Pourquoi le dernier Dolan chez nous est bon, mais pas ailleurs?

Pourquoi Cassivi et la tante à Xavier Dolan (du Devoir) disent que le dernier Dolan est excellent… lorsque sur internet on peut lire le contraire?

Cassivi, évidemment…

La tante de Xavier Dolan… qui critique les films de Xavier Dolan!

Faut le faire!

Mais dans le Figaro…

Et sur Rottentomatoes… il y a du vert…

Commentaire inutile à m’envoyer: faut ben se protéger!

 

39 réflexions au sujet de « Pourquoi le dernier Dolan chez nous est bon, mais pas ailleurs? »

  1. Fred

    Le chauvinisme à son meilleur. N’importe qui aurait pu écrire la chronique de Cassivi avant la représentation et on aurait sauvé plein de CO2 😛

    (59)
    1. JAY JAY

      Il s’est payé un beau ti voyage aux frais de son OSBL ah le chanceux

      MC et OT ne semblent pas s’être aperçus que l’époque où on pouvait fourvoyer la population avec des critiques positives d’un supposé délirant accueil étranger pour le film de leur chum est terminée.
      L’internet nous permet d’avoir un autre regard.

      J’adore notre époque. Nous avons la possibilité de d’entendre un autre son de cloche et d’obtenir la vérité.

      (34)
    2. Sempa

      Si le jeune gagne la palme d’or. Les petits incultes comme vous vont-ils se rétracter?

      Je connais déjà la réponse amalgamique, genre; Esti de gauchisse environnementeur subventionnés qui lit La Presse à plat ventre devant l’islam, Trudeau, les compots de QS, gnagna, prout prout.

      (-21)
  2. Geez Whiz

    J’ai appris moi aussi il y a quelques années qu’Odile Tremblay est la tante de Xavier Dolan. En fait, je crois que c’était à Infoman et c’était dit avec plein de candeur dans l’émission, sans que Dufort ou quelqu’un soulève le fait que c’est quand même un peu spécial qu’elle soit autorisée par son journal à écrire des critiques sur les films de son neveu. Elle devrait carrément s’abstenir de faire des critiques de ses films.

    (25)
    1. Le camembert épileptique

      Odile Tremblay est la 2e femme de l’un des oncles de Xavier Dolan. Elle n’est pas de sa famille directe, elle est devenue sa tante par alliance. Elle n’est même pas la mère de ses cousins. Qu’elle fasse ou non ses propres critiques dans Le Devoir à propos des films de Dolan, tu devrais être assez mature pour t’en câlisser. Tu vas trouver 1000 critiques de son film sur internet. À toi de faire la part des choses. Et surtout, à toi de te faire ton propre avis.

      (-2)
    2. phil

      Odile Tremblay est sa tante ? Il est assez “tante” lui-même, du moins dans ses films…..

      (-3)
  3. L'artiste subventionné et engagé dans l'activisme écogauchiste

    Je suis très offensé.

    Comment peuvent-ils dire que les films de Dolan tournent en rond, alors que je n’ai jamais été aussi ému de voir l’histoire d’un petit homosexuel mal élevé et débalancé psychologiquement de toute ma vie. Chaque nouveau film de Dolan amène du suspense. Comment le prochain petit homosexuel fragile se réconcilira t’il avec Anne Dorval?

    Un thriller psychologique de renom.

    (22)
    1. Hourra Hourra

      Pour faire changement, il pourait se réconcilier avec sa tante transexuelle interprété par Marc Cassivi. Marc aurait une maudite bonne raison de prendre l’avion si Cannes call.

      (7)
  4. Solidarité

    « Une pétition du milieu artistique montréalais a été mise en ligne afin que le film soit présenté, ne serait-ce qu’une fois au Québec, au cinéma Beaubien dans la petite salle affectueusement surnommée: la salle des têtes grises en Kanuk). » – Signée: Monique Girouille, Michelle Blanche, Marc-André Luciole, Michel Coulombre, René-Embaumier Roy, Michel Tremblotte, André Brossard, Serge Deloncourt, Manon Tassé, Mado Laglotte, Edgar Fruiteux, Joël Lemembre, Éric Sanstravail.

    (17)
  5. Je dis ça d'même

    Si les spectateurs ont soi-disant applaudi pendant huit minutes à la fin du film, c’est peut-être, justement, parce qu’ils étaient content qu’il soit enfin terminé…

    (14)
  6. La société du spectacle

    Le népotisme désigne une pratique qui, pour un responsable (élu, haut fonctionnaire, dirigeant d’entreprise, le CALQ, la SODEC, ou directrice générale de la Télévision de Radio-Canada ), consiste à distribuer des honneurs – des avantages ou des emplois – à des membres de sa famille, des conjoints ou à des amis artistes au talent médiocre ( La Presse, Le Devoir, Le Voir, Urbania, Québec Solidaire ) plutôt qu’aux personnes qui y ont droit ou qui sont les plus compétentes.
    Le népotisme est donc un abus d’influence et d’autorité qui génère des injustices en écartant “ceux qui ne sont pas de la famille”. Il s’apparente au clientélisme, voire à des pratiques mafieuses.

    (13)
    1. Le Chez nous des Artistes

      « Sachez que le talent se transmet de père en fille. Point! » – Winston McQuaalude

      (-7)
  7. Journalistes ou promoteurs?

    Les journalistes d’ici aiment bien crier exagérément au triomphe quand des artistes québécois se produisent à l’étranger.

    Par exemple, ils avaient tenté de faire croire que Daniel Lemire, Cathy Gauthier et Ding et Dong avaient viré la France à l’envers à l’époque, alors que c’était totalement faux. Même chose quand Broue a tenté une version anglo aux États-Unis.

    Pendant longtemps, ils ont aussi prétendu qu’André-Philippe Gagnon était devenu le roi de Las Vegas, alors qu’il présentait en fait son spectacle dans des salles secondaires, comme des dizaines d’imitateurs là-bas.

    (13)
  8. trex

    J’espère que dans son prochain film il aura le courage et l’ambition de mettre un couple gai “homme africain musulman” avec “un juif israélien trans”.

    Tsé ça parle de diversité mais les couples gais sont toujours bien blancs et homogènes.

    (9)
  9. L'Anti-Ferrandez

    Ce que ca me dit c’est que le gros bon sens revient toujours à la surface, mais que ca prend plus de temps au Québec. Quelle perte d’énergie!

    (6)
  10. Luc Cul

    J’aime bien Xavier Dolan et son cinéma, et contrairement à d’autres, il a ce don de faire parler de lui… Son parcours spectaculaire mérite d’être souligné…

    Mais ce culte de la personnalité à peine subtil, fomenté par certains individus de la faune médiatique québécoise, a toujours gossé, et ce, depuis «J’ai tué ma mère».

    Comme s’il était protégé par une certaine clique…

    (5)
    1. rotten potatoes

      Son ” oeuvre” se limite à des variations sur un même thème.Un ou deux films ça passe,mais là il semble y consacrer toute sa carrière comme s’il n’avait rien d’autre à dire et comme s’il essayait de se psychanalyser à travers ses films.Ça pouvait passer quand il était gamin mais là qu’il a mûri on s’attend à voir un vrai réalisateur qui lui a un regard éclairé sur toute la société et est capable de faire d’autres films que ceux qui tournent autour de sa petite nature narcissique.

      (8)
  11. Tracteur

    Odile Tremblay agit plus avec Xavier Dolan comme une publiciste que comme une journaliste. Elle liche littéralement le sol ou Xavier Dolan pose les pieds, c´est gênant de l´entendre.

    (3)
  12. Mesemble

    Il est quand même talentueux, mais aucun de ses films deviendra culte. Je crois que même ceux qui le louange n’ont aucune envie de réécouter un deux heure de malaise d’ambigu-gai troublé. Ça fait penser à Gregory Charles, il maîtrise plusieurs instruments, il connaît le chant et tout ce qui vient avec mais maudit que c’est platte ce qu’il fait….

    (2)
  13. Dicentim

    La Clique vient d’apprendre que tout le monde n’aime pas les mêmes films. Bravo. N’oublie pas de noter cette journée dans ton journal intime.

    (1)

Les commentaires sont fermés.