Les manteaux North Face à 400$ par terre toé!

Pas facile à nettoyer!

Commentaire inutile à m’envoyer: moi c’est un K-way!

28 réflexions au sujet de « Les manteaux North Face à 400$ par terre toé! »

  1. Projet Vert

    On devrait démolir L’UQAM, planter des arbres et faire un beau parc, ça serait merveilleux pour l’environnement.

    (61)
    1. Uquamienne non épilée

      J’aimerais que les gauchistes de l’UQAM proposent un nouveau modèle économique ainsi qu’un plan de transition viable. Tsé, quelque chose qui demande des capacités intellectuelles et de la réflexion… ce qu’ils sont incapables de faire.

      (10)
  2. M.Pipi

    Bof, ils font juste nuire à l’environnement encore plus. La congestion automobile et le déplacement des bœufs, ça pollue. Pis ajoutez une couche de fumée de pot et tous les cartons de café starbuck jetés par terre…

    (28)
    1. ayoye

      La majorité de ces gauchiasses ne se gênent pas pour voyager en avion au Viet-Nam ou en Amérique centrale, ils contribuent plus à la pollution que le citoyen moyen.

      Mais chut hein, pour leurs besoins, c’est toujours acceptable, mais pour la “soccer mom” qui veut emmener ses enfants jouer des games de soccer dans une ligue compétitive, elle a pas le droit d’avoir une mini-van.

      (21)
  3. Faut que jeunesse se passe

    La stupidité des étudiants de l’UQAM atteint des sommets. Expliquez-moi en quoi le geste de s’écraser au milieu de la rue va améliorer d’une quelconque façon l’environnement.

    (21)
    1. Paul Zamboni

      J’ai étudié en sciences politiques à l’UQAM de 1979 à 1982. C’était le royaume totalitaire du marxisme-léninisme, de la bien-pensance et du féminisme anti-hommes exacerbé.
      La stupidité des étudiants (et des étudiant.e.s…) était sans limites, moi inclus.
      Trente-sept ans plus tard, rien n’a changé.
      Le discours faussement révolutionnaire de l’époque, style Plateau et Mile-End, continue de perdurer.
      L’UQAM ne fait que perpétrer le statu quo. Aucune introspection critique n’est permise.
      C’est une université réactionnaire qui s’oppose au changement et à la modernité.
      Cinquante ans plus tard, un vigoureux coup de balai s’impose.

      (24)
      1. S.O.S. Québec

        Moi aussi, j’ai fait science politique à l’UQAM de 1976 à 1980, je peux confirmer ton diagnostic. Il y a quinze fois trop d’étudiants en sciences humaines à l’UQAM pour répondre aux besoins réels du marché du travail. Environ 7% des diplômés obtiennent un emploi vraiment relié à leur domaine d’étude. Moi, je me suis retrouvé commis vendeur dans un magasin de vêtements avec mon diplôme avant de me recycler dans autre chose. C’est une usine à produire des diplômes inutiles, usine fort coûteuse qui ne sert en fait qu’à faire vivre une brochette d’enseignants et de chargés de cours et à faire perdre temps et argent autant aux étudiants qu’au gouvernement du Québec. Il faudrait imposer des ratios d’inscriptions en fonction des taux de placement en emploi relié à la formation obtenus au cours des années précédentes, ces départements deviendraient tout petits, petits, petits…

        (18)
        1. eh ben

          Ils font rentrer plein de losers en sciences humaines pour avoir des revenus avec les frais étudiants, pour ensuite payer les professeurs syndiqués indélogeables qui font au-dessus de 120 milles par année (leur retraite, les assurances, les voyages dans des séminaires à l’étranger, etc) et l’équipement de recherche coûteux des départements de science de la nature.

          (13)
        2. crosse

          C’est un bon truc pour faire de l’argent pour les profs et la direction.

          Imaginez si on envelevait toute la marde des diplomes inutiles des universités!

          Faite moi pas accroire qu’avec un bac en philosophie tu va avoir une job avec ca!

          Une belle passe de d’argent pour ruiner les étudiants pour ensuite qu’ils soit a la merci des entreprises parce qu’ils sont sans le sou.

          (2)
  4. ayoye

    Créer une entreprise qui peut offrir de l’énergie propre? No way!! On va juste se faire à croire qu’on est des super-héros venant à la rescousse de la société!

    Oubliez pas vos pillules, tsé pour les monstres qui sont en-dessous de votre lit là…(vous payez pas de toute façon).

    (17)
    1. Mr Net

      Je savais pas que y’existait des vetements non lavables.

      “Shit, j’viens d’echapper d’la moutarde sur mon chandail”
      (Met le chandail aux vidanges immediatement)

      (22)
    2. ayoye

      Ah ouais, des beaux manteaux North Face conçus dans des sweatshops, hey fille t’as mis ton cerveau en congé aujourd’hui?

      Ou es-tu comme la fille gauchiste typique qui “oublie” tout d’un coup ses belles valeurs morales quand elle veut se magasiner un produit de consommation?

      (8)
        1. ayoye

          Selon qui, les zombies médicamentés? Tu dois surement être un grassouillet qui se permet de donner des leçons de nutrition jte gage?

          (1)
  5. Matantekifume

    Le réchauffement climatique c’est etre obligé de mettre un manteau North face à la mi-mai…

    (6)
  6. Tutu

    Si on les écrases ça va faire moins d’humains sur terre donc moins de pollution je me trompe ?

    (6)
  7. Le Saint

    Ben voyons, depuis quand on peut pu salir de la guenille de plein air? Tu t’embourgeoises rare Clique!

    (4)
  8. PFFFT !!!

    Environnementalistes, mais esclaves des marques…👏😒

    Les vrais environnementalistes n’avantagent les grandes marques!

    (4)
  9. La Chasse Galerie

    Encore le Québec gauchiasseux en train de brainwasher ses kids pour qu’ils deviennent de futurs snowflakes sans discernement, bien mous et maniables. Bravo !

    (3)

Les commentaires sont fermés.