La façon de décrire Éric Duhaime à Télé-Québec…

Une description très de gauche VS les autres!

Duhaime va aimer…

Commentaire inutile à m’envoyer: il a l’air d’un chaton sur la photo!

31 réflexions au sujet de « La façon de décrire Éric Duhaime à Télé-Québec… »

  1. Polisporin

    J’espère qu’il ne vont pas asseoir la chaleureuse comédienne trop près le de grande brûlée…

    (75)
  2. Vital Laforce

    Selon les médias de masse, quand tu es de droite tu es sois “très controversé”, “populiste” ou “polémiste” alors que quand tu es de gauche tu es “sympathique”, “authentique”, “altruiste”, etc.

    La bonne vieille recette quoi…

    (32)
  3. Regis Lebum

    Que tu sois de gauche ou de droite, je pense que tout le monde s’entend pour dire que Duhaime c’est de la pollution sonore. Il n’es pas invité pour ses opinions, il est invité seulement pour déblatérer des inepties. L’étiquetter de “controversé”, c’est malheureusement ce qu’il recherche

    (29)
    1. Dents propres

      Cette pleurnicheuse Duhaime, qui déblatère niaiseries à un débit tel que ces admirateurs pensent “qu’il connait ça”.

      (10)
      1. Le dégoût authentique

        Les gens de la place ont souvent tendance à confondre “faire de la peine” et “dégoûter”.

        Deux émotions bien différentes.

        Ta bêtise me dégoûte.

        (7)
  4. Critique situationniste théâtrale

    « Après avoir fait sa crise à TLMEP, en rabaissant les humoristes qui volaient la job de vrais acteurs comme lui, Bégin est lui-même devenu ce 𝒄𝒖𝒓𝒊𝒆𝒖𝒙 transfuge parasite qu’il dénonçait; autant comme médiocre animateur de show de cuisine, que méprisable prête-nom pour tourtières congelées des régions. Quant à sa carrière de comédien, on peut l’oublier. » – Robert Lévesque

    (11)
  5. Le Malicieux

    Comment? Curieux Bégin a encore son émission a radio-Québec? Il est pire que le président de Bombardier pour le tétage de subventions celui-là….

    (7)
  6. Mange tes brocolis sinon tu vas devenir comme Éric Duhaime

    L’ensemble de l’œuvre d’Eric Duhaime peut être résumé par ses propres propos: “Vaut mieux de la fausse information que pas d’information pantoute” (2016).

    (7)
  7. Mam Cousineau

    Duhaime à les couilles d’aller sur un panel hostile. C’est pas comme Capitaine Femelette Troudeau et ses pérruches de députés/ministres tous incompétents, irresponsables, gauchiasses et globalistes

    (6)
    1. Dents propres

      Il a surtout la malhonnêteté de sa mauvaise foi, ce ti-coune.

      (tout comme Guy A. Lepage, on s’entend)

      (-1)
  8. Faites ce que je dis, pas ce que je fais

    L’«authentique« comédienne Élyse Guilbault, c’est celle qui avait déclaré en entrevue que les journaux n’étaient bons que pour allumer des feux.

    Pourtant, ladite Guilbault s’empresse d’appeler les journalistes quand on lui offre moins de rôles et qu’elle ne veut pas se faire oublier du public.

    (6)
  9. Subvention multi confessionnelle

    « Émission pro bobo-gauchiste produite par la très s͟u͟b͟v͟e͟n͟t͟i͟o͟n͟n͟é͟e͟ Marie-France Bazou. » – Pierre Lefardeau

    (3)
    1. Le Malicieux

      Non mais faut comprendre : pourquoi s’en prendre à des bs riches, quand on peut s’en prendre à des bs pauvres…

      Tout cet argent pour ne produire rien d’autre que des chambre d’écho: ces bs la coûtent beaucoup plus cher, au pro-rata…

      (3)
  10. En plein centre

    Bof, Télé-Québec aurait pu écrire : Eric (mains pleines de sang) Duhaime.
    -FM93 20 juin 2016.
    Tellement degueulasse, le CRTC l’a manqué celle la.

    (2)
  11. Critique déconstructive

    « Élyse Guibault, une intervenante en art qui joue son propre rôle de dépressive chronique, dans les soporifiques films de Bernard Émond – financés par le Diocèse de Montréal, et qui remportent à chaque fois le prix oecuménique. » – Robert Lévesque

    (0)
  12. La clique de la CAQ

    Ok d’abord, la chaleureuse, charmante et sympathique Eric Duhaime. Es tu content Clique.

    (-4)

Les commentaires sont fermés.