Ron MacLean sur comment le hockey canadien est raciste et sexiste!

Commentaire inutile à m’envoyer: il aurait dit ça avec Cherry?

12 réflexions au sujet de « Ron MacLean sur comment le hockey canadien est raciste et sexiste! »

  1. Deux poids, deux mesures

    La LNH et les petits commentateurs offusqués jouent les vierges offensées parce qu’un Noir se serait fait crier après par son entraîneur.

    Pourtant, ces mêmes pourritures ont fermé les yeux pendant des décennies sur les insultes lancées envers les francophones et les Québécois.

    Ainsi, des vidanges comme Tony Esposito, Barry Melrose, Sean Avery, Mike Ricci, Vaclav Prospal, Byron Ritchie, Duane Sutter et des centaines d’autres ont pu vomir leur haine raciale impunément.

    (49)
    1. Ohhhh

      Pas facile d’être un québécois francophone. Probablement le groupe de le plus oppressé dans l’histoire de l’humanité. Pauvre petit lapin blessé par des gros mots… lol!

      (-14)
      1. Claude Poireau

        Pas facile d’être un noir descendant d’esclaves au Québec.

        Les services, les soins de santé et la scolarisation gratuite…

        Des sophismes, on peut s’en faire à la pelletée si tu veux garçon.

        (24)
      2. Ahhhh

        @Ohhh
        Avec ton commentaire, tu cherchais délibérément à démontrer son point ou t’essayais d’être baveux et tu ne t’en es même pas rendu compte?
        Relis son commentaire et ensuite le tien, un peu plus lentement.

        (3)
      3. Ohhh nonnnnn

        Ohhh non les pauvres petits snowflakes ont des gros bobos parce que quelqu’un ne croit pas qu’ils sont des victimes.

        “C’est pas ma faute, c’est qu’un jour, un joueur de Hockey a dit un vilain mot sur les francophone et, depuis, ma vie n’est plus pareil!” Lol!!!!!

        (1)
        1. Aaaaah oui

          Ok, donc t’essayais d’être baveux.
          Eh ben.
          J’sais pas, fais un cours d’histoire, de quoi.
          C’est pas une qualité, l’ignorance.

          (0)
  2. Geez Whiz

    Comment une femme se sent-elle de se faire dire par un homme qu’il ne la voit pas comme une femme? On ne peut même pas regarder le hockey sans se faire casser les oreilles avec des discours de politique cheap.

    (14)
  3. Pie VII

    Ron McClean qui a, pendant toutes ces années avec Cherry, fait semblant de jouer l’offusqué à Hockey Night in Canada. Soudainement, comme un enfant qui se fait prendre les deux mains dans la boite à bisucuits, il fait un hypocrite mea-culpa de la LNH qui l’a très bien servie pendant plus de 30 ans. Cet hypocrite ne disait jamais rien quand son copain vomissait sur tout ce qui n’était pas américains ou canadiens-anglais à Coach’s Corner. Qu’il sévisse encore à CBC ne m’étonne pas du tout….

    (14)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *