La Nordiques gnochonne aurait dû voter oui!

Ça s’peut pas!!! 😂😂😂😂😂😂

Commentaire inutile à m’envoyer: on peut refaire un référendum?

28 réflexions au sujet de « La Nordiques gnochonne aurait dû voter oui! »

  1. Le Hibou à bout

    Pas la première fois qu’on entend ça. C’est à partir du départ des Nordiques que les gens de Québec ont commencé à avoir leur complexe d’infériorité et leur hargne anti-péquiste (aidé par un certain André Arthur à l’époque), parce que Parizeau n’était pas intervenu lors de la vente de l’équipe. Ils ont voté NON en guise de contestation devant le PQ puis la hargne s’est peu à peu transformée en fédéralisme cheap de style Radio X.

    (48)
    1. Ô Canada, erreur de nos aïeux

      Si les tatas colonisés de Québec bandent sur le fédéralisme en raison d’une simple équipe de hockey, ils méritent tout le mépris qu’ils subissent. Beau troupeau de crétins.

      (23)
    2. Esso

      Bernard Landry avait un plan pour sauver les Expos mais Lucien Bouchard avait dit non en déclarant que l’on subventionne pas le sport lorsqu’on ferme des Hopitaux.
      Le PQ avait raison tant pour les Nordiques que pour les Expos,on subventionne pas des millionnaires du sport.
      Voyons maintenant Valérie et Legault,que vont-ils faire lorsque les Juifs vont aller les têter pour le retour des Expos,avec un beau projet de stade pour les Anglos du centre-ville au bassin Peel,

      (22)
        1. la clique du Thulé

          il a raison… la famille bronfman est la plus puissante au canada et bien sur ce sont des membres du peuple élu. ce n’est pas antisémite de le constater.

          (5)
        2. Allah Papanthoute

          Ben oui, c’est ça.

          C’est comme dire “état-uniens” au lieu d’américain, et essayer de convaincre tout le monde que ce n’est pas par haine ou jalousie…

          (-9)
    3. Miss Wonderbra Québec

      Isabelle Porter – Le Soleil – Mars 2014
      – «Mercredi matin au 93.3, l’animateur Sylvain Bouchard proposait à ses auditeurs de ramasser des drapeaux du Canada pour répliquer aux souverainistes. Il leur demandait aussi de l’appeler pour lui suggérer qui devrait jouer le rôle de «Capitaine Canada» dans l’éventualité d’un référendum. « Elle va utiliser les fonds publics pour mousser l’indépendance », disait-il en parlant de Pauline Marois. « Elle va provoquer des chicanes avec Ottawa, elle va tout faire pour mettre en place le panier à homards. »
      – À Radio X, l’animateur Denis Gravel proposait quant à lui, la semaine dernière, aux parents qui l’écoutent de faire un bricolage anti-péquiste avec leurs enfants. L’idée était de transformer la publicité péquiste imprimée au slogan « Déterminée » en « terminée ».
      – À NRJ le midi, Jeff Fillion n’est guère plus subtil sur ses préférences qu’il a affichées aussi sur Twitter le 13 mars. « Les gens doivent voter PLQ à Québec… même le nez bouché », écrivait-il. «… Il faut sacrifier la CAQ, sinon c’est la fin my friend ».

      (12)
    4. Jeff t'es out !

      Effectivement tout concorde.

      C’est vers 1996 ou 97 que Jeff est arrivé à CHOI pour brasser de la marde parce que c,est ce que son boss voulait.

      Depuis ce temps là, le pauvre nous radotte la même chose depuis 25 ans… et c’est pas finis si on se fie à Arthur qui est resté sur la radio pendant 40 ans…

      Jeff est un X. Les X sont out ! Les Y (milléniaux) sont arrivé sur le marché du travail depuis un bon boute.

      Les Z (moins de 20 ans), arrivent !

      (6)
    5. Bof

      Je ne crois pas qu’il y a un lien de causalité entre le fait qu’il n’y a plus d’équipe de hockey de la ligue nationale dans le région de Québec et le fait que les gens de ce secteur du Québec votent contre l’indépendance du Québec où votent généralement vers une tendance plus conservatrice. Je peux comprendre qu’une équipe de hockey puisse apporter un certain sentiment de fierté ou encore d’appartenance à une certaine région créant une certaine rivalité, mais pas au point de vouloir ou non un pays cela est autre chose. De même, être partisan de hockey n’est pas une question nécessairement politique. Il y a des gens de gauche comme de droite qui aiment le hockey et aussi des souverainistes et des fédéralistes qui aiment le hockey. La tendance plus conservatrice de la région de Québec est une vieille tendance datant de bien avant la venue des nordiques et la radio dite poubelle date aussi de bien longtemps. La région de Québec vote depuis longtemps pour des partis comme l’Union Nationale, le parti conservateur du Canada, l’Action démocratique du Québec, le crédit social, le parti libéral qui sont logés plus à droite par rapport à Montréal ou ailleurs. Mais en même temps, nous pouvons constater aussi que Québec marqua la vague orange du NPD et qu’elle fut aussi une des premières régions hors de Montréal à faire élire des candidats de Québec solidaires qui sont deux mouvements de gauche. Rien n’est figé dans le béton non plus malgré les fortes tendances. Il n’y avait pourtant pas d’équipe de hockey à ce moment là non plus. Le défi reste de convaincre les gens.

      (4)
      1. Tu as torD

        Calvaire tu viens pas de Québec toi! Lâche les analyses uquamiennes on parle ici d’un mélange de rats et de mauviettes avec 32 de quotient, juste assez pour crier « 3e lien » à n’importe quelle question. Facque oui, la théorie au crétin de Bertrand se tient.

        (4)
    6. Analyste en mauviettes

      Tout est dit. Entrez Ordures et sa Clique de peureux ont sabordé le Québec, bande de suicidaire ignares et mauviettes de Québec.

      (1)
  2. Miss Wonderbra Québec

    Et dire, qu’encore aujourd’hui, le Canayen de Montréal est à l’image du parti Libéral du Québec:
    – Les Québécois négligés
    – La langue française banalisée
    – Fefans colonisés
    – Pseudo journalistes et reporters véreux travaillant à la solde des «Glorieux» pour préserver leurs emplois et privilèges
    – Organisation de broche à foin spécialisée dans les magouilles

    (22)
  3. Truand

    On peut être en désaccord avec le constat de Me Bertrand, il en reste que les sentiments nationalistes sont souvent très reliés au domaine du sport. Que ce soit lors de Olympiques ou à d’autres moments, le sport comme catalyseur des mouvements nationalistes est bien démontré. Le Barca en Catalogne es est un bon exemple dans le contexte du mouvement indépendantiste Catalan.

    (17)
  4. Ah bon !

    Marcel Aubut était le fédéraliste le plus féroce de la Ville de Québec…donc il aurait milité pour le non…et les suiveux auraient suivis…

    (15)
    1. Esso

      Pas besoin de nous le rappeler,Massssselll a pogné les fesses de toutes les athlètes féminines du Canada et il a gardé son emploi.Il n’a pas besoin de syndicat

      (10)
  5. Professeur Procyon

    Dommage que Lise Payette n’est plus de ce monde, elle n’a jamais osé l’admettre mais son discours des yvettes avait côuté le camp du Oui en 1980. S’il elle n’avait pas fait son discours, le Oui aurait p-e gagné et ils auraient pas eu besoin d’un 2ème référendum.

    (7)
  6. J’ai voté NON!!!

    Guy Bertrand est un clown de première.

    Il était séparatiste au départ, puis a retourné sa veste pour devenir fédéraliste et à reretourné encore sa veste pour redevenir séparatiste.

    À quand son prochain 180?

    (7)
  7. Le loup dans la bergerie

    Il n’avait pas que le vote ethnique, il y avait aussi l’argent.
    Ouf, je suis soulagé, un riche qui a voté non!!!

    (3)
  8. J'écoute RDI 24/60

    Je pense qu’à voir la pauvreté du Québec présentement, c’est la meilleur chose qui pouvait pas arrivé pour le Québec.

    Les plus taxés d’Amérique du Nord
    Les plus imposés
    Les plus endettés
    Les taxes et les frais caché du genre SAQ, SAAQ, essence,
    L’état des routes,
    Les soins de santé
    L’éducation
    La péréquation
    La corruption,
    Les subventions

    Sérieux, le Canada n’a rien à voir dans les malheurs du Québec. C’est dans chaque champs de compétence provincial que nous sommes les plus médiocre.

    (1)
  9. Vieux renard rusé

    Il s’arrange pour être invité à TLMP.. Enfin, on va connaître la vraie raison de la défaite, ce n’était pas le vote ethnique mais le départ des Nordiques…
    Ouf, je suis soulagé, un anglophone qui a voté NON.

    (0)

Les commentaires sont fermés.