Le message de ce boulanger aux politiciens!

Il a tellement raison!

Je pense qu’il est écœuré!

Lien Facebook!

Commentaire inutile à m’envoyer: le journaliste qui dit “faisez face”

74 réflexions au sujet de « Le message de ce boulanger aux politiciens! »

  1. Journaliste engagé pendant une pénurie de journalistes ?

    Le journaliste : “Expliquez-nous un peu la problématique DONT LAQUELLE VOUS FAISEZ FACE …” ??!!!!!

    WTF ??

    (62)
    1. "Des photos prisent" qu'ils écrivent

      Après la nouvelle orthographe, c’est la nouvelle façon de parler qui est enseignée à l’école: tu mets des mots ensemble en pensant que l’autre les aurait lui aussi assemblés ainsi. Ils se comprennent.

      (7)
      1. Du bon manger.

        Comme l’autre qui était fier de dire que c’était dégustatif en bouche, (USPP), qu’il aimait faire de la plongée en acné.

        (2)
    1. La 12 cross-side.

      Personne pour remarquer qu’il y
      a beaucoup trop de restaurants?
      Depuis 20 ans, dans cette province,
      on dirait que l’idée d’ouvrir un restaurant
      est le seul réflexe qui vient a celui et
      celle qui sont capable de faire un
      assiette à déjeuner. Il est indéniable
      que cela à relevé le niveau, mais à un
      moment trop c’est trop. Les restaurateurs
      ne vivent pas très bien. S’il y en avait 30-40%
      de moins, ça augmenterait les revenus de
      ceux qui restent et libérerait une masse
      d’employés qui présentement sont dilués
      dans le trop plein.

      Les villes ont une grande responsabilité
      dans ce problème. Ils donnent des permis
      à tour de bras.

      Demander au restaurateurs si 30-40% moins
      de concurrents leur donneraient de l’air. Ils vont
      partir à brailler tellement c’est exactement ce que
      ça leurs prendraient.

      IL manque d’employés? Ben que le Darwinisme
      fasse son oeuvre et garde les plus forts. Les autres
      feront d’autre chose.

      Pis arrêter de faire croire au immigrants que c’est
      l’idée du siècle d’ouvrir un restaurant ( ou un commerce
      de manger ). Y’en a une gang qui ont mangés, ou qui
      sont en train de manger leurs bas. Par la bande en plus
      ça les laissent penser que leur commerce ne marche pas
      parce qu’ils sont immigrants, alors qu’il y en a juste trop
      de ces commerces.

      (57)
      1. Stéphane

        J’ai compter 11 boulangerie a 11 min autour de chez lui, on est tu en train de virer fou…. Et lui, pourquoi il vas pas travailler pour un boulanger au lieux de se partir en affaire et nous critiquer sur l’immigration. Probablement qu’il cherche lui aussi un salaire plus élevé de…12/13$ de l’heure.

        (9)
    2. Jeanvingt23

      Effectivement , quand tu montes les salaires les pénuries de main-d,oeuvre disparaissent comme par enchantement, l’immigration est une fausse solution à ce problème.

      (30)
    3. Triste mais vrai

      Ça me fait bien rire ça : “Paye comme il faut et tu trouveras de la main-d’oeuvre”. Une pénurie de main-d’oeuvre ça veut dire qu’il manque de monde par rapport au nombre d’emplois offerts. En payant plus cher, tu fais juste déplacer ton monde, tu n’invente pas de bras supplémentaires. Augmenter les salaires pour les petits commerçants ça devient catastrophique. Le boulanger du coin qui travaille à partir de 3h du matin pour te faire du pain, qui mets toutes ses trippes dans son commerce, comment tu penses qu’il peut vivre si il vend ses baguettes 5$ contrairement à IGA qui les vend 2$ ? Personne ne va les lui acheter, toi le premier. On va tuer nos entrepreneurs locaux au dépend des multi-nationales qui, lorsque les petits auront disparus, pourront vendre au prix qu’ils voudront et pourront cesser de donner des bons salaires quand il n’y aura plus de pénurie de main-d’oeuvre.

      Le problème du monsieur ici dans le reportage n’est même pas par rapport au salaire, c’est par rapport à l’immigration. Connais-tu au moins un immigrant qui travaille ici? Probablement pas. J’en côtoie plusieurs au travail, principalement des Européens qualifiés. Il doivent constamment renouveler leur permis de travail et ce à partir de l’extérieur du pays, sans savoir si il sera vraiment renouvelé. C’est un bordel et un enfer. Nous leur demandons de venir s’installer ici et nous leur mettons des bâtons dans les roues. En plus nous ne reconnaissons pas la majorité des diplômes et des métiers. On pourrait faire des tests pour valider leurs connaissances et faire des mises à jour. Mais non on les refuse. C’est ça l’immigration au Canada.

      (25)
      1. On n'est pas xénophobes, mais...

        100 % d’accord avec toi, je m’explique mal ceux qui te font du thumbs down (pouce en bas).
        2 de mes employés européens, établis ici depuis plus de 5 ans, sont repartis cette année faute d’avoir obtenu la citoyenneté permanente.
        Ils avaient une job, de l’expérience, contribuaient à l’économie, payaient leurs impôts. Évidemment, pas de plan de famille à long terme parce que quand tu vis de permis temporaire à permis temporaire avec toujours la possibilité que le prochain renouvellement soit le dernier et que tu doives quitter, bien, tu ne t’établis pas. Un moment donné, ça ne peut plus durer et ils sont partis.
        Faut connaître le système pour comprendre qu’il est régit, en haut, au sommet, par des gens qui n’en veulent pas vraiment trop d’immigrants, disons…

        (12)
    4. R2D2

      Sauf que le monde ne vont pas acheter ses baguettes à 8,50$ s’ils doit payer ses employés 35$/heure, toi le premier.

      Il manque de travailleurs.

      (6)
      1. Brobert

        Alors ça veut dire que les gens ne sont pas prêts à payer le prix du marché pour ces biens parce qu’ils ne lui accordent pas une telle valeur. L’entreprise doit donc fermer ses portes et ses ressources humaines vont se déplacer vers des secteurs valorisés par les consommateurs.

        C’est bizarre quand même comment le culte du marché est toujours invoqué d’un seul côté. Quand l’infaillible marché dit qu’il faut payer les travailleurs plus cher ou abandonner certaines entreprises, soudainement les licheux de cul du capital demandent que le gouvernement noie le marché de l’emploi d’offre importée.

        (21)
      1. le KGB ta a l'oeil

        travaille tu pour la clique? ton message est encore la, pourtant la clique censure des messages pour moins que ca.

        (0)
  2. Leurre Juste du Camionneur

    Il a raison sur quoi au juste? Est-ce qu’il y récemment eu une vague d’immigrants boulanger expulsé du Québec? Est-ce qu’il y des gens dans le monde dont le rêve est de devenir boulanger au Québec, mais qui sont bloqué par le gouvernement?

    Le problème ne serait pas plutôt que les immigrants ne veulent pas faire ce genre de travail?

    (28)
    1. Champion

      Tu ne captes pas. Les diplômes des écoles professionnelles européennes, par exemple en pâtisserie, ne sont pas reconnus ici, et ne sont pas identifiés comme étant dans les professions en demande. Conséquence: les immigrants qualifiés qui voudraient travailler dans cette boulangerie se voient refuser le renouvellement de leur permis de travail et doivent quitter le Canada, sous peine de devenir un immigrant illégal.

      (5)
  3. On est naïf

    Et poutant il n’y a pas de pénurie de locataires par contre .Hey on a 45000 immigrés qui cherchent des logements à montreal ,plus nos pauvres qui en ont plus.

    Comment peut-il y avoir pénurie de main œuvre avec près de 50000 nouveaux arrivants par année?

    (26)
  4. Red bridge town

    Je connais très bien cette boulangerie, c’est très cher et le stationnement est pratiquement toujours vide ! Alors le manque de personnel n’y change RIEN !!!

    (23)
  5. Businessman Déchu

    J’ai investi 4 millions $$$ Mais je veux pas payer mes employés plus de 13 $ de l’heure. Où sont mes esclaves immigrants que le Canada doit me fournir ?!?

    (20)
  6. well well well

    Combien tu offre de l’heure ? Ça devrait être la première question à poser à chaque fois que ce débat revient.

    Ma voisine a une formation de boulangère / pâtissière.

    Partout ou elle a appliqué, on lui offre du 4 am – midi pour 14,50 $ de l’heure, aucun avantage sociaux, travail du 15-16h par jour du 18 au 24 décembre, 24 inclus et du 26 au 31 décembre, 31 inclus.

    À place, a fait des gâteaux et des pâtisseries chez elle ( fête d’enfants, mariage etc. ), fait plus de 50 000 $ par année et peux prendre du temps pour elle quand bon lui semble.

    (13)
    1. que c'est beau

      Écoute, chez well, well, well… il me semble que ton histoire est trop belle pour être vraie.
      D’abord, ta voisine a choisie d’être travailleuse autonome plutôt que salariée. Parfait.
      Qu’il lui RESTE 50 000 $ et non que son chiffre d’affaires soit 50 000 $, ça, ça m’étonne beaucoup. Parce que dire “elle fait plus de 50 000 $ par année”, j’espère que tu voulais bien dire que c’est ce qui lui reste dans ses poches. Peut pas comparer un chiffres d’affaires et un salaire.
      Ensuite, que tu dises qu’elle peut prendre du temps “quand bon lui semble”, c’est stupéfiant. Elle pourrait prendre off pendant trois semaines d’été (grosse saison des mariages) ou faire ses gâteaux le jeudi matin même si c’est pour le samedi ? Et si elle tombe malade, ses gâteaux se font par magie ? Si elle se brûle, se blesse, elle est couverte par la CNESST ?
      Ok, peut-être qu’elle décide que le temps des Fêtes, elle n’en fait pas de gâteaux et qu’elle refuse des commandes pour sa qualité de vie pendant que des boulangers de métier n’ont pas le luxe de prendre congé pendant les 2 plus grosses semaines de l’année dans le commerce au détail, mais il me semble que tu présentes ça comme si elle avait un régime facile à l’année. C’est pas le cas des travailleurs autonomes que je connais.

      Ceci dit, un salaire de 14.50 $ l’heure pour quelqu’un de qualifié dans son métier, c’est nettement sous-payé. Je suis complètement d’accord sur cette question.

      (8)
  7. Vital Laforce

    Cri**e qu’il est bon acteur Luc Senay, même dans un rôle de pâtissier français au prise avec des problème de main d’oeuvre il est crédible.

    (13)
  8. Homme de sens

    Quelques petites explications a vous.

    Premièrement, le gouvernement responsable de l immigration, il y en a qu un seul. Le gouvernement du Canada. Justement monsieur Legault essai de négocier avec ottawa pour avoir plus de pouvoir dans ce domaine.

    Deuxièmement, pour illustrer l incohérence de vos propos imaginez vous qu’ on admet 500 000 nouveaux arrivants par année. Faites vos calculs des effets néfastes . L augmentation de l’ immigration n est pas la solution a tous les maux d’une société.

    Il est à noter que le nombre de immigrants a augmenté sous le règne de Legault. Renseignez vous au lieu de écrire des faussetés.

    Joyeux noël et bonne année. Profitez d un des plus beaux endroits au monde ( le Québec)

    (6)
  9. Scott Towel

    Elvis, tu penses tu que les 10k d’immigrants en.moins en 2019 on fait la différence sur le taux de population active ? Pas vraiment. Si t’as écouté ce que la COUAQ veut faire, c’est d’intégrer le mieux possible les nouveaux arrivants. Pas facile à faire mais pas vu de tremblement là. Tu regarderas les résultats en Allemagne. Ouvrir les portes toutes grandes sans plans mène au fiasco.

    (6)
  10. Catherine

    Le gars s’établit au Québec, investit dans un super bel imeuble et offre des produits de qualité. On dénote une seule mauvaise note sur 185 sur Google. Les opinions sont bonnes. Ils paient son monde au-dessus du salaire minimum (à partir de 18 $ hr. ). Alors il est ou le problème ? Il a choisi Pont-Rouge ? Est-ce que c’est l’emplacement ? Est-ce qu’il a une stratégie web ? Ah c’est vrai, il peut venir ici pour venir chercher des conseils.

    (3)
    1. ah les humains

      “Ah c’est vrai, il peut venir ici pour venir chercher des conseils.”

      C’est parce que…y’a l’air d’en avoir de besoin même si tu lui as lancé une bonne douzaine de bouquets de fleurs en admiration…

      (0)
  11. Jta boutte

    Si les milléniaux pouvaient travailler 40/sem comme les boomers étaient capables, on aurait pas besoin du chemin roxham pour du cheap labor

    (3)
  12. L'Oeil

    Pourquoi les walmarde de ce monde ne ferment pas leur portes alors, pourtant, ils ne sont pas réputés bien payer leurs employés.

    (2)
    1. Economie 101

      Les Walmard de ce monde maintiennent leurs employés au salaire minimum pour offrir le prix le plus bas. Ils achètent en masse auprès de sous-traitants producteurs-usines de pays en voie de développements qui extorquent à leur tour leurs employés. Le petit marchand de quartier doit offrir le double du salaire s’il veut attirer des employés. Puisqu’il produit moins, il achète moins chez ses fournisseurs lesquelles lui vendent à un coût plus élevé. Une fois le commerce bien en selle, et si la clientèle est au rendez-vous, il pourra produire davantage à moindre coût. Ceci explique cela. Morale de l’histoire: acheter, c’est choisir. Achetons local et soyons plus riche.

      (2)
  13. Capitaine Évident

    À Fort McMurray, le McDonald du coin payait, quoi, 35$ de l’heure en pleine pénurie de main d’oeuvre?

    Est-ce qu’il y a eu une hécatombe là-bas? Non.

    Est-ce qu’augmenter les salaires est une technologie exclusive anglophone?

    (1)
    1. Un homme de bien et de goût qui chauffe pourtant des trucks

      La file de truckers affamés devait être plus longue et plus en moyen au McDo de Fort McMurray que les deux-trois bobos et la poignée de matantes qui vont chercher de la baguette chez ce bonhomme.

      (4)
  14. Rickard

    Je vais lui donner un bon truc, prochaine fois investis pas 4 M$ dans une boulangerie. C’est quoi son point à la fin, il va rembourser son hypothèque et raser le bâtiment? Heu. Ok.

    (0)
  15. Ta mère

    C’est quoi le rapport des syndicats là-dedans?

    Il paie combien ses employés le boulanger hein? autant que chez McDo?

    (0)
  16. Bibi

    « Y’a un problème chez-vous… » c’est pas chez-lui aussi puisqu’il a émigré au Qc? Et il ose dire qu’il s’est bien intégré ici…. Retourne en France si c’est mieux.

    (0)
  17. Les faits, que les faits

    C’est fascinant de lire ici des gens qui sont apprentis-comptables ou pire, juste magiciens.
    – D’abord, l’argument “paie davantage ton monde, t’aura une meilleure qualité de vie”, c’est malheureusement trop simpliste. Effectivement, il devra ensuite augmenter ses prix et n’aura plus de clients. Mais même si tous ses clients acceptaient d’absorber la hausse et de le maintenir rentable, le problème va se résoudre POUR LUI. C’est une solution pour UN commerce, pas pour l’économie.
    Si on regarde pour **tous** les autres, le problème demeure parce que le bassin de travailleurs est plafonné et il décroît (plus de départs à la retraite que de nouveaux travailleurs) jusqu’en 2030. Donc Chez Alexandre règle SON problème, je veux bien, mais les (mettons) 10 travailleurs qu’il va engager, ils vont manquer ailleurs. Peut-être bien des préposés aux bénéficiaires, des professeurs ou bien d’autres professions pas très bien payées non plus, vont aller chez ce boulanger. Et là, les CHSLD vont manquer de monde… etc…
    – Ensuite, à la personne qui ne croit pas que des immigrants “boulangers” soient refusés, et bien sans être super spécifique à la catégorie d’emploi “boulanger”, je peux t’affirmer en toute connaissance de cause que d’obtenir des travailleurs étrangers temporaires pour combler le manque d’employé, c’est une mission difficile. C’est effectivement presque impossible d’engager des travailleurs “non qualifiés” ou pour un poste “à bas salaire”. Ca prend minimum 9 mois à un an pour que toute la paperasse soit approuvée au fédéral ET ensuite au provincial et on parle de coûts de près de 10 000 $ par candidat. Sans aucune garantie que ça fonctionne ou non. J’ai eu un candidat européen qui a fait deux quarts de travail et qui est retourné chez lui parce que finalement, il n’aimait pas ça. Aller-retour en avion à mes frais. Papiers et permis à mes frais – aucun remboursement possible. Évidemment, c’est pas une prison et c’est correct qu’il y ait un mécanisme de sortie pour un immigrant qui ne veut pas rester, mais disons que ça donne à réfléchir à savoir si on reprend un tel risque…

    Tout ça pour dire que je suis bien d’accord avec lui… tous les gérants d’estrade qui parlent/écrivent un peu n’importe quoi ici, on s’en reparlera dans quelques années… la tendance ne se renversera pas avant encore 10 ans, c’est ce que les démographes disent …

    (-3)
    1. Le chien

      “mais les (mettons) 10 travailleurs qu’il va engager, ils vont manquer ailleurs.”

      Est-ce que ça prend dix ans former un employé compétent dans une boulangerie?

      (5)
    2. 14w

      Plafonne ta production on s’en calice de tes profits ou au pire montent tes salaire et baisse le tien le pédaler , meilleur salaire meilleur partage des richesses et plus d’impôt. L’autre solution le pedler , automatise toi.

      (-1)
  18. ah les humains

    Au moins le quart de toutes les jobs peuvent être robotisés dès demain matin…à moins que vous vouliez acheter votre baguette “authentique” qui doit être vendue à 5-6$ pour rentabiliser le boulanger à 20-25$ de l’heure.

    (-3)
  19. So-so-so solidarité!

    « Un autre exploiteur caucasien avec privilèges qui se plaint la bouche pleine! » – Un placeux de bouteilles, syndiqué de la SAQ

    (-4)
  20. Mike

    1- Intégré, mon oeil, t’as même pas lâché un bon ta.a.b.a.r.n.a.c.k. bien senti.

    2- Paye ton monde $25 hrs et tu vas avoir 2000 C.V.

    $4 000 000, mettons que tu engage 5 employés avec $5 en trop l’heure, ça te fais $50 000 par année payé en trop. Mettons que tu paye ton monde 5 ans en trop, ça te fais un gros 6.25% de trop sur ton $4 000 000

    T’es pas capable de te payer 6.25% d’investissement pour avoir une vie à 100 %, toi et ton fils ?

    Mettons que t’arrais parti ton commerce en 1982, t’aurais payé 18% d’intérêts sur $4 000 000, aujourd’hui tu paye 5% d’intérêts au gros max. Ce qui n’est pas juste un scénario mais bien une réalité que bien des commerces ont vécu et que d’autres vont vivre dans le futur.

    Je viens de te sauver 4% d’intérêts, avec 5 employés et une vie paisible à toi et ton fils. C’Est à toi de décider si tu prends mon idée ou continue à brailler.

    Viens pas brailler, fais comme moi, soit résignant quand ça fait pas ton affaire.

    (-12)
    1. alors

      Écoute Mike, le boulanger a dit ”fourré” une couple de fois. Si c’est pas assez québécois pour toi, t’as rien compris!

      (7)
    2. T'es bon en math mais pas en français

      que tu engage/ que tu engages, Paye ton monde/ Payes ton monde
      soit résignant/ soit résilient

      J’en ai manqué je pense, mais tu comprends le propos. Bisous!

      (3)
    3. Léon le caméléon

      François Lambert? C’est toi?

      Ça parait que t’as jamais étudié en économie pour dire ça. Ça sent la théorie à 5 cennes de Jeff “j’ai trop confiance en moi” Fillion.

      En passant c.r.i.s.s. de nul, tu vas le payer combien ton pain si les employés sont payés 25$ de l’heure?

      Si ce boulanger confectionne du pain au raisin, il devrait porter le nom de C.R.I.S.S. de pain à Mike! Ça serait un bel hommage pour toi!

      (2)
  21. 514>450>418

    La dénatalité n’est même pas encore comblé par nos bas taux d’immigration et nos déchets l’extrême droite du 418 et des régions militent pour les diminuer par peur des “méchants immigrés”. On va se ramasser comme au Japon.

    (-28)
    1. Les banlieues de France

      Ah nous les immigrés on adore! Depuis les années 80, la situation ne fait que s’améliorer!

      Les viols en gang dans les sous-sols de blocs-appartement ont disparu, le trafic de stupéfiants et le contrôle des entrées et sorties par des gang, complètement effacé! Les enseignants dans les écoles sont parmis les plus choyés et les plus épanouis de leur job, les commerces florissent, les hôpitaux fournissent un service A1 et le personnel est toujours respecté par la population, wow le paradis sur terre quoi!

      (5)
  22. Elvis Casanova

    Un gros merci à la COUAQ pour avoir foutu la province dans ce gros merdier.

    Ces apprentis sorciers voulaient réduire l’immigration parce qu’ils tremblent lâchement devant un « étrange » et voyez les minables résultats. Une tragédie pour plusieurs commerces et au final, c’est tout le Québec qui souffre.

    Allez…hop…foutez-moi ce t’as d’incompétents dewors!

    (-55)

Les commentaires sont fermés.