Lol… à 6000$ ya beaucoup d’extras!

La face cachée de l’école privée selon McSween!

6000$ pour l’école privée??? 😂😂😂😂 4000$ gros max!

Le texte est intéressant… mais à 6000$ c’est Brébeuf!

Ou bien tu prends la cafétéria, l’autobus, la concentration sport et le parascolaire!😂😂😂

Mais sinon, jamais 6000$😂😂😂

Commentaire inutile à m’envoyer: au public, ya plus de drogue!

46 réflexions au sujet de « Lol… à 6000$ ya beaucoup d’extras! »

  1. Vital Laforce

    En même temps c’est pas la première fois que McSween manipule les chiffres pour leur faire dire ce qu’il veut. Pour écouter ce gars sur le chemin du travail (matin et soir!), il faudrait qu’on renonce à pas mal tout dans la vie pour mettre chaque cenne qu’on a de lousse dans un REER. Une vraie obsession.

    J’ai personnellement toujours eu de la misère avec ces pseudo génies de la finance qui doivent faire des petites chroniques pour gagner leur vie. Si ils étaient si bons, ils seraient en quelque part sur un yacht ou une île paradisiaque et non au 98.5 FM ou à Télé-Québec. C’est comme la fois où il se vantait sur les réseaux sociaux que ses actions de Facebook prenait de la valeur, c’est drôle mais quand l’action à planter, il n’en parlait bizarrement plus…

    (22)
    1. Fred

      Pour une personne qui n’a pas de fonds de pension, c’est vraiment une obligation de cotiser au REER. À moins de vouloir finir ses jours dans un Réno ou un Mcdo. Mcsween est un gars qui carbure au public comme bien des artistes, au moins c’est généralement un bon vulgarisateur et plus utile que les “influenceurs”. Je le vois un peu comme le “pharmachien” de l’économie. Disons que ce n’est pas Gérald Fillion qui est le plus peppé en ville.

      (11)
      1. Pharmachihuahua

        >Je le vois un peu comme le “pharmachien” de l’économie.

        😆 ouin, c’est pas une grosse référence

        (5)
  2. Capote

    Le problème avec un REER pour ceux qui ont un fonds de pension, c’est que tu ne voudras jamais l’utiliser. Car à la retraite, ton fonds de pension te donnera ton maximum annuel sans te faire imposer.

    Oui tu pourras utiliser ton REER, mais tu te feras lourdement imposer à cause de ton fond de pension.

    NOTER QUE CE COMMENTAIRE EST SEULEMENT POUR CEUX QUI ONT UN FONDS DE PENSION.

    (17)
      1. Esso

        Ils sont imposables si tu les encaisse(REER)
        Pour le FEER,tu vas devoir encaissé 3% annuellement(minimum) jusqu’a ta mort.
        J’envoie présentement mon enfant au privé,le cout de l’école ne sera pas investi dans mes REER,c’est un choix.
        En Montérége,les écoles secondaires publiques valent pas chers

        (8)
      2. Capote

        Tout ce que je dis, c’est que si tu as un fonds de pension, ton REER est inutile à moins de vouloir payer davantage d’impôt à la retraite.

        (2)
    1. MB

      Tu dois compter sur un excellent régime de retraite (fonds de pension) avant de dire que ton retrait REER se fera lourdement imposé…!

      De plus, pour ceux qui ont un généreux régime de retraite, les droits de cotisations au REER ne sont pas si élevés que ça (étant donné le facteur d’équivalence du régime de retraite). Ceci dit, tu pourrais quand même sans douté cotiser 6000 $ / an au REER même avec un excellent régime de retraite (pour un salaire d’envion 80 000 $).

      (7)
      1. Esso

        Impot reporté oui sauf qu’en général,ton taux d’imposition marginal a la retraite est inférieur a celui lorsque tu es sur le marché du travail

        (13)
        1. ah les humains

          Pour quelqu’un de la classe moyenne, mettre 5-10 milles dollars dans un reer c’est quasiment plus une punition que tu t’infliges en te privant de tout cet argent là jusqu’à ta retraite.

          Pour finalement quoi, jouïr d’un bénéfice incroyable d’être taxé à 29% sur le revenu au lieu de 31%? wow…..quelle récompense pour se priver de 5-10 milles en liquidité.

          Non merci, si t’es assez astucieux, tu investis dans d’autres affaires et le ratio “risque/récompense” est ben plus élevé.

          (5)
    2. Sur le seuil de ma pauvreté

      Ouf ! Ça dépend de combien tu gagnais (t’étais simple commis ou directeur) et combien d’années “ouvrant droit à pension” tu as accumulées. Tsé, si tu gagnais genre $50 000 et que t’as juste, mettons, 25 ans de service, ta pension (25 x 2%) devrait représenter à peu près la moitié de ton salaire (ici, $25 000), fa qu’on s’entend-tu que tu vas être bin content d’avoir des REER pour compenser ET que les chances que tu changes de bracket d’imposition dans des conditions aussi misérables (et te faire “lourdement imposer”) sont assez minces …

      (5)
    3. Préparation à la retraite 101

      C’est pourquoi, dans les cours de “préparation à la retraite”, on conseille maintenant de faire un “RRSP Meltown” (sortir des REER) entre 55 et 60 ans (ou les 5 années juste avant de demander la Pension du Canada/rentes du Québec), histoire d’en profiter AVANT d’avoir des revenus tellement élevés (pension du travail + rentes + pension de vieillesse + REER) qu’on passe à une autre bracket d’imposition et qu’on se fait effectivement lourdement taxer.

      (1)
    4. Fern

      Le REER demeure presque toujours préférable à un compte non-enregistré. Même une personne imposée au maximum pourra bénéficier du REER et réalisant du rendement sur la réduction fiscale durant plusieurs années avant de le “rembourser” au fisc.

      Par exemple, quelqu’un qui paye 50% d’impôt, cotise pour $25k par année et génère 6% de rendement. D’ici 25 ans, elle aura $1.4mm avant impôt et une base imposable de $1.1mm ($1.4mm – $25k * 25 ans). S’il elle vend tout d’un coup, elle sera taxée à 25% (50% impôt * 50% pour du gain en capital). Elle finit avec $1.1mm, net d’impôt. Sans REER elle aurait cotisé que $12.5k par année et aurait $685k après 25 ans avant même de payer de l’impôt.

      (-4)
  3. Prof

    J’enseigne dans un cégep public de la région montréalaise. La différence entre les élèves qui viennent du privé et ceux qui sont issus du public est indéniable. Il y a des exceptions, bien sûr, mais les élèves du privé sont en général beaucoup plus organisés, disciplinés, allumés et cultivés que ceux du public. De nombreux jeunes gens brillants ont carrément gâché leurs talents en fréquentant des écoles laxistes et désorganisées. Une vraie catastrophe.

    (10)
  4. Mr. Patate

    Rare doivent être ceux qui envoient l’enfant au privé et l’école est à côté, donc, oui des bonnes chances d’avoir le bus en partant.

    Rare doivent être ceux qui envoient l’enfant au privé seulement pour le privé, il doit pas mal toujours y avoir une concentration quelconque qui fait que tu vas à cet école

    La facture doit monter vite pas mal

    (8)
  5. L'Éduqué financé

    À St-Augustin peut-être, mais à Montréal c’est une autre histoire.
    Québec et Montréal. 2 marchés.

    (5)
  6. Fred

    Les programmes de base sont ~3K, rajoute une concentration, l’uniforme, le transport scolaire plus le laptop (apple évidemment) et t’es pas mal plus autour de 6-8K. Même à Québec.

    (5)
    1. Churchill

      Et…???

      Un anglo a déjà dit et avec raison: “If you think that education is expensive, try ignorance.”!!!

      (0)
  7. lala

    Non, il faut que les bourgeois continuent à envoyer les enfants au privé parce que ça fait de la place au public pour les jeunes un peu plus normaux. Contrairement à ce que les gens pensent, le privé n’est pas pour les plus brillants mais plutôt pour les plus riches. Nuance! Ils forment des petits soumis au système de gauche, et finissent politicien ou journalistes.

    (2)
    1. Et Vlan!

      90% des élèves du privé viennent de parents de la classe moyenne qui font les sacrifices requis pour ce genre de chose.

      (6)
      1. pia

        Tant pis pour eux. Vive les parvenus qui pensent que leurs enfants vont ”réussir mieux” en allant au privé, il y a de très bonnes écoles publiques et ce sont des endroits très bien si tu sors des quartiers trop trash comme j’ai pu voir dans les commentaires. Ça donne des enfants moins prétentieux.

        (-6)
      1. Vu de même

        Suis issu du public à 100%. Je gagne 150K$/an. Je parle 3 langues couramment. J’en connais des plus losers, mettons…

        (5)
    2. Esso

      Iala,tu sais pas de quoi tu parles avec tes généralités.Mon fils a été au privé et il fait son bac en finances.Mon neveu,au privé et il fait son CA.Ses anciens camarades,un ingénieur et un notaire,1 seul ensc.molles.
      NOUS SOMMES TOUS ISSUS DE LA CLASSE MOYENNE ET OUVRIÈRE
      Anciennement,le cours classique était réservé aux bourgeois et aux gens avec de gros moyens financiers.
      Comm.inutile a m’envoyer:les drogues circulent autant a l’école privée que publique

      (0)
  8. Pépé

    Et pourtant, les écoles privés sont pleines à craquer et refusent même des élèves et c’est tant mieux.

    Des milliers d’entre-eux dont les parents font d’énormes sacrifices échappent ainsi à la propagande des despotes syndigaleux du public et feront des citoyens modèles et productifs.

    Lé nivellement par le bas? Non merci, surtout pas en éducation. Trop important.

    Vive le privé!

    (1)
    1. Faquebouque

      Tu penses vraiment qu’il n’y a pas de nivellement par le bas ou de magouilles dans le privé? Tu risques d’être surpris…

      (3)
  9. Fabien L'Amour

    Pensez-vous que Trudeau serait premier ministre s’il n’était pas allé à l’école privé?? LOLLLLLLLLLLL

    (0)
  10. Jeanvingt23

    Au moins en envoyant tes enfants à l’école privée il y a de fortes chances qu’ils ne croient pas aux balivernes infectes et mensongères de QS .

    (-5)
    1. Geez Whiz

      Pourtant, les médias regorgent de bobos bien pensants gauchistes pro-solidaires qui sont allés à l’école privée.

      (19)
    2. Patrick lagace

      C’est encore drole,

      QS, c’est un perti de petit bourgeois.

      Moi par exemple, j’aimerais mieux envoyer mon garcon, Zack, dans une ecole publique, mais a sa premiere journee de maternelle dans une de ces ecoles publiques, j’ai vu la directrice renifler dans sa manche et j’ai egalement noter des petits morceaux de verres dans un coin de la cours d’ecole. En plus il n’y avait meme pas de jeux gonflables…

      Inutile de vous dire que, comme le veut la proverbiale expression, on a fuit cet endroit comme la peste…

      Voici, l’article que j’en ai tire. (Comme toujours je ne pousse pas mon style a un niveau stratospherique, pour que article soit accesible a d’autre personnes que les prix nobel)

      https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201210/18/01-4584467-les-principes-et-la-realite.php

      Bref, en tant que bon petit bourgeois, j’appuie QS tant que ca ne me derange pas moi!

      (10)
      1. Petit gars d'Hochelaga

        proverbial, prix nobel, niveaux stratospherique.

        C”est vrai que patrick lagace abuse de ces termes-la!

        Tres bon pastiche! A moins que ce ne soit l’original quia ecrit?

        (5)
      2. Capitaine Évident

        Le dernier paragraphe de la chronique résume l’ensemble du raisonnement de nos donneurs de leçons: J’ai des beaux grands principes, surtout pour les autres et je les abandonnes à la première occasion.

        (3)
    3. François1

      En effet.
      Ça peut résulter en de beaux et bons Libéraux.
      En plénitude de morgue et d’arrogance «Ouestmontaise» , de rendements anticipés, de magouilles et accointances payantes….

      mouahaha

      (5)
  11. Fern

    Pas besoin de calcul pour savoir qu’un école privé à $6k n’en vaut pas la peine… C’est pas un école privé a ce prix là, c’est un école de pauvres!

    (-12)

Les commentaires sont fermés.