La réponse de Mike Ward à sa défaite!

Et souvenir du sketch!

Le sketch en question…

Lien Youtube!

Commentaire inutile à m’envoyer: fac la mère a perdu 7000$?

41 réflexions au sujet de « La réponse de Mike Ward à sa défaite! »

  1. J'écoute RDI 24/60

    La joke de Ward, je l’ai toujours vu comme un gros Jab dans face des médias qui instrumentalisait le petit Jérémi.
    T’as genre le journaleux people qui prend un enfant handicapé qui fait pitier, et le fait chanter à la caméra.
    Les matantes trouvent ça triste, alors le réseau en remet, et refait chanter le petit enfant qui fait pitié. Le réseau pousse le bouchon au max, et même plus, et emmène l’enfant qui fait pitié pour chanter devant le Pape !!!! Il est là le scandale, et c’est ça que la joke de Ward dénonçait.

    Jérémi a été victime du réseau, pas de Ward.

    (162)
    1. Idole des matantes

      Les journalistes aiment çà, les chroniqueurs aiment çà, les matantes aiment çà et les propriétaires des médias aiment çà, c’était comme les Ptits Simard. Est-ce qu’on parle de Greta….qui d’après la mère de Greta Thunberg : « Ma fille peut voir le CO2 à l’œil nu ». In August, The Times reported: “As a child, doctors told her (Thunberg) she had Asperger’s syndrome. In early adolescence she battled severe depression, so much so that she stopped eating for a while and stopped growing. Recovery came slowly, and only after finding a sense of purpose.”
      «Des émissions de divertissement à l’actualité médiatique en passant par les discours politiques, le recours à l’émotion est devenu l’une des figures imposées de la vie publique. Si les émotions, positives ou négatives, enrichissent l’existence, cette forme d’expression peut poser de redoutables défis à la démocratie lorsqu’elle se fait envahissante et tend à remplacer l’analyse.»

      https://www.monde-diplomatique.fr/2016/02/ROBERT/54709

      (12)
    2. L'avocat du diable

      Pas d’accord, mais pas pantoute. Les médias sont tellement obnubilés par la liberté d’expression qu’ils prennent tous (plus ou moins ouvertement) pour Wike Mard. Les médias sont pour la liberté d’expression…. sauf quand ils se font remettre à leur place. Surtout les “médiates” si vous voyez ce je veux dire.

      (0)
    3. Maurice à la plage

      “Tout a été dit, maintenant regardons Mike et sa gang continuer de tirer profit à leur tour de la situation, ils le méritent bien”
      – Darwin

      Mike vie son “american dream”, nombreux sont les immigrants et les ‘ricains qui rêvent de vivre ça

      (-17)
    1. Bourdain

      Le seul problème, et yé qm assez gros, c’est qu’à l’époque le flot avait 13 ans, pas 23. Tu fais rire de toi sur ton physique handicapé par une foule qui se tape sur les cuisse, et c’est enregistrée. Tsé c’était un ado viarge.

      (-2)
  2. Jeanvingt23

    Bien dit Mike, mais quand on sait qui est la juge en chef de la cour d’appel cela n’est pas surprenant, une libéraleuse qui a travaillé au fédéral à la commission des droits de la personne, plus en conflit d’intérêt que ça tu meurs. Attendez-vous aussi avec cette juge à ce que la loi 21 soit suspendu dans les prochaines semaines. Ceux qui ont lu le transcript des audiences vous diront que le pannel de juges était à genoux devant les foulards braillards.

    (45)
    1. Précision

      >mais quand on sait qui est la juge en chef de la cour d’appel

      Elle ne faisait pas partie des trois juges mais c’est un profil plutôt inquiétant:

      ” Parallèlement, madame Duval Hesler a siégé comme membre et présidente de plusieurs tribunaux fédéraux des droits de la personne, ayant été nommée membre du Comité du tribunal des droits de la personne en 1979. Elle a donné des séances de formation à la Commission des droits de la personne du Québec en matière de preuve de la discrimination. ”

      Elle a été nommée juge en chef de la Cour D’Appel par le très méchant conservateur sexiste discriminateur Stephen Harpeur

      (11)
    2. Recherchiste nostalgique au chomage

      Culture riche et diversifié, bullshit ou opportunisme “Wikipédien”?

      Qui est le vrai Johnney boy?

      Qui (et combien d’individus) se cache derrière la carapace macho, frondeuse et irrespectueuse de cette légende de la Clique?

      À quand un topo “à” Denis Lévesque?

      Bon, je retourne compter mes Corn Pops dans mon bol de céréales…

      (6)
    3. Tu m'en diras tant

      “Attendez-vous aussi avec cette juge à ce que la loi 21 soit suspendu dans les prochaines semaines.”

      C’était hautement probable et ce, dès le jour 1 de l’adoption de cette loi, pour ceux qui ont des notions juridiques de base.

      Mais le plus drôle, c’est que ça ne sera pas la Cour suprême, mais un tribunal du Québec qui va probablement suspendre la loi. Quebecor ne pourra même pas accuser le méchant ROC.

      (0)
  3. Prout

    Il indique que «Dans un pays libre, un juge ne devrait pas dicter ce qui est faisable ou non en humour». C’est pourtant la réalité que les gens découvrent lorsqu’ils se retrouvent devant un tribunal, le droit est l’arbitraire du juge. Ce n’est pas tant la Loi qui importe, mais le juge qui en est l’interprète et qui lui donne une signification et un sens en devenant sont extension et il peut l’interpréter selon différents sens selon son bon vouloir, la position disant que la liberté d’expression prime malgré un humour de mauvais goût est toute aussi défendable que celle disant qu’un humour douteux serait de la diffamation ou de l’intimidation envers un individu, du moins tout ça c’est le juge qui a le pouvoir de décider ce qui est juste ou pas. Le théoricien et juriste français Michel Troper à fait un étonnant travail à ce sujet.

    Troper ne traite pas de cela ensuite, mais je constate que le droit n’est pas réellement cet idéal rousseauiste consistant à croire que les lois sont aussi au dessus de tous les individus, qu’ils sont universellement les mêmes pour tous et qu’il est préférable d’être jugés par des lois et non pas des personnes pour être totalement juste et aussi équitable. Il reste que dans la réalité sociale, ce ne sont pas les lois qui jugent les individus, mais bien des individus par l’entremise des juges et que ce système complexe sert principalement à des avocats qui font un commerce pour défendre les droits de tous et chacun suivant leurs intérêts particuliers et non pas l’intérêt général. Le droit au niveau du juste et de l’équitable reste discutable. Nous sommes bien loin de l’idéal universaliste kantien. Si vous êtes pauvre vous avez droit à l’aide juridique en ayant un avocat qui n’a pas les mêmes moyens et ressources qu’un avocat d’un riche cabinet privé. Si vous êtes de la classe moyenne, vous vous ruinerez pour faire valoir vos droits devant un tribunal courant toujours le risque de perdre malgré tout. Si vous êtes riches, vous serez défendu par les meilleurs avocats, mais vous payerez une grosse somme tout de même. Si vous vous retrouvez à vous défendre seul comme l’indiquait une avocate courageuse de juripop, vous ne serez pas autant considéré qu’un avocat, le juge préfère souvent travailler avec un pair avocat et non pas un citoyen lambda. Dans tous les cas par contre, vous vivrez une angoisse psychologique par rapport au très longs délais d’attentes pour vos audiences et procès. Je crois en bout de ligne que ça tout le monde le sait en fait. Nous sommes dans un système qui est pour les juges et pour les avocats, les juges ne sont pas neutres, ils restent des humains et de plus ils étaient eux-mêmes des avocats qui ont des intérêts à laisser la structure ainsi. Le droit n’est pas construit par le peuple, il est l’affaire de la structure du système juridique et discutés entre pairs juges et pairs avocats. Le domaine politique est certes un moyen de changer les lois et à travers les luttes sociales et groupes pressions qui influencent les gouvernements peut apporter des transformations, mais le juridique garde toujours un droit de regard et il peut changer le tout ou même renverser un projet de loi.

    Il est certes, bien d’avoir un système de droit, mais il y a vraiment du travail à faire pour l’améliorer pour le rendre vraiment plus juste et équitable. Il y a une perte de confiance envers le système quand nous voyons un phénomène comme Mee Too notamment, il faut donc rétablir la confiance chez les individus. Si jamais Mike Ward perd son procès, il devra payer son avocat tout de même et payé Jérémie, mais sans doute qu’une bonne partie de l’argent n’ira pas dans les poches de Jérémie mais dans celle de son avocat. Dans cette histoire en bout de ligne ce n’est pas tant la lutte à l’intimidation et la liberté d’expression qui vont gagner.

    (20)
    1. Wow ta grosse tête est remplie

      >devant un tribunal,

      Si tu t’étais un peu informé sur comment fonctionnent les tribunaux des Commission des Droits de l’Homme (l’origine de la condamnation initiale contre Ward), dans les autres provinces comme au Québec, au lieu de citer un français qui n’a aucun rapport dans le décor,

      tu saurais que ce ne sont pas des tribunaux normaux qui fonctionnent selon les principes et les normes du droit civil ou criminal standard et qu’au contraire ce sont des tribunaux administratifs qui bafouent plein de principes de droit élémentaires.

      un article parmi d’autres:

      https://www.macleans.ca/news/canada/human-rights-racket/

      Parmi les procédures biaisés contre l’accusé on trouve:

      -souvent la ou la Commissaire qui joue au procureur est également la personne qui joue au juge

      -les frais de la poursuite font partie du budget, la personne qui porte plainte n’a rien à payer alors que les frais de la défense doivent être payés par l’accusé

      -les standards pour établir la “preuve” sont très bas et très subjectifs et de toute façon c’est pas un jury qui va décider, ce sont les Commissaires

      -le taux de culpabilité est estimé à environ 99.9%

      C’est du Kafka. Dans un pays sensé ces patentes-là n’existeraient pas.

      Et évidemment c’est pas Radio-Canada qui va expliquer ces choses-là au public.

      (25)
    2. Yafil Salam

      “mais sans doute qu’une bonne partie de l’argent n’ira pas dans les poches de Jérémie mais dans celle de son avocat.”

      Ce n’est pas Jérémie qui est en justice contre Ward, c’est la commission des droits de la personne.

      (17)
  4. Esso

    C’est le gouvernement Fédéral qui nomme les juges de la cour suprême et ceux-ci lui sont redevants.
    La loi 21(tout comme la loi 101 a l’époque) sera amendée de façon a plaire au Gouv Fédéral
    Pour Myke Ward,je lui souhaite une grande victoire et j’espère que le jugement final va replacer a leur place tous les ”M. et Mme je connais tout sur tous les sujets”

    (5)
  5. nouveau

    Le *Gouvernement Québécois* eh! le cave, le gouvernement n’a rien à faire la-dedans, c’est le système de justice qui rend le jugement. On est pas en chine ici. Le gouvernement vote de lois et souvent la justice les annules.

    (4)
  6. Je verse des larmes de dépressif multimillionnaire

    « Ça me rappelle Normand Bratbouètte et sa gagne de cokés de Piment Fort, qui ont détruit la carrière de plusieurs artistes dans les années 90. » – Jean-René Pufort

    (1)
  7. Daniel

    Jean marc parent a fait un numero sur un paraplegique et le gars la tu porté plainte contre lui mais non il en a rit alors ??? Excuser les faute

    (-1)
  8. disdonc

    Tolérable jusqu’à ce qu’il parle de meurtre. Je pense que le passage sur le meurtre de Jérémy est de trop. Le meurtre ne doit pas faire partie de l’humour. Y a rien de drôle là.

    (-3)
    1. Charles Manson

      Je ne suis pas d’accord. Les meurtriers, ça excite les femmes. Je recevais plein de lettres de milliers de femmes qui aiment les mâles alphas et voulaient que je les féconde.

      (3)
  9. lemoutongris

    Pauvre Mike. Tu n’as pas l’immunité séparato-socialo-syndicaliste; tu n’as droit de RIEN dire qui heurte un tant soit peu les sensibilités de QUICONQUE protégé de l’immunité susmentionnée

    (-9)
  10. Technicien Juridique

    Les apôtres de la liberté qui se font remettre à leur place par la justice. Maudit que j’adore le Canada. Fini les ti-jo connaissants qui se la pètent. Ward va se faire ramasser en Cour Suprême et manger la claque que sa mère aurait dû lui donner quand il était jeune.

    (-10)
  11. Marie

    Rire de quelqu’un sur son état physique n’a rien de drôle, il y a sûrement d’autres enjeux pour lesquels Mike Ward pourrait faire son humour libre, comme il le dit.
    Si il aurait un enfant avec un handicap physique comme celui de Jérémy, je ne crois pas qu’il l’aurait trouvé drôle.

    (-11)
    1. ayoye

      Évidemment, il fallait qu’une fille écrive quelque chose en évitant de parler du sujet, mais plutôt en mettant l’accent sur tes petites émotions insignifiantes.

      Ouhhh c’est pas drôle!! Ça se fait pas!!!

      Hey la kunt, la question c’est pas si c’est drôle, la question est si les jokes (drôles ou pas drôles) peuvent être exprimées dans un pays qui se vante de sa liberté de parole.

      Laisses de côté tes est1.s d’émotions personnelles dans tes analyses sociopolitiques, merci.

      (6)
  12. Un ami qui te veut du bien.

    Mike…slake un peu pis avale ta pilule sinon ça va te coûter une petite fortune de frais d’avocat plus une somme importante au p’tit Jérémy et t’auras perdu sur toute la ligne de toute façon.

    Arrête ça là pis donne la somme que tu aurais dépensée pour la Cour Suprême aux bonne œuvres. Ça sera plus utile que de payer les avocats et les juges.

    (-11)
    1. Ian Orapa de Facile

      Voici le commentaire d’un type qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, ne réalisant pas qu’un cas comme celui de Ward fera figure de jurisprudence. S’il a les moyens de faire renverser la cause, il rendra service à tout ceux qui pourraient faire face aux mêmes accusations dans le futur et qui n’auraient pas eu les moyens de se battre jusqu’en cour suprême.

      La liberté d’expression n’a pas de prix. Mike Ward est un héro à sa manière. T’as bien lu. Un héro. Rien de moins.

      (11)
      1. L'avocat du diable

        Un “héros” (avec un “s” SVP) qui sen prend lâchement à un handicapé, et pour faire de l’argent en plus…!!!

        Elle st belle votre “liberté d’expression”. On n’a pas tout à fait les mêmes valeurs mais je comprends, certaines de ces valeurs sont plus…comment dire…nauséabondes que d’autres.

        (-2)
      2. L'Optométriste

        Ici nous avons affaire à un vrai tarla, rien de moins.
        La liberté d’expression n’a pas de prix, c’est bien ce que l’on voit sur cette page à chaque jour. Un héro… ?????? alllloooo!!

        (-5)
  13. trevi

    Je dirais à Mike de lâcher son histoire d’ego et de défense de la ”libarté” d’expression. Son gag est de mauvais goût et si j’étais Jérémie, j’aurais fait la même chose. Il faut mettre des balises sinon des plus caves vont faire de l’humour avec le viol et les génocides.

    (-12)
  14. Une observation

    Éric Lapointe est accusé de s’en être pris à sa conjointe, tandis que Mike est accusé de s’en être pris à un enfant handicapé.

    Les alcooliques ont souvent des paterns de vie qui se ressemblent.

    (-16)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *