbuck et ça fait pas son affaire? Pourquoi ne pas le laisser là, prendre une marche de 5 minutes et aller s’en payer un autre ailleurs? Ben non, c’est bien mieux de le prendre le boire et critiquer après…

    (17)
  9. Le Comte Diderot

    La pauvre enfant perdue est tombée dans un autre piège, celui de l’écriture inclusive… FUBAR

    (17)
  10. L'écriture.e. de.s idiot.e.s et de.s imbécil.e.s

    Quelle connerie totale que cette ridicule écriture soi-disant inclusive. Il est hors de question que j’écrive ainsi. Jamais, jamais, jamais, jamais, jamais. Le masculin inclut le féminin. Point final, et tant pis pour les bien-pensants.

    (16)
  11. Mike

    Fallait qu’à dise à tous le monde qu’elle en voit des choses dans sa vie, dont personne ne voit au quotidien.

    (15)
  12. Bidule

    Je comprend plus la présence d’un trou noir que le rayonnement médiatique de l’animatrice. Le vide semble voyager assez rapidement à ce que je vois. Non mais Pénélope rendue au Salon du Livre ??

    (10)
  13. Radio-Canada, pour un népotisme équitable.

    « Le talent c’est génétique! » – Winston McQuaalude

    (10)
  14. Hmm

    Starbucks dans la même lignée que le monde qui aime les produits Apple, ces gens là croient s’identifier à un groupe de gens anticonformiste pis dans le fond ces entreprises sont pires que la compétition (Apple avec des filets anti-suicides tellement les conditions de travail sont misérables, obsolescence complètement exagérée de ses produits, Starbucks qui élimine la compétition des cafés locaux en faisant l’acquisition de tout les “petits” dans la ville mais en laissant le nom de l’entreprise intact pour faire croire que les gens consomment “local”).

    Les gauchistes sont de belles petites merdes zombifiées.

    (10)
  15. Adil Camus

    Son affaire sur sa tête l’a t’elle prise à une dame noire? Je regarde ça et c’est peut-être de l’appropriation culturelle…. Je soumet cette pic à Xavier immédiatement. Seulement lui et personne d’autre ne peut trancher cet épineux débat.

    (8)
  16. La fille à papa.

    « Le salon du livre de Québec est fier de remettre un prix spécial pour: Le livre dont la page couverture est aussi nulle que son contenu, à madame Mcquaalude et le monsieur à côté d’elle. » – Cioran

    (7)
  17. Jeanvingt23

    McQuade et la nouvelle mode, un foulard roulé par en dedans sur la tête, vive le multiculturalisme de rad-can.

    (5)
  18. Jean-Louis

    Elle a bien raison pareil. C’est pas juste une question de langue anglaise, voyons donc. Starbuck, c’est du terrorisme capitaliste. Ça s’impose en se rendant inévitable, dans un environnement donné et dans la tête des moutons, et ça fait fermer le petit commerce partout où ça passe. Et bien sûr ça cache ses profits dans les paradis fiscaux.

    Dans ce cas ci, si Starbucks ont acheté l’exclusivité du café au salon du livre ou au centre des congrès (c’est ce qui semble être sous-entendu), effecivement c’est pas fort. À Québec, il ne manque pourtant pas de bon café, je pense entre autres à Sobab qui torréfient eux mêmes, fournissent de nombreux commerces, et réparent les machines à café de toute la région, tout en ayant le temps de continuer à sourire à leur clientèle chaque jour. Ce serait bien que ce soient des gens comme eux qui profitent de l’achalandage de l’événement plutôt qu’une entreprise américaine qui se crisse de notre gueule et nous remplit de bullshit pour mieux nous voler.

    Particulièrement dans un salon du livre, d’ailleurs, qui représente un certain symbole d’une identité culturelle propre qu’il serait important de ne pas trop polluer avec des effets de mode impérialistes. La prochaine étape ce sera quoi? Les livres seront classés par éditeurs mais officiellement tous vendus par Wal Mart?

    Ça me semble assez simple à comprendre, mais on dirait que la logique c’est que tout ce que Penelope McQuade fait est risible, on n’a qu’a y ajouter un “toé” ou un “oh bo boy” et voilà le travail. Mais bon, malgré ses defauts, elle est au moins aussi dotée de raison que le webmaster de la Clique…

    (0)
    1. Batoche

      Elle a en effet raison, mais son pathétique «auteur.trice.s qcois.e.s» lui enlève toute crédibilité pour un bon 10 ans.

      (5)
  19. À propos

    La Clique du Plateau est un blogue qui s’amuse à critiquer l’actualité, les médias, bref, n’importe quoi qui parle de Québec. Avec beaucoup de sarcasme, ce blogue met l’accent sur tout ce qui a rapport au Centre Vidéotron, les radios de Québec, et les spectacles qui ont lieux dans la capitale.
    La devise de la Clique : Des clics!!!

    (-4)

Les commentaires sont fermés.