Bon Safia Nolin qui braille sur les critiques!

“Sylvain, arrête. Arrête de détruire des artistes.”

 

Commentaire inutile à m’envoyer: elle passe sa vie sur Twitter?

30 réflexions au sujet de « Bon Safia Nolin qui braille sur les critiques! »

  1. Analyste en gauchistes

    Toujours agréable quand l’extrême gauche et la gauche se tiraillent. Ça ramène une couple de gauchistes vers le centre, là où prime une certaine logique.

    (48)
      1. Le gars d'Végeusse

        Écoute, c’est pas la dernière fois qu’il va dire des niaiseries. Va falloir t’y faire.

        (2)
  2. Aimez-vous bran?

    « T’sé quand tu dis que mononcle Cormier lui-même – invariablement en pâmoison devant tout ce qui porte une tuque molle et gratte une guitare – trouve pas ça bon; c’est que ce doit être vraiment excrémentiel ! » – Robert Lévesque

    (22)
    1. Job à vie

      « Monsieur Cormier est à la critique musicale du terroir québécois, ce que madame Aînée-Marie Dussot est à l’objectivité radio-canadienne. » – Claude Radotte

      (5)
  3. Mam Cousineau

    Quand je la vois j’ai toujours l’image de morse échoué sur un tat d’algues qui chantent mets ta main dans mes shorts…

    (22)
  4. Critique du boomers club

    « Encore des mâles caucasiens, vieillissants, privilégiés et en position de pouvoir, qui s’abrogent le droit de détruire des artisan.e.s qui gagnent misérablement leur vie en grattant de la guitare! » – Les soeurs Boulettes

    (16)
  5. Vital Laforce

    Le critique du Devoir qu’il l’appelle “Sofia” dans sa réponse lol.

    Sinon c’tu moi ou je commence à trouver Simon Jodoin de plus en plus pertinent?

    (13)
    1. Batoche

      J’ai aussi cette drôle de sensation d’être parfaitement en phase avec lui… étrange comme sentiment.

      (4)
  6. Et ça compose des chansons, cette bibitte-là?

    «Ceci est l’exemple parfait de pourquoi je trouve…»

    Calvasse, un enfant d’école primaire écrit mieux que Moby Dick Nolin.

    (11)
  7. Geste citoyen

    « Monsieur Cormier vous me décevez beaucoup! À telle enseigne que j’ai exigé que vous soyez ajouter à notre blacklist radio-canadienne en tant que “persona non grata”. » – L’honorable madame Monique Girouille, décorée de la médaille du Canada: ambassadrice et mentor d’artistes franglophones, et animant la plus grande émission dominicale de l’institution d’état.

    (2)
  8. Le mépris n'aura qu'un temps

    Safia a raison. Cormier a cette déplorable tendance de se poser en juge suprême de la pop acceptable, en s’appuyant à peu près uniquement sur son ressenti. Ce n’est pas le rôle du critique d’étaler son opinion émotionnelle à grand renfort de “J’ai essayé 40 fois, désolé, mais les émotions ne passent pas”. On s’en tape. Le critique doit nous dire si les textes sont aboutis, si les arrangements et orchestrations sont élégants, si la réalisation est audacieuse. Il doit nous situer, nous renseigner sur le créneau où l’on se trouve et ainsi de suite. Bref, y aller selon une grille esthétique à la fois tangible et instructive, puis conclure en disant qqchose comme “Dans le genre pop-folk régional à tendance rassembleuse, Dany Bédar nous propose un album standard”. Cormier nous bassine depuis des années avec les Soeurs Boulay, comme si c’était la plus belle invention depuis le pain tranché. Or, au point de vue de l’esthétique, Dany Bédar n’a rien à envier aux Soeurs B. Ses textes ne sont pas plus bêtes, ses mélodies et arrangements pas moins prévisibles. N’importe quelle cloche peut faire connaître son ressenti : Stéphanie et Chantale m’ont fait brailler, Dany m’a laissé de glace. Et je ne vous parle pas de l’indice branchouille, tout à fait subjectif, selon lequel les Soeurs B. réussissent et Dany Bédar échoue.

    (1)
    1. Le manger mou c'est comme la critique molle.

      « Tout comme matante Petrowski, mononcle Cormier devrait prendre sa retraite. » – Francine Grimaldoune

      (1)
  9. Le mouvement punk expliqué aux hypsters

    « Sylvain Cormier et Louis-Jean Cormier sont à leurs convictions, ce que la colonne vertébrale est aux mollusques. » – Sid Vicieux

    (-3)
  10. Nels

    En meme temps la job de critique cest quand meme dla grosse marde, avec internet tout le monde peut [etre un critique, qui a vraiment besoin de savoir ce que Sylvain pense d’une album.

    Pourquoi ne pas profiter pour faire la critique d’un album qu’il aime et qu’il recommande.

    (-4)
  11. agar

    Je ne connais pas Sylvain Cormier mais il m’a l’air d’un gauchiste ”décomplexé”, d’un genre de gauchiste à la mode qui se fait remettre à sa place par une extra-gauchiste! Wow, comme c’est intéressant!

    (-6)
    1. Putain, le Rock & Folk nouveau est en kiosque!

      « Cà fait plus de 30 ans que le boomer, Cormier, tente d’écrire dans le style franchouillard du magazine – devenu totalement ringard – Rock & Folk; mais en vain. » – Philippe Manœuvre

      (6)

Les commentaires sont fermés.